VAR

ALOHA Hawaii!

14 mars 2018
Blogueur invité

On débarque chez toi pour un mois et demi!

Hawaii : La destination paradisiaque dont tout le monde rêve. Le Grand Bleu, les volcans vieux comme le monde, les surfeurs bien barrés, les colliers de fleurs odorantes, la classique hawaiienne quoi.

Mais au-delà de ses paysages de cartes postales, que s’est-il passé pour que Hawaii hérite de la réputation « d’ultime destination rêvée » du voyageur du sud? C’est à s’y questionner…La terre est « gratinée - all dressed » de plages toutes plus magnifiques les unes que les autres. Il se doit d’y avoir forcément quelque chose de plus? C’est le cas, je vous confirme. L’esprit ALOHA (Aloha Lifestyle) y est pour quelque chose.

J’ai eu le privilège de visiter Hawaii à deux reprises avant de vous écrire. C’est donc mon troisième arrêt dans l’archipel Hawaiien. Il y a plus d’une dizaine d’années, j’ai visité 2 des 8 principales îles de l’archipel, Oahu et Maui. À cette époque, nous n’avions pas d’enfants. Je me rappelle avoir pensé que lorsque j’en aurais, ce serait un endroit génial où les emmener en vacances, et ce pour mille et une raisons (raisons qui ont grandement changé depuis qu’on a deux enfants… donnez-moi un verre de blanc!)

Cet hiver, nous cherchions une destination qui pourrait nous accueillir pendant un mois et demi une fois l’école primaire terminée. Plusieurs critères sur la liste de souhaits, qui au final, se résumaient pas mal à une chose : La ‘chillax-itude’ absolue. C’était tout indiqué : ce serait Hawaii; ce serait Oahu.

Après avoir fait des valises pleines de choses super utiles comme d’habitude (j’ai apporté mes pinceaux et mes aquarelles au cas où je me sentirais inspirée par les fleurs des danseuses hawaïennes et leurs brassières en coconut – je sais, j’suis folle de même), on décolle pour Vancouver.

Vancouver-Honolulu : 5 h 30 bien compté.

En sortant de l’aéroport, les parfums du frangipanier et du tiaré Tahiti qui flottent dans l’air pesant nous font oublier le manque de sommeil et le décalage qui commence à jouer sur le tempérament des deux enfants (et le mien par le fait-même) :  « Maman! elle m’a touché la jambe! Maman, il a pété en attendant les valises! » À cet instant précis, je suis contente qu’ils parlent français pour passer incognito parmi tous ces anglos. Mais une flatulence, ça parle tout seul… et c’est plutôt  international comme langage. Let’s get outta here, j’suis à boutte.

Nous fuyons l’aéroport de Honolulu pour des contrées plus tranquilles et sauvages, direction notre condo sur Oahu.

Premier matin à Hawaii

Décalage de 6 heures en moins oblige, je suis debout au petit jour.

Le paysage est digne d’une carte postale. Derrière nous s’étendent des montagnes nées de l’éruption de volcans il y a des milliers d’années. Les roches volcaniques sont encore bien apparentes partout ici, et elles revêtissent un manteau verdoyant, à l’apparence d’un tapis. C’est encore ce qui me séduit le plus ici, à Hawaii.

Je contemple la montagne de roche volcanique recouverte de végétation depuis notre fenêtre de chambre et j’ai droit à un concert de tous les oiseaux du monde réunis sur une même branche dans notre cours arrière. Et ça finit même par un coq (en fait, ça se poursuit je devrais dire). Les poules sauvages sont PARTOUT ici. À 5 heures du matin. Tous les matins. Un peu comme s’ils me disaient :  « Lève-toi voyageuse du dimanche, tu manques quelque chose » , et pour cause. Matin magique. Comme c’est magnifique cette vue, presque préhistorique. Ces chants de la forêt vierge qui s’éveille, comme dans Tarzan et Jane. Justement, je réveille mon Tarzan à moi, question d’aller explorer un peu. 

MAKAHA BEACH | OAHU | HAWAII
(ou avoir sa plage privée sur une île)

Premier arrêt : la plage de Makaha tout près. On n’est pas encore stationnés que les enfants sautent à l’eau. Sable doré, mer cristalline, aucun coquillage, ni corail nécessitant le port des petits souliers de plage peu flatteurs pour la jambe blanche de voyageuse fraîchement débarquée.  Pas beaucoup de monde : juste quelques locaux. En fait, c’est toujours impressionnant de réaliser qu’à Hawaii en semaine, il est possible d’avoir un coin de paradis à nous seuls. Il y a d’innombrables plages partout où l’on passe. C’est pour cela que nos maillots traînent en permanence dans le coffre de la voiture. On ne sait jamais quand l’envie va nous prendre de faire saucette. Pas de plans pour les vacanciers en cavale!

Escapade sur le North shore
THREE TABLES BEACH | OAHU | HAWAII

Nous roulons vers Three Tables Beach, les cheveux dans l’vent, le but premier étant d’y pique-niquer. Tous les sandwichs du monde goûtent meilleur avec cette vue, non? C’est une plage sur laquelle on peut justement apercevoir trois rochers plats (d’où le nom des Trois Tables), émergeant de la surface non loin de la plage. Nous nous installons pensant n’y rester que pour le lunch, mais l’endroit s’avère parfait pour y passer l’après-midi. Les tubas et les masques sont fort utiles puisque la vie marine grouille sous l’eau tout près de ces trois tables rocheuses. Poissons colorés, coraux et oursins cachés dans les cavités rocheuses épatent autant les enfants que les parents. Il y a des vagues assez intéressantes pour s’amuser mais rien dangereux. Entre le pique-nique vue sur mer, l’introduction colorée en apnée et les enfants qui surfent la vague sans relâche, c’est le bonheur en famille sur cette plage aimée des locaux.

 

WAIMEA BAY  | OAHU | HAWAII
(ou la roche qui semble tellement plus haute rendu en haut… )

Dans mes meilleurs souvenirs de Oahu, je me rappelais avoir sauté du haut d’un rocher sur la côte nord de l’île. Il s’agit de Waimea Bay. Facile d’accès et sans trop d’efforts pour monter, ce spot bien connu des locaux est souvent bondé de jeunes hawaiiens téméraires désireux d’impressionner par leurs acrobaties aériennes qui finissent parfois en flat magistral, laissant des traces s’apparentant à un coup de soleil de touriste fraîchement débarqué. Mon saut est plutôt conservateur, mais je saute, tout de même! C’est sans grand danger si l’on saute à pieds joints. Je ressemble sans doute à une autruche apprenant à voler, mais c’est l’intention qui compte et mes enfants sont bien fiers de leur p’tite-mère. Le plus haut point du rocher se situe à près de 10 mètres, assez pour faire claquer les genoux d’un homme musclé, trop sûr de lui. Le highlight, c’est le saut de la roche : pour les jeunes et les moins jeunes!

La plage y est aussi magnifique : eaux limpides, plage profonde et sablonneuse.  En hiver, c’est un endroit fort populaire pour les surfeurs qui viennent affronter les vagues monstres que seuls les planchistes de haut calibre peuvent dompter…. et encore.  Il n’en est rien en été (avril à septembre), bien que les vagues soient bien présentes au grand bonheur de mes enfants qui « body-boardent » leur vie jusqu’à ce que mort s’en suive. C’est vraiment un endroit ou toute la famille y trouve son compte. Un keeper j’vous dit!

PISCINE NATURELLE DE SHARK’S COVE | OAHU | HAWAII
(ou pas être certain de s’y tremper le gros orteil à cause du nom)

Pourquoi pas flâner à la piscine sur le chemin du retour …. Shark’s Cove est à deux pas de Three Tables Beach!

Cette piscine naturelle est un endroit calme et sans vagues pour qui a le goût de profiter des chauds rayons du soleil sans trop de stress. Ne pas se fier sur le nom qui fait peur : ce sont des pointes de rochers que vous voyez et non des ailerons de requins. Prévoir un masque et tuba pour les amants d’apnée : quelques bancs de poissons impressionnants de par leur grand nombre. L’eau étant peu profonde, il est facile pour tout type de nageur de s’aventurer sans danger. Même les mamies bien coiffées y trouveront leur compte. Pas de vagues, et possible de se « saucer » pour s’y rafraîchir sans abîmer sa mise en plis. Prévoir cependant les fameux petits souliers de plage dans la mesure du possible afin d’éviter les roches volcaniques et coraux par lequel on doit passer pour se rendre au centre de la piscine, là où l’eau est limpide et le fond sablonneux sans corail ni rochers.

PLANTATION DOLE | WAHIAWA | OAHU | HAWAII
(ou les meilleurs ananas de ta sainte vie)

C’est une occasion en or d’en apprendre davantage et par le fait même se bourrer d’ananas bien sucré et juteux, venant des champs bordant la route menant à la Plantation. Il y a plusieurs attractions dont le train ($) menant dans les champs mais la popularité des lieux impose une attente en file d’une trentaine de minutes. Comme nous ne voulions pas emprunter sur notre temps et que l’on ne veut pas vivre l’expérience touristique à tout prix, nous avons visité les installations extérieures gratuites présentant les différents types d’ananas qui poussent chez DOLE.



HALEIWA | OAHU | HAWAII
(ou la vraie vibe Hawaienne du North Shore)

Haleiwa est un de mes villages favoris. Là-bas, on sent bien la vibe hawaiienne, celle qui nous transporte et nous fait réaliser qu’on est à Hawaii au beau milieu du Pacifique. C’est d’ailleurs un village historique où les spots de surf sont les préférés des locaux. Un charmant village où flâner, manger une bonne bouffe (typiquement hawaiienne ou non), prendre un verre le soleil dans l’visage, visiter les surfshops et admirer les murales peintes à la main partout dans Haleiwa. Un must pour relaxer après une journée salée. La « shave ice » typique se trouve partout dans le village, mais on aime celle de Matsumoto, malgré la file d’attente en mille-pattes pour s’en procurer une. Patience vacanciers!

SUNSET BEACH | OAHU | HAWAII
(ou impressionner ta blonde au coucher de soleil)

On finit cette journée parfaite avec une légendaire tarte au chocolat + coconut + crème de chez Ted’s Bakery. Vendues complètes ou en pointes individuelles, elles sont idéales pour apporter sur la plage de Sunset Beach tout près. Un coucher de soleil mémorable, les fesses assises dans le sable et une pointe de tarte locale : le bonheur!

Le soleil se couche et nous aussi! Parce que demain, l’aventure se poursuit…


Stéphanie Renière, blogueuse invitée


11 septembre 2015
Conseils de voyage

Bientôt 50 ou 55 ans?

Cette année, pour votre anniversaire, offrez-vous un petit luxe! Partez en voyage! Af ...


Lire l'article
11 juillet 2016
Récit de voyage

Mon premier voyage

Le premier voyage, c’est celui dont on se souvient toute sa vie. C’est l’excitation q ...


Lire l'article
20 août 2015
Guides Voyages

Bientôt 35 ans?

Bonjour!Vous aurez bientôt 35 ans? Pourquoi ne pas souligner cet anniversai ...


Lire l'article
clavardage