VAR

De bonnes adresses à Tel-Aviv

9 juillet 2018
Blogueur invité

Tel-Aviv est vivante. Elle est souriante, criante. Elle ne laisse pas sa place. Tel-Aviv est châtaine aux yeux pairs, elle est tatouée et aspire au bronzage parfait digne d’un épisode de Malibu en enfilant ses plus légers maillots de bain. Dès mon arrivée, je suis éblouie par la ville, par l’ouverture et la chaleur des gens qui y habitent. Impatiente, je pars m’y perdre pour y découvrir des recoins inespérés. À mon plus grand bonheur, Tel-Aviv a plus de bonnes adresses que Éric Lapointe n’a de p’tites cuirettes. En voici quelques-unes coups de cœur.


Carmel market

Les marchés sont mes lieux de prédilection pour toutes nouvelles destinations. Ils sont un miroir reflétant la culture locale à son état le plus pur, sans fla-fla ni paillette. Les marchés, they just woke up like this. À peine entrée, j’y retrouve les couleurs du pays, ses accessoires fétiches, ses odeurs épicées. La musique transperçant les portevoix aux quatre coins du marché crie la langue et les rythmes privilégiés par les locaux. Je fais les beaux yeux aux marchands pour qu’ils me fassent goûter leurs produits brillamment entassés les uns sur les autres. En Israël, courez pour les Baklavas, dessert d’inspiration musulmane, et les Halvas, à base de graines de sésame – à déguster avec un café!

Adresse : HaCarmel St, Tel Aviv-Yafo, Israël

carmel market


Miznon

Dès mon premier soir dans la ville, Naomi – une amie d’une amie que vous voudriez tous avoir comme guide –  m’apporte dans cet endroit parfaitement bordélique, à mi-chemin entre bar festif et terrasse de soirée chaude d’automne. Dans son hébreu qu’elle travaille tous les matins depuis des mois, elle nous commande notre pita fraîche garnie d’une ratatouille de légumes braisés. Les choix sont multiples sur le menu, tant pour carnivores que végétariens. Nous accompagnons le repas d’une bière rousse locale, la Golfstar Dark Lager, et d’un chou-fleur entier braisé au four – un must de la cuisine israélienne. Le propriétaire de ce restaurant et célèbre chef israélien, Eyal Shani, a exporté son concept du n’importe-quoi-dans-un-pita jusqu’en Europe. La musique est festive, les gens souriants. On nous offre l’Arak, boisson locale, que l’on trinquera avec de multiples clients du restaurant.

Adresse : King George Street 30, Tel Aviv-Yafo, Israel


Un pita de ratatouille et des choux-fleurs grillés à l’israélienne


Vieux quartier de Jaffa

Très prisé par les touristes, ce vieux quartier de la ville demeure un incontournable. Je m’y rendrai à vélo mobile, comparable aux Bixi montréalais. L’âge de cette ville ne se compte plus en chandelle, mais je devine qu’elle frôle le millier de par son charme qui rappelle les années romaines. En bord de mer, j’y aperçois pêcheurs et amoureux de long board. Je fouille les petits endroits pour y trouver des artistes qui, à même leur boutique, travaillent sur de prochaines œuvres : bijoux, arts muraux, écriture. Je me rends jusqu’au port où j’y trouverai un bateau enseveli sous des figurines défraichies par les rayons du soleil. C’est Omnan, le capitaine qui habite le bateau, qui me surprend à photographier son embarcation. Je traverse le quai et mets les pieds chez lui, dans ce qu’il appellera sa ‘maison de ville’. Il me fait les yeux gênés lorsque je lui dis que son bateau est une vraie pièce d’art. À eux seuls, Omnan et son bateau sont une attraction du quartier. Il faut s’y rendre et lui dire bonjour de ma part!

Adresse : Demandez Jaffa aux locaux et tous pourront vous pointer la direction de ce vieux quartier

boutique bijoux jaffa

Petite boutique de bijoux artisanaux, Jaffa


Café Levinsky 41

Petit café-comptoir, incontournable de Tel-Aviv. Je rejoins Naomi qui y travaille. Tous les employés de l’endroit sourient, le propriétaire est malcommode et invitant comme pas un. L’atmosphère est agréable, les gens chaleureux tel un réveillon de Noël en Beauce.  De loin le café le plus hippie dans lequel j’aurai mis les pieds jusqu’à maintenant – incluant ceux de Montréal. On me prépare une boisson de Kombucha et soda, terrassé d’herbes fraîches et de fruits. Des caissons de lait à l’envers et un coussin sur le dessus serviront de chaises aux clients. C’est réellement un endroit où il fait bon de se ‘tirer une bûche’.

Adresse : Levinsky 41, Tel Aviv-Yafo, Israël

cafe levinsky 41 gens souriants

Des propriétaires heureux



Les populaires sodas du Café Levinsky 41


Bar Kuli Alma

Lorsque finalement je me remets du décalage horaire, nous passerons une partie de la soirée au bar le Kuli Alma. Je reste au centre du bar à admirer ses ambiances hétéroclites : à ma droite, une galerie d’art contemporain illuminée sous d’intenses néons blancs. À ma gauche, une salle de jeux vidéos où se retrouvent des amis pour un duel de boxe. Et si je décide de rester en plein centre? Alors, vaut mieux danser au rythme des meilleurs succès des années 90. La combinaison des activités dans ce bar est à la fois idéale et dangereuse pour la santé de notre sommeil. Hourra!

Adresse : Mikveh Israel St 10, Tel Aviv-Yafo, Israël


Exposition dans le bar Kuli Alma



stephanie.png

Stéphanie Bureau

Gagnante du concours 4 destinations, 1 blogueur.


Pour suivre Stéphanie

Instagram | @Stefburo


9 juillet 2015
Nouvelles générales

5 trucs pour magasiner un voyage en famille

1. Consultez les brochures des voyagistes. Certains hôtels et fournisseurs offrent de ...


Lire l'article
20 avril 2017
Nouvelles générales

11 filles en Jamaïque

Qui n’a jamais rêvé de partir en voyage dans le Sud avec toute sa bande d’amis? C’est ...


Lire l'article
27 août 2015
Nouvelles générales

Top 16 des chansons qui font référence à un lieu

Voici mon top 16 des chansons qui font référence à un pays, une ...


Lire l'article
clavardage