VAR

6 choses à savoir avant votre voyage en Israël

20 juillet 2018
Blogueur invité

1. Israël déborde de gens aussi chaleureux qu’un après-midi sous le soleil

Les locaux sont si heureux que vous leur rendiez visite qu’ils ne souhaitent rien d’autre que vous vous y sentiez comme à la maison. Ils connaissent la réputation d’Israël à l’étranger, alors ils auront pour objectif de vous prouver son contraire. Et laissez-moi vous dire une chose : ils l’ont, l’affaire.

Des gens que vous accrocherez dans la rue vous inviteront à vous assoir à leur table entourée de leur famille. Ils seront tristes lorsque vous devrez refuser parce que vous serez déjà un invité à une autre table. On vous abordera lorsque vous prendrez votre premier café de la journée, yeux amorphes et visage encore tracé de votre taie d’oreiller. Ce personnage, Omnan, en sera un bon exemple lorsqu’il vous invitera sur sa barque unique pour discuter de la pluie et du beau temps. Ne vous reste plus qu’à sourire et profiter des échanges entre voyageurs et locaux!

Omnan qui vous invite sur son bateau-trésor à Jaffa, Tel-Aviv


2. La bouffe végétarienne est exquise

De tous les endroits visités, rien ne saura égaler l’assiette israélienne. Les grands fans de viande y retrouveront certes leur compte, mais les options végétariennes abondent à tous les coins de rue. Votre assiette comportera parfois des falafels divins qui vous feront sourire la bouche pleine. Ou encore ce houmous que l’on mange sur des chaises de plastiques rouges siégeant sur un bord de trottoir. Modeste, le houmous. Une fois en bouche, c’est meilleur qu’un spectacle de Céline Dion sur les Plaines d’Abraham.

Si vous vous sentez festifs, osez y ajouter le Shakshuka par-dessus votre trempette de pois chiches.

Finalement, vous voudrez également partager avec votre douce moitié les fameuses Salatim, un regroupement de 12 petites salades végétariennes à manger avec un pita. Douze salades, c’est dire que chaque bouchée devient un verdict au tribunal de l’appétit.

Plat de Shakshuka, à manger ainsi ou à apposer sur une trempette de houmous    


3. Tel-Aviv, une ville Gay friendly

À des années-lumière du style de vie de sa petite sœur, Jérusalem, Tel-Aviv explose d’originalité et d’ouverture. Elle se méritera d’ailleurs le surnom de « Bubble city », puisqu’elle semble vivre sur son propre petit nuage à l’écart de tous ses voisins. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui fera de cette ville la « capitale de l’homosexualité ». Même si les relations entre mêmes sexes n’ont été décriminalisées qu’en 1988 par la Knesset (Parlement de l’État d’Israël), la communauté homosexuelle a depuis acquis de nombreux droits. Résultat? Ça ne fait qu’encore plus d’heureux dans les bars comme sur les plages. Hourra!


4. Jour du chabbat, jour de repos

Selon les traditions juives, samedi est le 7e jour de la semaine, impliquant nécessairement qu’une semaine de travail débute le dimanche et se termine le jeudi. Samedi devient donc jour de repos où l’on décroche complètement du boulot et on se ressource avec un copieux repas en famille. Les pratiques varient d’un individu à l’autre mais, selon la tradition, on évite la relation avec l’argent, avec le travail, le téléphone et la cuisinette. Chapeau à ceux qui suivent la tradition ! Cette journée commence le vendredi au coucher du soleil et se terminera à l’arrivée des étoiles le samedi soir. Commerces et transports sont également inactifs, alors conseil d’ami : il vaut mieux prévoir ses déplacements en conséquence.


5. Gardez-vous quelques jours en mode balnéaire

Malgré sa petite taille, Israël n’est pas à plaindre avec les trois mers qui bordent ses frontières : la Méditerranée, la Mer morte et la Mer rouge. Assurez-vous donc de vous garder quelques jours en mode full relax pour profiter de ses plages de sable blanc. Tel-Aviv en détient déjà plusieurs à un jet de pierre de son centre-ville. Sinon, à la limite de la frontière avec le Liban, vous y retrouverez les magnifiques eaux turquoise de Banana Beach. Finalement, vous ne voudrez pas manquer l’expérience unique de la Mer Morte, où vos fesses y flottent si bien que vous aurez l’impression d’être assis dans une chaise de piscine chez votre belle-sœur Francine. Accompagnez cette saucette de votre meilleur livre du moment !


Tel-Aviv et la mer méditerranéenne


6. Apprenez un peu de vocabulaire avant votre voyage

Ceux qui me connaissent savent l’importance que j’apporte à apprendre quelques mots dans la langue du pays d’accueil. La raison est simple : c’est à la fois très utile en plus de vous exposer à de nombreux sourires de la part des locaux. En Israël, faites leur plaisir en baragouinant d’un accent douteux quelques mots en hébreu : 

Salut! – Shalom!

Comment allez-vous?  – Ma Nishma

S’il vous plaît – Bevakasha

Pardon – Slih’a

Merci! – Toda!


Allez, bon voyage!


stephanie.png

Stéphanie Bureau

Gagnante du concours 4 destinations, 1 blogueur.


Pour suivre Stéphanie

Instagram | @Stefburo


15 août 2016
Conseils de voyage

Comment choisir son partenaire de voyage ?

Entre vous et moi, choisir de partir en voyage en couple ou encore avec un ami ou ses ...


Lire l'article
21 février 2017
Guides Voyages

Des hôtels où les enfants sont les rois!

La semaine de relâche approche à grands pas et vous ne savez pas encore quoi faire co ...


Lire l'article
5 octobre 2015
Conseils de voyage

Quelques idées pour divertir votre enfant en avion

Une fois que le voyage en famille est réservé, que le stress des valises est passé, o ...


Lire l'article
clavardage