Chers voyageurs, nous sommes heureux de vous annoncer que notre centrale téléphonique est désormais en opération et que notre bureau de Trois-Rivières est maintenant ouvert au public. Nos conseillers se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions. Notre équipe restreinte fournira les services essentiels, les délais de réponses peuvent donc s’avérer être plus longs qu’à l’habitude. Pour connaître toutes les informations et modalités concernant l'annulation de votre voyage, veuillez cliquer ici


Publications de mableau

Créer une nouvelle discussion

Un gros merci pour la nouvelle Rico21. C'est sur que 5 millions ça couvrira pas tout le monde, mais ça pourrait surement protéger ceux à risque avant qu'une solution plus à long terme soit trouver!

commenter
Répondre

L'annonce d'aujourd'hui est prometteuse. C'est sur qu'il reste encore beaucoup d'étapes à franchir, mais  au moins on progresse vers la bonne direction. Les scientifiques font des progrès à la vitesse éclaire. Il y a déjà 131 projets de vaccin dans le monde contre la COVID-19 et 21 de ces projets sont à l'étape des tests sur les humains. C'est du jamais vu dans l'histoire humaine. Il va avoir énormément de progrès médical au cours des prochains mois, mais il faut être patient. Il faut être sur de l'efficacité du futur médicament/vaccin.

commenter
Répondre

En effet, il faut garder espoir tout en étant réaliste... Mettons que ça l'air de s'enligner plus pour la deuxième moitié de 2021/début 2022. Même si on a un vaccin au cours de l'automne ou l'hiver prochain, ils vont commencer par les groupes prioritaires. Entk, on verra bien! Ça nous manque tous de voyager et ça va nous faire plus apprécier notre prochain voyage!

commenter
Répondre

Bah c'est du marketing pour essayer d'attirer les gens. Ça doit être assez dur pour les compagnies qui possèdent des hôtels, surtout dans les pays tropicaux. C'est pas demain la veille que les voyages de masse vers les tous inclus vont recommencer comme avant.

commenter
Répondre

Avec toutes les exemples de petites compagnies qui n'ont pas réussit dans ce marché ultra compétitif et dominé par 4 grand joueurs, je pense qu'une des seules façons pour cette petite compagnie de réaliser son pari, c'est d'offrir un produit et/ou des destinations complètement différentes que ce que Air Canada, Air Transat, Sunwing et West Jet. Je pense pas qu'il y aille une voie vers la rentabilité si la compangnie focus sur des marchés qui sont déjà bien très déservis (p. ex. Cancun, Varadero ou Punta Cana). Par exemple, ll y a déjà 21 vols directes pour Montréal-Cancun par semaine en haute saison, soit l'équivalent de 3 par jour. Toutefois, avec le coronavirus, je pense qu'il pourrait avoir un marché pour des voyages dans le sud plus hors des sentiers battu... À suivre!

commenter
Répondre

Drôle de moment pour se lancer dans ce marché avec des marges profits minuscules. Avec trois avions, cela risque d'être difficile. On l'a vu au cours des années, les plus petits joeurs se font soit achéter ou mettre hors-service(comme Canjet). Entk, je le souhaite bonne chance! Plus de compétition est toujours meilleur pour le consommateur! 

commenter
Répondre

En tout respect pour Mr. Lapointe, il est un ex-pilote d'avion, non un virologiste ou infectiologue. Il sait définitivement comment piloter un avion, mais a-t-il les compétences pour juger des risques de propagation d'un virus dans un avion?

commenter
Répondre

L’assurance maladie fonctionne d’un océan à l’autre pour les urgences et les cliniques sans rendez-vous. Dans certains cas, vous allez devoir payer pour la clinique sans rendez-vous et remplir un formulaire pour vous faire rembourser par la ramq à votre retour mais jamais pour les hôpitaux.

commenter
Répondre

Apparemment, la frontière Canada-USA va demeurer fermé jusqu'au moins le 21 juillet. Dans ce contexte, cela serait très surprenant que tout les vols puissent reprendre le 31 juillet. Le temps le dira. De mon côté, je pense qu'il pourrait avoir une reprise partielle au cours de l’automne, s'il y a pas de deuxième vague. Il faut se rappeler que le virus a été amené ici en quasi-totalité par des Canadiens qui ont fait des voyages à l'extérieur du pays. Tant qu'il n'y a pas de vaccin/médicaments, les gouvernements ont tout intérêt à limité les voyages non-essentiels afin d'éviter d'importer des nouvelles possibilités d'infection (par personnes qui reviennent infectées), ce qui pourrait créer ou amplifier des vagues subséquentes.

commenter
Répondre