Chers voyageurs, nous sommes heureux de vous annoncer que notre centrale téléphonique est désormais en opération et que notre bureau de Trois-Rivières est maintenant ouvert au public. Nos conseillers se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions. Notre équipe restreinte fournira les services essentiels, les délais de réponses peuvent donc s’avérer être plus longs qu’à l’habitude. Pour connaître toutes les informations et modalités concernant l'annulation de votre voyage, veuillez cliquer ici


Publications de masterpace

Créer une nouvelle discussion

Vous voyez l’ironie de la chose? On doit porter son masque tout le long du vol. Or, tout le monde enlève son masque à l’heure du repas. Comme c’est un espace clos et que les passagers sont presque collés sur leur voisin, si jamais quelqu’un a la COVID, il va le transmettre à plusieurs passagers lors du repas. A cause de cette faille, le port du masque le reste du vol ne sert pas à grand chose. Il faudrait que les compagnies aériennes interdisent aux passagers de consommer toute nourriture ou liquide. Mais, ce serait inhumain, voire dangereux. Alors, il n’y a pas de solution simple. 

commenter
Répondre

Merci erijo pour cette « nuance » de « voyage essentiel ». J’imagine qu’un séjour dans un 5 étoiles de la Riviera Maya n’est pas considéré comme un voyage essentiel. 😎 Par ailleurs, Air Transat vient de reprendre ses vols vers l’Europe et les destinations soleil. Sachant qu’aucun individu ne sera (fort probablement) pas couvert en cas de pépin avec la COVID, je me demande qui voudra prendre le risque de voyager dans ces conditions. On ne donne pas non plus de statistiques sur le taux d’occupation de ces vols.

commenter
Répondre

J’imagine qu’ils doivent faire une inspection plus approfondie.

commenter
Répondre

Les voyages dans le sud me manquent beaucoup. En mars dernier, j’ai annulé de justesse mon voyage à Punta Cana. Pourtant, si mon voyage était une semaine plus tôt, je partais. Vacances Transat reprend ses vols dans les prochains jours. Je tombe en vacances à la fin d’août. Je suis tenté de partir à Cancun ou Punta Cana. Vous allez dire:  « Oui, mais la quarantaine au retour ». Ça ne me dérange pas du tout. J’ai mon bureau organisé à domicile et je fais déjà du télétravail depuis la fin mars. De plus, je peux faire mon épicerie ou mes courses en ligne durant la quarantaine. La seule chose que je crains, c’est l’inconfort du masque dans l’avion. Porter un masque pendant une heure à l’épicerie, ça va, mais porter un masque pendant cinq heures dans un avion, je ne sais pas si je serais en mesure de le faire. Peut-être qu’ils vont assouplir la règle en permettant de retirer le masque une fois rendu à son siège. Comme c’est là, les vols sont à moitié vides, alors, ça va être facile de respecter la distance de deux mètres entre les individus. Mais, je ne compte pas là-dessus. Alors, je vais probablement rester au Canada et me contenter de « road trips ».

commenter
Répondre

J’espère au moins qu’on va tous les mettre en quarantaine ou isolement forcé.

commenter
Répondre

Le twitt va coucher sur la plage.

commenter
Répondre

J’espère que papi a fait son testament notarié, car ça risque fort d’être un aller simple pour lui.

commenter
Répondre

mableau, tout à fait d’accord avec vous. La solution qui fait mal est de fermer la frontière à tous les voyageurs, qu’ils soient citoyens ou résidents canadiens ou non. Qu’ils en assument les conséquences à l’étranger, peu importe ce qui leur arrive. Laissons-les « s’amuser » a l’étranger. Ce sera une bonne leçon de vie.

commenter
Répondre

Les gens qui partent encore aujourd’hui ne pourront fort probablement pas être rapatriés dans une semaine. Les vols internationaux seraient complètement suspendus. Air Transat et cie. risquent de devoir les rapatrier avant vendredi ou avant que l’espace aérien soit fermé. 

Les touristes pris là-bas risquent aussi de ne pas pouvoir rester à l’heure hôtel. La chaîne Iberostar a déjà annoncé la fermeture temporaire de plusieurs hôtels à travers le monde. Présentement, les hôteliers opèrent à perte. Ils ne garderont pas un hôtel ouvert bien longtemps à 10 pour-cent de capacité! Ces gens n’auront aucun endroit pour se loger et s’il y a lockdown...

commenter
Répondre