Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Suite et fin...

Général

A Cuba, où Ivan a brièvement touché terre dans la nuit de lundi à mardi au Cap San Antonio, à 350 km à l'ouest de La Havane, il a provoqué des coulées de boue, endommagé des maisons en arrachant leurs toitures et inondé des logements et cultures, sans toutefois faire de victimes, selon les informations disponibles.

Le NHC a estimé que la pluie allait "diminuer aujourd'hui à Cuba" tout en avertissant que l'avis d'ouragan restait en vigueur pour la province de Pinar del Rio, pour La Havane et sa province et pour l'île de la Jeunesse.

Dès lundi, le président Fidel Castro, venu dans la province occidentale de Pinar del Rio pour superviser les opérations anti-cyclone, avait estimé qu'Ivan avait eu une "attitude aimable" en évitant de frapper de plein fouet Cuba.

L'île la plus peuplée des Caraïbes (11 millions d'habitants) s'était préparée d'une manière sans précédent à l'arrivée du cyclone puisque 1,7 million de personnes, dont 7.000 touristes, avaient été évacuées vers des gymnases, des écoles et même pour la première fois vers des tunnels militaires creusés par crainte d'une invasion américaine.

Cuba redoutait les ravages annoncés d'Ivan après le passage à la mi-août du cyclone Charley qui avait fait cinq morts et plus d'un milliard de dollars de dégâts.

La péninsule très touristique du Yucatan où se trouve Cancun et qui s'était préparée au pire en évacuant 5.000 habitants des îles voisines dont Cozumel, a elle aussi poussé un soupir de soulagement mardi matin: dans la nuit, au plus fort de la tempête, la Protection civile a enregistré des rafales de vent qui ne dépassaient pas 100 km/h et des vagues de deux à quatre mètres.

Le NHC a indiqué que l'avis d'ouragan avait été levé et remplacé par un avis de tempête tropicale pour la zone comprise entre Tulum et Progreso.

Un représentant de la protection civile de la région de Cancun, où séjournent actuellement 21.000 touristes, a indiqué à l'AFP qu'aucune victime n'avait été recensée et que le cyclone, dont l'oeil est passé dans le canal du Yucatan -- entre Cuba et le Mexique -- n'avait fait que des dégâts mineurs. L'aéroport de Cancun a été rouvert au trafic national et international.

A l'autre bout du pays, sur la côte du Pacifique, des pluies abondantes étaient prévues en Basse Californie ainsi que dans les Etats de Colima, de Jalisco et de Nayarit en raison du passage d'un autre cyclone, baptisé Javier et de catégorie 4, soit l'une des plus élevées de l'échelle de Saffir-Simpson. Ce cyclone devrait cependant passer assez loin des côtes mexicaines, selon les météorologues locaux et le NHC.

Merci Sylvie-Rabais pour ces récentes informations.

J'espère que les Cubains et les touristes à venir (dont moi) pourront respirer.

La saison des ouragans est encore jeune, il y a "Jeanne" et tous les autres en formation dans l'Atlantique........espérons qu'ils seront mineurs.

 

commenter