Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Suite résumé casa

Général

Je continue ici car ça marche plus à la suite de mon résumé.

J'ai monté toutes les marches de la coline de la croix. Ce n'est pas évident, heureusement qu'il y a des petits banc sur les paliers pour reprendre son souffle. La vue de la ville est très belle d'en haut, de l'autre côté de la montagne, on a une belle vue sur la campagne et sur quelques petites maisons typiques. Il y avait aussi quelques petits vendeurs de souvenirs. À quelques pas du mirador, toujours sur la montagne, il y a un resto et un bar.  

J'ai été aussi au mirador de Mayabe. La vue de la vallé et de la végétation est vraiment magnifique. Le resto est super bon.Pour 3,70$ j'ai eu deux 7-up et un super de bon spaghetti sauce aux tomates bourré de fromage et de grosses crevettes.

Sur le site il y a un hôtel (qui m'a parru très bien), une piscine, une boutique, le resto, deux bars, dont un où on peut s'assoir en plein dans la végétation et l'autre c'est le fameux donkey bar. Derrière le bar il y a un enclos avec deux ânes. Pancho (l'âne gris) boit vraiment la bière avec plaisir. C'est drôle à voir, mais je trouve ça assez stupide de rendre des ânes alcooliques pour attirer les gens. Le barman m'a dit que Pancho boit environs une vingtaine de bières par jour et que son père en buvait environs 60. Néamoins, c'est une visite que j'ai adoré et les employés étaient très sympatiques.

J'au visité Cayo Saëtia. Je n'ai pas vu aucun zèbre, mais c'était quand même très beau. Un jeep vient nous chercher à l'entré et on s'est promené un peu partout dans le cayo. J'ai vu plusieurs autres animaux, grosses iguanes, chèvres, antiloppes, oiseaux et pleins d'autres dont je sais pas les noms. En jeep on peut aussi observer les plages vue de haut et la baie. La vue des plages est magnifique. Ensuite le jeep nous amène au petit resto-bar et on a un petit drink d'inclus.

Le resto est construit juste au dessus d'une plage et la vue est encore vraiment superbe. Il y a deux iguanes vraiment très grosses qui sont venues faire un petit tour dans le resto. Elles étaient très impressionnantes et elles ne semblaient pas peureuses du tout. J'ai dîner là et ensuite je me suis promené sur les plages (il y a en 12 en tout). J'ai aussi fait de l'équitation dans les sentiers pour essayer de voir les zèbres. Au retour j'ai visité un peu le village de Mayari et j'ai soupé dans la famille d'un ami. Repas typique cubain super bon.

J'ai aussi passé une bonne dizaine de journées à la plage de l'hôtel du Sol Luna Mares. La première fois, j'ai d'abord téléphoné à l'hôtel pour savoir quel est le prix pour passer la soirée à l'hôtel (souper, show, disco) en tout inclus. J'ai dit à la réceptionniste que j'avais l'intention d'arriver vers 18h et de repartir à la fin de la disco. Le prix était de 35$. Arrivée là, après avoir payé, la fille à la réception me met le même bracelet que tout ceux qui sont là pour une ou deux semaines. Je vous laisse imaginer la suite....

Comme je connais pratiquement tous les employés, je n'ai eu aucune difficulté à manger chaques soirs au resto à la carte, à avoir une serviette de plage pour la journée, à faire du catamaran et de l'équitation et à me faire mes drinks moi-même à un certain bar (que je nomerai pas pour préserver l'anonymat du barman!). En fait, c'est eux qui réservaient souvent pour moi et ensuite ils venaient me voir en disant "je t'ai réservé une place à mon resto à cet heure là" ou bien "veux-tu faire du catamaran avec moi à tel heure". Vraiment cool de leur part. Il y a aussi eu un party dans la cabine du dj pour la fête d'une employé. En passant devant la cabine, un d'eux m'a prit pas le bras, il m'a tiré dans la cabine en me disant, toi tu viens faire le party avec nous. C'était très drôle. J'ai vraiment eu un super de bon service de la part de tous. En échange, plusieurs employés m'ont demandé de sortir des gros sacs de cadeaux qu'ils ont reçu durant la journée. Ils peuvent facilement mettre les petits cadeaux dans leur sac à dos ou dans leur sacoche, mais des gros sacs remplis, ce n'est pas évident pour eux à les sortir. Donc je les attendaient juste à la sortie de l'hôtel, où ils attendent l'autobus. La journée de ma fête, j'ai été invité à dîner chez une des employés. J'ai mangé un très bon spaghetti aux crevettes. Ensuite, comme elle devait aller travailler et que j'avais l'intention de passer la journée de ma fête à cet hôtel, je l'ai invité à prendre le taxi avec moi. Elle m'a répondu qu'elle ne veut pas prendre un taxi que je vais payer et elle m'a fait prendre l'autobus jaune des employés de l'hôtel. Ça c'était vraiment spécial, quoi que illégal pour moi d'y être. L'ambiance était super amicale, on est arrêté sur le bord de la rue pour acheter des fruits et j'ai eu droit à une bonne banane d'une fille qui en avait acheté une grosse grappe. Au souper à l'hôtel, j'ai eu deux fleurs faites en tomates dans mon assiette et un gros gâteau (au complet, pas juste un morceau) flambé au rhum. C'était très bon et très agréable. J'ai même eu une bouteille de bon rhum brun en cadeau. La veille à la disco, à minuit, les deux dj sont venus me souhaiter bonne fête au bar et ensuite ils l'ont annoncé au micro. Toute la disco chantait bonne fête, c'est un peu gênant, mais je l'ai beaucoup apprécié.

À chaque soirs que j'étais à cet hôtel, je prenais le taxi à la fermeture de la disco pour retourner à la casa à Holguin. Il n'y a pas eu une seule soirée où j'ai pris le taxi toute seule. Des employés qui finissaient à cette heure embarquaient avec moi pour
revenir chez eux car il n'y a aucun transport pour eux à ce moment. Ils ont un taxi, payé pas l'hôtel, qui les amènent dans une chambre, également payée par l'hôtel. Le lendemain matin, ils peuvent prendre l'autobus qui les rammènent chez eux. Donc ils
étaient tous très content d'avoir un moyen de transport et encore là je sortais souvent des cadeaux pour eux. Habituellement, il y en avait toujours un d'eux qui faisait le restant du chemin en taxi avec moi jusqu'à la casa et ensuite le taxi le ramenait
chez lui. Chaques soirs je devais m'assoir dans les escaliers et cogner à la porte et à la fenêtre de chambre du couple pendant un gros 5 minutes pour qu'ils se réveillent. Selon moi c'était bien normal puisqu'ils dorment tous à cet heure là. Bien un certain soir, un animateur qui ne prenait jamais le taxi avec nous est embarqué pour aller chez sa soeur. Il a descendu en même temps que moi et il m'a dit qu'il allait attendre que la famille m'ouvre la porte pour ensuite de rendre chez sa soeur qui habite à une dizainne de maisons plus loin. Et bien cette fois là, la famille n'a jamais ouvert la porte. On a attendu environs 30 minutes, en cognant sans arrêt. Et je crois que les gens nous ont entendu cogner ou parler puisqu'on a entendu quelqu'un marcher dans la maison. Ensuite on est allé chez sa soeur, l'animateur a fait pleins de téléphones pour me trouver une autre
chambre sans succès, on est retourné cogner encore à la casa et on a fini par trouver quelqu'un au parc qui connaissait un endroit libre où j'ai pu dormir. Bon c'était une casa illégal, mais c'est beaucoup mieux que rien du tout. Une chance que je n'étais pas toute seule ce soir là car j'aurais probablement dormi sur la marche d'escalier devant la porte de la casa. Je remercie énormément Carlos (je crois que lui je peux bien le nommer!) pour tout ce qu'il a fait pour moi ce soir là. Le lendemain matin, en revenant à la casa, j'ai fait ma valise et j'ai déménagé à l'hôtel Pernik. Il n'était pas question que je prennes encore la chance de passer une nuit dehors.

L'hôtel Pernik. La chambre me plaisait totalement même s'il n'y avait pas de balcon. Deux lits simples très confortable, 4 oreillers, couvertes chaudes, coffret de sureté (2$/jour), TV, mini frigo, téléphone, radio-réveil, beaucoup de mirroirs, une vraie salle de bain, avec une vraie douche, bref toutes les comodités dont je commençais à m'ennuyer. Par contre, l'éclairage n'est pas fameuse et l'insonorisation n'est pas bonne du tout. Pas moyen de se coucher tôt à cause de la disco et pas moyen de dormir tard. Le matin, il y a du bruit qui provient de partout. Mais ça j'étais rendu habitué. J'ai dormi là une semaine et cela m'a coûté seulement 50$ de plus que pour la casa. (50$ de plus pour la semaine complète et pas par jour) Le reste de l'hôtel laisse à désirer, mais je trouvais ça normal puisque c'est un 3* (côte cubaine). Il y a une piscine, un bar à la piscine, une disco avec une terrasse, une pizzeria 24h (nourriture pas très bonne), une boutique, un bureau d'excursion, accès à internet, la réception (extrèmement long pour avoir du service) et un resto buffet. Le déjeuner est inclus avec la chambre. C'est 10$ par personne pour le dîner et le souper. Il n'y a pratiquement pas de choix et la nourriture n'est pas mangeable. J'ai dîné là seulement une fois. À part la chambre, j'ai vraiment pas aimé l'hôtel. Il y a beaucoup de familles cubaines qui y sont en vacances (j'ai jamais compris pourquoi car ils sont censés ne pas avoir assez d'argent pour ça ) et ils agissent vraiment comme des mals élevés. Les enfants font les monstres et les parents ne leur disent rien, le gens passent leur temps à crier, ils mangent malproprements et jettent tout par terre. Quelques heures après mon arrivé, je me suis dit que je vais juste dormir là et rien d'autre. J'ai fait faire de la lessive par la femme de chambre et elle ne m'a jamais rien fait payer. Au début, elle m'a dit qu'elle allait m'apporter la facture le lendemain. Quelques jours plus tard, elle m'a dit que la lessive ne coûte rien et elle m'a remercié pour le pourboire et les cadeaux. Lors de mon départ, les employés à la réception voulait me faire payer la chambre une autre fois pour toute la semaine alors que j'avais payé à mon arrivée. Ils me disaient que dans l'ordinateur il y avait une facture à mon numéro de chambre. Une chance que j'avais gardé mon reçu. Lorsque j'ai sortit mon reçu, ils se sont excusés et ils m'ont dit que je pouvais partir.

Malgré les points négatifs, j'ai quand même passé un très beau voyage. Trois semaines, c'est encore trop court, je ne voulais pas partir du tout. Je vais retourner à Cuba c'est certain, mais jamais plus dans les casas. Toujours en tout inclus pour les prochaines fois. Il y a moins de bébites et c'est beaucoup plus sécuritaire pour une jeune fille seule. Je suis encore convaicue que Cuba est plus sécuritaire que Montréal le soir et la nuit, mais j'ai eu un gros paquets de conseils de la part de mes amis. Genre ne va pas dans tel et tel quartier seule le soir, ne pas va seule à cet endroit, ni là bas, ni là et là, ne va jamais seule dans une disco cubaine et ne te promène jamais saoule dans la rue. Cela explique pourquoi j'ai passé autant de temps au Sol Luna Mares, des fois j'y allais seulement pour y passer la soirée. Grace à tous ces avertissements, tout à été correct
pour moi. La seule personne avec qui j'ai eu des problèmes à Holguin, c'est avec un bonhomme de Sherbrooke. Bizarre, mais bon c'est la vie.
 
Pour ceux qui veulent une adresse d'une très bonne casa à Banes et d'une à ne pas aller à Holguin, ne vous gênez pas pour me le demander. 

Ouf! J'ai enfin terminé, ce n'est plus facile d'envoyer des résumé maintenant avec le bouton envoyé qui disparrait tout le temps!

très bon résumé,j'aimerais connaitre la casa de Holguin,pour éviter d'y aller.Normalement à Holguin je vais dans une casa qui ont une génératrice et une pompe,ily a l'air climatisé et la chambre de bain à l'intérieur de la chambre.

Bonjour Mélan, ton compte-rendu a été très intéressant à lire et merci beaucoup d’avoir pris la peine de le faire. Je trouve que c’est une très belle façon de connaître le vrai peuple cubain. Je suis une habituée des « tout inclus » et c’est parfois difficile de cerner la vraie personnalité des gens. Glisser et Déposer

 

Chantal

commenter