Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

situation la plus angoissante en voyage

Général

quel est la situation la plus angoissante qui vous soit arrivée en voyage.

pour ma part l`an passé j`ai voyagé seule et je devais faire les activités seules les 2 premiers jours avant de me lier d`amitié avec les gens   le premier jour je voulais aller en katamaran et le capitaine a gentiment accepté de venir seul avec moi .il  nous a éloigné de la plage tres loin en mer je trouvais ca bien le fun avec le vent la vague jusqu`a ce que le capitaine arrete le katamaran . avec son immense sourire il m`a demandé de l`embrasser a ce moment la j`ai regardé notre point de départ qui était tout tout petit au loin. je me trouvais vraiment dans une situation facheuse. je lui expliqué en francais anglais et espagnol qu`il n`en était pas question j: ai du le regarder avec des yeux en furie  car je me disais a ce moment la je préfere nager mais si je me rends au bord tu vas voir de quel bois se chauffe une québécoise. il m`a sourit et on est repartis sans plus .mais ouffffff j' ai eu peur . j' en ai refait tous les jours ensuite sans probleme et toujours avec le meme capitaine . il s`était essayé comme il a dit .

Moi?  Mon conjoint et moi, on était allés à la plage avec des amis cubains.  En revenant, le conducteur a voulu contourner un barrage de vérification.  Les policiers nous ont rattrappé.  À ce moment-là, je ne parlais pas beaucoup espagnol.  Mon conjoint m'a dit de faire semblant de dormir et de ne pas bouger.  Ils nous ont demandé nos papiers mais... on n'avait pas nos passeports avec nous!!!!!  Mon conjoint leur a remis les papiers de notre casas mais... c'était des faux papiers!!!!!  Non seulement je voulais mourrir mais en plus, je me suis sentie tellement mal.  Lorsque les policiers se sont éloignés avec les papiers, j'ai ressentis une sourde colère et j'ai prié pour que tout se termine bien.  Ça s'est effectivement terminé par une simple amende mais je n'ai pas oublié cette leçon...  L'enfer!!!!!  Maintenant, je suis 90% légale et je traîne mes papiers, croyez-moi!!!!!  123

Paris seule à mon arrivée et 3 jours seule. Première journée, je me suis retrouvée dans le 10ième arrondissement à me faire siffler et regarder de la tête aux pieds par tout plein d'hommes dans les boutiques, la rues. Les français sont très directs et très entreprenants, ce qui n'est pas dans nos habitudes. Je me suis perdue dans Paris ce qui n'arrangeait rien à la situation et au stress. Deuxième journée, dans le métro, une gang de rue a commencé à m'intimider et là j'ai eu vraiment peur et pas de bon samaritain n'est intervenue. Troisième journée, je devais rejoindre mon chum à l'hôtel proche de l'aéroport Charles de Gaulle. Comble de malheur, il ne m'a pas mentionné le nom de l'hôtel et il y a plein d'hôtels à l'aéroport. Les  téléphones public ne marchent pas comme chez nous et pas de bottin téléphonique dans les cabines. Impossible de le rejoindre! C'était la goutte qui a fait déborder le vase! Bref, mes trois premiers jours en sol français ont été pour moi une aventure plutôt  angoisssante. J'ai retrouvé finalement le chum et lorsque ce fût fait croyez-moi, je voulais retourner en sol québécois, la crise de nerfs!Glisser et Déposer La Madame aimait plus du tout le charme parisien, les français, la grande ville. Mais bon la crise passée, nous avons finalement passé de magnifiques vacances à Paris par la suite.Glisser et Déposer

Bird

Salut Bird,

Je me suis rendue 2 ou 3 fois à Paris (boulot et loisirs) , et je dois te dire que les Parisiens, ce ne sont pas les Français.  Ils sont à part.

La première fois, c'était justement durant la guerre du golf...ouf!  M. Dante travaillait là-bas pour 2 semaines (et moi non...) j'avais prévue de visiter, Michelin en main, mais j'ai due me confiner à mon arrondissement....Des manifs de 300,000 personnes, les gendarmes partout,la panique des plus vieux (nous n'avons pas ici de souvenirs de l'occupation)....pas évident!  Heureusement, j'ai pu visiter lors d'autres voyages cette superbe ville!

Ils jappent, mais ne mordent pas.  Quand on a compris, c'est simple!  C'est un mode de vie tout simplement.  Mais je sais que tu as adorée Paris!  C'est une ville fantastique!  Quand on sait décrypter le langage et la pseudo-arrogance des villageois (ahh....si certains Parisiens nous lisent....ils vont me crucifier!) on réalise qu'ils sont...humains!  Accros d'une mentalité de survie.

Je retournerais à Paris n'importe quand!

bise à toi!

Bonjour Dante,

Effectivement, ce fût une période d'adaptation pour moi. C'était mon premier voyage, j'étais seule et je venais à peine de terminer mes études, donc totalement naïve. Après ces 3 jours, j'ai compris la mentalité parisienne et effectivement, j'ai adoré Paris et sûrement que j'y retournerai.

Bird

Peut-être reprendre l'avion après les événements du 11 sept  ?   C'est surtout l'opinion publique et de nos familles, rien ne peut nous arrêter quand on a la fièvre du voyage. J'ai toujours fait de merveilleux  (12) voyages .

 Est-ce qu'il y en a qui ont vécu des ouragans ou tremblements de terre ?

 

Septembre dernier en croisière. C'était la période des ouragans et nous étions supposés faire l'escale à Perto Rico mais à cause de l'Ouragan Jeanne cette escale fut annulée. On a "rencontré" cet ouragan à distance et maudit que ca brassait. Un soir on était au resto au 3 étage et une vague a passé par dessus le hublot. J'ai dit à mon conjoint "FERME les rideaux "!!! Les "racks" d'assiette ont tombés sur le sol ... quel bruit. Ensuite nous sommes allés au 8 étages et les bouteilles de Ketchup roulait sur le plancher comme des quilles...

Le visage des gens étaient très pâles. Disons que je ne ferai plus de croisière à l'automne.

CaroleGlisser et Déposer

La fois ou j’ai eu le plus peur….A Chicago.

 

Premièrement, je m’étais trompée…j’ai réservée un hôtel totalement à l’opposé du centre de convention !  Blonde quand tu es….

 

Et comme M. Dante était avec moi (pour une fois que nos emplois respectifs (à l’époque nous n’étions pas associés -  commandaient le même trade show) il ne s’est pas gêné pour rire de ma bévue.

 

Nos expériences respectives aux USA (chacun de notre coté)  nous disaient de prendre le taxi, or nous avions en commun plusieurs trade show en Europe….Je convainc M. Dante de prendre le…Métro.  (question de réparer ma bévue et de sauver des sous)  Samedi matin, dès l’achat des billets, le type du métro  me dit que j’ai une belle chaîne au cou (nous sommes habillés pour le travail, complets, etc.).  et qu’il m’a averti…..Déjà, je regarde autour de moi et je suis de moins en moins sécure….Tout va bien cependant, car nous sommes sur la portion aérienne…alors je dis à M Dante, un peu pédante :  « bah…après Paris et Moscou..»  Or quand nous plongeons vers la partie souterraine…..les problèmes commencent….

 

Il fait noir, et plus nous avançons, plus les personnages sont bizarres….il fait noir, c’est lugubre, c’est troublant….et j’ai peur…..M Dante, il me dit tout simplement : « on est dans la merde »  Il cherche la sortie la moins dangereuse.

 

A notre sortie, je reste figée !  Sur l’embarcadère, il y a des gens allongés, drogués….M. Dante me dit de sortir….et il me pousse à avancer….je suis terrifiée !

 

Un peu plus loin, des types avec des seringues dans les bras….un autre avec un gun à la main….il fait noir….nous sommes les seuls blancs straight de la place….certains se lèvent…et M. Dante me dit de marcher devant lui, et si quelqu’un s’approche, de lui crever les yeux et de courir, sans penser à lui!!!  Je ne sais toujours pas comment j’ai pu mettre un pas devant l’autre.

 

Enfin, nous finissons le long corridor…ou plein de zombies se lèvent et nous suivent ou s’avancent vers nous…..pour arriver à un carrefour….Nous demandons au seul blanc en place ou es la sortie, et un homme de couleur nous indique la direction contraire…..nous avons suivi les instructions de l’homme noir !  Pour sortir sains et saufs !

 

Pour vous dire, nous avons pris un taxi au retour (70$ us) !  Plus jamais le métro aux USA.

moi aussi, il y a 2 ans, je suis allée a Cuba avec ma fille, nous avons mis du sable dans un ziplock pour l'école de ma fille, a l'aéroport on s'est fait arreter...Ouf les baillonnettes et tout le tralala, je ne comprenais pas ce qui se passait et en plus dans l'avion, nous avions rencontré un couple qui allait a varadero pour faire des transactions qui etaient blanche mais ce n'était pas du sable...Quand les policiers m'ont fait ouvrir la valise et ils ont vu que c'était la valise de ma fille, ils se sont presque excusé et redonner le sac a ma fille ainsi que ses 5 mini coquillages, ils ont refermé la valise et ont dit que tout etait beau et bon retour au canada, moi j'ai eu la frousse mais ma fille m'a dit qu elle n'avait pas eu peur...sa maman etait la.

p.s. tous les enfants de sa classe etaient heureux de voir le sable de Cuba, mais c'est fini les petits ziplock.

commenter