Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

douanes cubaines

Général

Bonjour à tous!

j'ai une question à vous poser! Je sais que la majorité d'entre vous sont des passionnés de cuba alors peut-être que quelqu'un saura répondre à ma question. Si je désire aller passer 2 semaines à cuba chez une famille que je connais (ce qui est donc illégal...) est-ce que je peux écrire sur ma carte douanière une adresse d'une casa particular légale ou je dois absolument écrire deux nuits à un hôtel?

merci, c'est grandement apprécié!

Ce que je fais quand je vais daans une casa cubaine et que je te suggères, ce serait d'écrire sur ta carte touristique le nom d'un hôtel qui accueille des touristes à proximité de l'endroit où tu prévois aller. Bon voyageGlisser et Déposer

Tu peux autant le nom d'un hôtel ou l'adresse d'une casa légale. J'ai déjà écrit le nom d'une casa et je n'ai pas eu aucun problème. Fait attention si tu écris le nom d'un hôtel tout-inclus. Quelqu'un sur le forum a déjà dit qu'il s'est fait demandé son coupon de l'hôtel aux douanes. Donc si tu écris le nom d'un tout-inclus, qu'ils te demande le coupon que tu dois présenter à la réceptione et que tu ne l'as pas. J'imagine que ça peut te causer quelques problèmes. Mais personnellement je ne me suis jamais fait demander ce coupon là aux douanes.

merci pour vos deux réponses!!  Je crois que je vais écrire le nom d'une casa particular...Mais ceux qui ont déjà fait l'expérience, est-ce qu'il y a beaucoup de risques que je me fasse prendre durant mon séjour à habiter chez quelqu'un, ce sera à la havane.

merci encore!

O oui il y a beaucoup de risques selon moi. Il y a de la police partout à Cuba. Et il y a des cubains qui ne sont pas policiers qui prennent plaisir à dénoncer les gens par jalousie ou pour d'autres raisons. Les gens qui t'hébergent peuvent perdre leur maison pour ça ou sinon tu devras payer une amende si tu te fais prendre. J'ai dormi quelques fois dans des casas illégales et les gens voulaient que nous soyons partit à 6h am pour pas que les voisins nous voient.

Je ne sais pas par contre si c'est plus risqué à La Havane qu'ailleur à Cuba. Mais si cette famille t'a invitée, elle doit savoir le risque qu'elle prend et elle est probablement certaine que ça sera ok.

Bonnes chances

Allo!

Concernant les dénonciations, j'ai demandé à Yo la raison pour laquelle les gens se dénonçaient entre eux, si cela leur rapportait quoique ce soit de le faire...  Il m'a répondu que c'était une question de conditionnement.  Les gens ont le système tellement ancré en eux que ça devient leur seconde nature...  Oui, je connais des amis qui se sont ramassés à l'immigration et qui ont reçu des amendes salées...  Je crois que c'est rendu 1200 ou 1500 CUC...  Je ne dis pas que TOUTES les personnes se font prendre mais oui, le risque est là... 

Concernant les risques encourus...  On a déjà eu une grosse confrontation à ce sujet.  Connaissant les risques, et parce que je m'étais informée autant ici qu'à mes amis cubains, je m'entêtais à vouloir rester dans une casa légale lors de mes séjours.  Je me disais qu'avec la confirmation, le fait de rentrer la nuit même si c'était juste pour quelques heures (et le fait que la famille me connaissait bien), cela m'offrait une certaine "protection" en cas de problème.  Il a fini par m'avouer que oui, c'était illégal de rester chez lui, que le fait d'être enregistrée dans une casa légale ne m'était d'aucun recours si les voisins affirmaient que je passais la majorité du temps chez lui, mais qu'il était prêt à courir le risque parce que de toute façon, il était habitué de défier le système.  En fait, il ne comprenait pas que je ne sois pas prête à courir ce même risque...  Il disait qu'en restant dans les casas particulières, je contribuais à enrichir le système contre lequel il se battait à tous les instants.  Oh, et ce n'était pas une question d'argent parce que je contribuais à certaines dépenses familiales comme je le ferais si j'allais passer une semaine chez ma mère mais ça s'arrêtait là.  Il me disait aussi qu'à La Havane c'était différent des petites villes et que de toute façon, les voisins me connaissait et m'aimait bien alors ils ne me dénonceraient pas (sic)...  La dernière fois, j'ai plongé et accepté de courir le risque avec lui mais j'avoue que non, je n'aurais pas eu les nerfs assez solides pour le faire à nouveau.  Bien sûr à cause de l'amende que je risquais de recevoir mais surtout pour le risque qu'ils couraient à cause de moi.  Oui, ce fût une des raisons pour lesquelles on s'est séparé... 

Une autre histoire...  J'ai une amie à Camaguey qui louait illégalement des chambres aux touristes.  J'y suis même restée une fois lorsque je suis allée avec mon ex.  Un soir, alors que l'on jasait toutes les deux, elle m'a dit qu'elle était morte de trouille durant tout le temps qu'un touriste était chez elle.  Que oui, elle risquait de tout perdre.  Mais qu'elle le faisait pareil parce que l'argent qu'elle en retirait valait le risque... 

Oui, ça m'a marqué de voir qu'ils sont conscients du risque qu'ils courent et qu'ils foncent, chacun avec sa propre raison...  Allez, c'était ce que j'en retiens de tout cela, mon expérience personnelle et mes propres pensées...  Je retourne faire dodo!  123   

commenter