Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Langkawi, une île

Général

Langkawi, une île de légendes

Sylvie Ruel

La Presse

Collaboration spéciale

Plusieurs statuettes ornaient le tableau de bord de la voiture dans laquelle nous nous trouvions place. Voyant que l'une d'elles attirait mon attention, John en profita pour me parler de ses croyances. «C'est la déesse de la patience. Si tu es patient dans la vie, dit-il, tu peux obtenir tout ce que tu désires.» Voilà pour l'enseignement! John, dont les petits yeux brillent comme des charbons, est hindouiste, comme seulement 3 % de la population locale, qui est à majorité musulmane. Il sert de guide aux touristes qui viennent visiter l'île de Langkawi.

Cette île est l'une des 99 formant l'archipel du même nom, un chapelet qui s'égrène au large de la côte nord-ouest de la péninsule de Malaisie, juste en-dessous de la Thaïlande (l'archipel de Langkawi a été épargné par le tsunami). Ces îles de profil irrégulier sont recouvertes d'une jungle sauvage. Seules trois d'entre elles sont habitées, dont la plus grande, celle de Langkawi, qui compte 80 000 habitants. Cette île vit du riz, de la pêche et du tourisme. L'île a le statut de zone franche depuis 1987. Mais attention, il n'y a vraiment rien de bon marché dans cette île, réputée pour ses batiks peints à la main et ses objets en osier.

«Environ 1,2 million de touristes viennent ici chaque année, pour profiter des plages et de la tranquillité des lieux», m'apprend John qui accompagne des touristes asiatiques, allemands, australiens... Mais depuis que le gouvernement malais encourage les paysans à sortir de leur kampung (village) pour visiter le pays, on croise régulièrement les Malais qui se déplacent en groupes dans les musées et autres lieux touristiques. L'île est reliée au continent par un service de traversier. Un vol quotidien (une heure) assure la liaison jusqu'à Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie.

Cette île possède quelques belles plages sauvages, dont une de sable noir, devant laquelle les bateaux thaïs viennent jeter l'ancre. Ces plages sont bordées d'hôtels modernes, dont certains coiffés de cinq étoiles. À Penang Cenang, l'hôtel Pelangi Beach Resort, domine une très belle plage, où il est agréable de marcher tôt le matin alors que s'affairent les pêcheurs de moules et que les jeunes étudiants s'adonnent à des séances de gymnastique. À Datai Bay, l'hôtel Andaman, un chef-d'oeuvre de style malais construit au bord de la mer, est sûrement l'hôtel le plus chic de l'île... Comme l'île est couverte d'une végétation luxuriante, elle sert d'habitat et de garde-manger à une quantité incroyable de papillons et d'oiseaux. On trouve dans toute la Malaisie pas moins de 440 espèces d'oiseaux et 900 espèces de papillons. Alors, tôt le matin, attendez-vous à un concert de coui-couis étourdissants!

PascalGlisser et Déposer


Une fois installé à l'hôtel, il est possible de partir à la découverte de cette île, en louant des taxis, jeeps ou moto. À Burau Bay, on peut monter avec le téléphérique sur le Mat Chin Chang et admirer, à 700 mètres de hauteur, un décor à couper le souffle: on y voit le profil solitaire de quelques îles thaïlandaises et les îles de Langkawi égrener leurs îlots de verdure sur la mer. De la marina, en bas du téléphérique, on peut prendre de petites embarcations pour se rendre dans l'une de ces îles désertes et y passer la journée dans la paix la plus totale.

Langkawi est une île tissée de nombreuses légendes. La plus célèbre est celle de Manshuri, une jeune femme accusée injustement d'adultère et condamnée à mort. Aujourd'hui, Manshuri fait figure d'héroïne et on visite le musée qui lui est consacré, à 12 kilomètres de la ville de Kuah. Les femmes viennent y laver et purifier leur enfant dans l'eau du puits, qui ne tarit jamais.

Une belle excursion à faire est le safari sur la rivière Kilim, sur la côte est de l'île (à environ 8 kilomètres de Kuah). La barque dans laquelle vous prenez place glisse lentement sur la rivière qui s'engouffre au coeur de la mangrove, où des forêts d'arbres plongent leurs robustes racines dans des étangs d'eaux calmes. L'excursion prévoit plusieurs arrêts: visite de grottes, d'une ferme de poissons, arrêt de la barque sur la rive pour nourrir les bandes de macaques et les aigles qui volent au-dessus de la rivière. Il y a même un restaurant tout à fait insolite construit au coeur de la mangrove.

Enfin, à Langkawi, on peut visiter une ferme impressionnante de crocodiles ainsi qu'une ferme de serpents; on les fait presque danser sur une musique disco et on permet aux touristes de les prendre dans leurs mains (les serpents, pas les crocos). Et dans le grand aquarium de Langkawi, doté d'un passage sous-marin de 15 mètres de long, on peut observer plus de 50 000 espèces sous-marines.

PascalGlisser et Déposer

commenter