Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Le Mexique autrement

Général

Au Mexique, en dehors des stations balnéaires, il y a tout un monde à explorer. Le Michoacán, par exemple, est un état très riche en culture et en découvertes de toutes sortes qui permettent de mieux comprendre et apprécier ce qu'est réellement le Mexique.


Ixtapa

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Baignée par l'océan Pacifique, dans l'état de Guerrero, la station balnéaire d'Ixtapa est déjà connue et appréciée des touristes québécois. Sa plage " del Palmar ", où s'enlignent les grands hôtels, s'étend sur trois kilomètres; elle est donc parfaite pour les longues marches sur le sable.

Une piste cyclable, partant de la marina, a aussi été aménagée et on peut même observer des crocodiles dans leur habitat naturel, près de la plage " Linda".

PascalGlisser et Déposer

Zihuatanejo

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
En revanche, la petite ville adjacente de Zihuatanejo, qui offre un décor un peu plus typique gagne à être plus connue.

Sept kilomètres à peine la sépare d' Ixtapa, un trajet de cinq minutes en taxi au coût de 40 pesos (5 dollars canadiens). Zihuatanejo ne manque pas d'authenticité. Ses plages accueillent des dizaines de pêcheurs qui alimentent les habitants et les restaurants locaux en poisson. Pour un souper des plus romantiques, par exemple, le restaurant "La Cala del Puerto Mio " est l'endroit rêvé. Installé sur la rive d'une lagune, on s'y sustente, près de l'eau, et, avec un peu de chance, on peut même apercevoir des tortues. La cuisine est délicieuse, et le décor, splendide.


le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Zihuatanejo, est aussi l'endroit idéal pour pratiquer la pêche sportive car les eaux profondes sont proches de la côte. Il est possible de louer un bateau d'une capacité de 5 personnes, pour 1500 pesos. Pour la modique somme de 40 dollars, les amateurs de pêche en mer peuvent donc s'en donner à cœur joie.

Le tandem Ixtapa - Zihuatanejo permet déjà de goûter à la fois au Mexique authentique et au Mexique du farniente balnéaire. Mais il faut savoir qu'à quelques encablures de là , à l'intérieur des terres, l'état du Michoacàn, l' "Âme du Mexique", s'offre à la découverte. Celle des gens, de leur culture, de leur train-train quotidien et des trésors naturels et culturels qui les environnent. Et Tours Mont Royal a vu là une belle opportunité.

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
 
PascalGlisser et Déposer


Morélia

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Parlons-en . À 350 km d'Ixtapa, soit environ quatre heures de route, se profile, à 2000 mètres d'altitude, Morélia, la capitale du Michoacán. Une ville d'un million d'habitants qui fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991. C'est une véritable perle en terme d'architecture et elle reflète à merveille le caractère typique des villes coloniales mexicaines.

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
S'y promener dans les étroites rues pavées où nichent des édifices de style baroque, vous transporte dans une autre époque. Et Il y a tant à voir.

Au Palais National, par exemple, on peut admirer les murales de l'artiste Zalce, qui dépeignent les moments marquants de l'histoire de Morélia.

Non loin de là, il faut absolument faut voir le musée du bonbon où les guides en costumes d'époque révèlent les secrets de fabrication des sucreries à base de fruits, et vous entraînent à la découverte des trésors architecturaux de la ville, réunis dans une exposition photo.
PascalGlisser et Déposer

Mais c'est au coeur du centre historique que trône la véritable icône de la région: une cathédrale monumentale construite en pierres roses, entourée de grandes places, de cafés, de restaurants, de boutiques et de petits hôtels qui, par leur style et leurs décors pittoresques, offrent au regard des visiteurs un ensemble cohérent et harmonieux, où il fait bon flâner en compagnie des habitants.


le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
L'hôtel "Los Juaninos" qui fait partie d'un regroupement d'hôtels et de restaurants appelé " Los tesoros de Michoacán " (les trésors du Michoacán), s'intègre parfaitement à cet ensemble.

Le regroupement en question mise sur les qualités architecturales de ses établissements et sur des ameublements et décorations inspirés du terroir pour attirer une clientèle à la recherche du Mexique authentique.

PascalGlisser et Déposer

En ce début de décembre, l'animation ne manque au Michoacàn.

Fervents Catholiques et très pratiquants, les Mexicains accordent beaucoup d'importance aux fêtes religieuses. Une ferveur qui culmine avec la célébration de la Vierge de la Guadeloupe, fêtée le 12 décembre.

À cette occasion, les fidèles se réunissent et partent en cortège vers l'une ou l'autre des 47 églises que compte Morélia.

Les préparations entourant cet évènement majeur font en sorte que le spectacle des processions de toutes sortes est susceptible de s'offrir à vos yeux à chaque coin de rue et à toute heure du jour.

Les répétitions commencent , en fait , plusieurs semaines avant le 12 décembre.

Dépaysement assuré!
 
PascalGlisser et Déposer


Pátzcuaro

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Quittons Morelia pour Pátzcuaro, distante de 53 kilomètres, et entrons encore plus profondément dans l'Âme du Mexique. Ici , les marchés de fruits et légumes, de fleurs, de vêtements et d'artisanat sont partout. Ils ont envahi les trois places principales : la Plaza Mayor, qui fait face à la basilique, la Plaza Vasco de Quiroga et la Plaza Gertrudis Bocanegra.


le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
C'est le Mexique pofond et il fait bon y séjourner, notamment à la posada "La Basilica" qui fait également partie des " tesoros de Michoacán ", et qui propose de douillettes chambres agrémentées d'un foyer.

Dans ce coin du Mexique un peu reculé, les gens sont particulièrement chaleureux et accueillants. " Les Mexicains sont plus naturels et moins gâtés par le tourisme quand on entre plus au cœur du pays.
 
PascalGlisser et Déposer


Santa Clara Del Cobre

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
À un saut de puce de Patzcuaro (24 km) nous attend la bourgade de Santa Clara del Cobre qui , comme son nom l' indique (cobre=cuivre) est réputée pour son cuivre.

Une réputation à ce point méritée, qu'elle se maintient en dépit du fait que les artisans de la région travaillent aujourd'hui essentiellemtn avec du cuivre recyclé provenant notamment de fils électriques. Et le résultat est spectaculaire!

Le cuivre martelé se décline en une vaste collection d'objets. Bijoux, plats et autres œuvres décoratives sont exposées dans une multitude de boutiques qui les vendent à un prix bien modiques.

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Même le kiosque qui occupe le centre de la place principale est coiffé d'un toit de cuivre.
Mais au delà des petites joies du magasinage, on prend plaisir à admirer les artisans à l'œuvre dans leurs ateliers.

De génération en génération, ils se transmettent le savoir-faire de cet art impressionnant. Une pièce, un bol par exemple, peut prendre jusqu'à deux mois pour être terminée.

Mais le talent artistique des Mexicains ne se nourrit-il pas d'un environnement naturel généreux et spectaculaire? Partons à la montagne !
 
PascalGlisser et Déposer



le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Impensable en cette saison d'ignorer le cadeau que nous fait Mère Nature au Michoacàn avec son inoubliable spectacle des papillons monarques.

Ces magnifiques lépidoptères aux belles teintes orangées picotés de blanc qui envahissent nos champs l'été, viennent en effet se réfugier ici en hiver. C'est un zoologiste canadien, Fred Uruquhart qui, en 1975 en a documenté pour la première fois la spectaculaire migration.

Chaque année, ces grands voyageurs ailés quittent le sud du Canada et le nord des États-Unis, pour envahir les montagnes du Michoacan, après un parcours de 4000 km qui leur prendra 3 mois. Ils quittent les grands froids, auxquels ils ne résiteraient pas, pour venir se reproduire sous des cieux plus hospitaliers. Beaucoup de mystère entoure encore aujourd'hui ce phénomène.

PascalGlisser et Déposer


le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
il existe un circuit  pour visiter l anctuaire de " El Rosario " le plus accessible et le couru, là où les monarques hibernent de novembre jusqu'à mars.

Le site, connu comme la " Réserve de la Biosphère du papillon monarque ", compte quatre sanctuaires, dont le plus important est

Le spectacle commence dans la ptite ville d'Ocampo dont les boutiques regorgent d'objet et de tissus s'inspirant du thème des papillons. En route vers le sanctuaire, dès l'arrivée au pied de la montagne, on est déjà entouré de milliers de monarques.

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Il faut compter environ une heure et demie pour gravir le sentier qui mène aux pinèdes, là où la concentration des papillons est à son comble.

Plus de 100 000 touristes empruntent ce sentier chaque année pour jouir du spectacle aérien. Ils sont là par millions, ces champions de la migration, tantôt regroupés en grappes orangées suspendues aux branches, tantôt remplissant l'air, dès que les rayons du soleil caresse leurs ailes. Il faut le voir pour le croire!

On visite les sanctuaires entre 8 heures à 17 heures, mais il est conseillé de s'y rendre en matinée, pour voir voler les papillons, qui ne déploient leurs ailes qu'en présence du soleil.

le Mexique autrement à Ixtapa et au Michoacàn avec Tours Mont Royal: reportage
Pour accéder au site, il en coûte 30 pesos pour les adultes et 25 pour les enfants (environ 4 et 3 dollars canadiens), et c'est gratuit pour les moins de six ans.

La descente, qui peut prendre plus ou moins 45 minutes, requiert presqu'autant d'énergie que la montée. De bonnes chaussures de marche et des vêtements légers mais tout de même un peu chauds sont de mise pour cette excursion, car il peut faire légèrement frais en montagne.

Les Mexicains vous diront qu'il y fait froid, mais rien de comparable au froid auquel nous sommes habitués!


Qu'à cela ne tienne, de retour sur les plages accueillantes d'Ixtapa, on retrouve la mer et la crème à bronzer et on laisse toutes ces belles images envahir nos pensées...
PascalGlisser et Déposer

PascalGlisser et Déposer

Pascal

Pascal, tes interventions sont toujours très complètes et  très instructives. Merci beaucoup

Croissant de Lune

ALLO MERCI POUR CE BEAU REPORTAGE SUR IXTAPA ,ON PENSE SE RENDRE A IXTAPA EN NOVEMBRE PROCHAIN ET ON A PRIS NOTE DU PETIT VILLAGE ZIHUATANEJO

PLAYACANA Glisser et Déposer

commenter