Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Les cinq plus hauts sommets du Québ

Général

Les cinq plus hauts sommets du Québec

Simon Diotte

La Presse

Collaboration spéciale

Même si le Québec ne possède pas une chaîne de montagnes digne des Rocheuses, des Alpes ou des Pyrénées, ce n'est tout de même pas le plat pays. La Belle Province compte cinq chaînes de montagnes, surtout situées dans le Grand Nord, ayant des sommets dépassant les 1000 mètres d'altitude. Avis aux adeptes du trekking, l'accès à ces majestueuses montagnes pourrait se démocratiser prochainement avec l'ouverture de nouveaux parcs nationaux.

1) Le mont D'Iberville dans les Torngat

C'est le toit du Québec. Située à cheval sur la frontière du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador, à l'est de la baie d'Ungava, le mont D'Iberville s'élève à 1652 mètres d'altitude. Il fait partie des monts Torngat, la plus haute chaîne de montagnes de l'est de l'Amérique du Nord, qui offre un paysage comparable aux Rocheuses, avec des parois vertigineuses, cirques glaciaires et vallées suspendues. Les Torngat comptent plusieurs autres pics culminant à plus de 1200 m d'altitude. Québec étudie la possibilité de créer un parc national dans la région.

2) Le mont Jacques-Cartier dans les Appalaches

Situé dans une mer de montagnes qui comptent 25 sommets de plus de 1000 m, le mont Jacques-Cartier est le point culminant de la Gaspésie avec ses 1268 m d'altitude. Le deuxième plus haut sommet du Québec fait partie des monts McGerrigle, intégrés au massif des Chic-Chocs, qui font partie à leur tour des Appalaches. C'est l'endroit par excellence pour l'observation du caribou des bois. De son sommet, on peut voir par temps clair le Saint-Laurent et même la Côte-Nord. Le mont Jacques-Cartier est englobé dans le parc national de la Gaspésie.

3) Le mont Raoul-Blanchard dans les Laurentides

La plus haute montagne des Laurentides se trouve à 64 km au nord-est de Québec, dans des terres qui appartiennent au Séminaire de Québec. Son nom honore la mémoire d'un géographe français, Raoul Blanchard (1877-1965), académicien et spécialiste des Alpes, qui a concentré une partie de son oeuvre au Québec méridional. Malgré sa proximité de la ville, ce mont n'est pas accessible aux randonneurs, car il se situe dans un territoire réservé à la coupe forestière et où existent de nombreux clubs de chasse et de pêche.

4) Le mont Yapeitso dans les Otish

Les monts Otish se trouvent au centre géographique du Québec et comporte plusieurs sommets dépassant les 1000 m, dominés par le mont Yapeitso (1135 m), dont le nom signifie en langue amérindienne «caribou mâle». Le mont Yapeitso présente un profil spectaculaire, dans un environnement nordique. Il est accessible uniquement par avion. Un parc national est à l'étude pour protéger ce territoire.

5) Le mont Veyrier dans les Groulx

Situé juste au-dessus du 51e parallèle, sur les rives du cratère de Manicouagan, le massif des monts Groulx est une zone vierge réputée parmi les amateurs de trekking et de ski nordique. Il culmine à 1104 m d'altitude au mont Veyrier. C'est le seul endroit au monde où l'on a accès à un climat subarctique en voiture, via la route 389, construite pour l'aménagement de Manic 5. Les autorités locales veulent conférer le statut de Réserve mondiale de la biosphère à ce massif, ainsi qu'à tout le bassin de la rivière Manicouagan.


Source La presse

Pascal

Le mont D'Iberville

 

commenter