Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Île Maurice : petite île

Général

Île Maurice : petite île, grands rêves exotiques

Michel Defoy

Le Soleil

Collaboration spéciale

Baignant dans les eaux favorables de l'océan Indien, l'île Maurice envoûte les visiteurs grâce à sa généreuse nature

Après s'être fait transbahuter en minibus toute la journée, notre petit groupe n'a qu'une envie: piquer une tête avant la fin du jour. À quelques lieues de notre hôtel d'attache - le trop bien nommé Paradis -, on entend déjà le bruit des vagues sur la barrière de corail. On pressent même la fraîcheur de l'écume chatouillant nos doigts de pieds. À nous, l'eau claire et pure! Mais il faut faire vite. En ce dimanche d'hiver austral, le soleil se couche tôt, tout juste à l'heure de l'apéro. À peine le temps d'enfiler le maillot et de se jeter dans les flots.

Après avoir effectué quelques clapotis dans les ondes devenues placides, un sentiment étrange m'envahit. Un peu comme l'impression d'être observé, de haut et de loin, par une force impériale, solennelle.

En me retournant, je l'aperçois: le Morne. Dans la lumière tombante, ce piton rocheux acquiert un air plus imposant, dégage quelque chose qui ne se perçoit pas en plein jour. Vis-à-vis de ce gros caillou, on se sent soudain très humble. Et très ému aussi. La nuit, douce et calme, tombe sur Maurice.

Le réveil se fait tout naturellement. Des oiseaux dont on n'a jamais entendu le chant nous tirent d'un sommeil feutré. Petit déjeuner fait de saveurs exotiques. Nous voilà repartis. Aujourd'hui, nous essaimerons à partir du Paradis, explorant la région du sud-ouest de l'île. La péninsule du Morne, dominée par le rocher, est reconnue pour ses plages s'étirant à perte de vue. Si la plupart ont été cannibalisées par les grands hôtels de luxe, il est encore possible aux Mauriciens de les fréquenter.

Impossible de rester indifférent devant ces décors pour lesquels quelqu'un, un jour, a inventé la carte postale. Ici, on propose du rêve. Du rêve balnéaire, plus précisément, avec des palmiers et des cocotiers, des aventures nautiques en catamaran, en ski nautique ou en planche à voile. Et de la plongée et du scooter sous-marin

Par mer ou par terre

Bénie des dieux, l'île abrite en un territoire compact un grand éventail d'atours naturels. Chaque secteur a ses particularités, façonnées par la nature comme par l'homme.

L'unique parc national, dit Black River Gorges, révèle une autre facette de Maurice. Cet espace protégé créé en 1994 couvre 3,5 % de la surface de l'île. On y découvre une flore et une faune fascinantes. Une bonne centaine de variétés de plantes et neuf espèces d'oiseaux endémiques. Non, vous ne trouverez pas de dodo, oiseau emblématique de l'île, disparu il y a des lustres. Mais avec un peu de chance, vous apercevez un majestueux paille-en-queue, tout de blanc vêtu, tourbillonner au-dessus des gorges.

Ailleurs, les zones vertes sont exploitées par divers promoteurs misant sur un tourisme nature qui ne s'est pas entièrement converti à la mode écolo. Une promenade en quad? Pour nous, ça demeure un irritant.

Pascal

Mais il est également possible de s'adonner à diverses activités plus douces dans les réserves privées. Tir à l'arc, randonnée, vélo de montagne... C'est le cas au domaine de l'Étoile, qui s'étend dans la partie est de Maurice.

C'est aussi possible dans la réserve Casela Yémen, qui offre la même fourchette d'activités, et un peu plus. Options supplémentaires: virée en jeep parmi les zèbres, cerfs et antilopes qui gambadent (au loin) sans trop s'occuper de nous, et promenade avec des... lions!

Certains font marcher leur pitou, ici, on se balade avec de beaux minous: les petits Gamédé et Mafouda, frère et soeur, orphelins âgés de 7 mois. Dociles et aimant prendre la pose, les lionceaux ont été bien domptés par leur papa adoptif, Jano Labat, l'aventurier qui dirige Safari Adventures.

Après avoir visité cette savane qu'on croirait importée d'Afrique, le goût de l'eau se ressent de nouveau. Ce qui est bien, ici, c'est qu'on peut passer de l'océan à la terre, et de la terre à l'océan, en un rien de temps. À Maurice, les distances se parcourent assez rapidement. On savait l'île toute petite.

Après avoir apprécié la variété du paysage à hauteur d'homme, on a eu envie de prendre un peu d'altitude. L'ascension du Pouce, piton culminant à 811 mètres d'altitude, aurait sa récompense: un coup d'oeil imprenable sur l'île. Comme ses cousins, le Pieter Both, les Trois Mamelles, le Chat et la Souris, le Pouce se distingue par sa forme davantage que par sa taille. Souvenirs d'une ère volcanique aujourd'hui éteinte.

Les premiers mètres se parcourent à travers les champs de canne. On se taille des bâtons de marche pour affronter la route qui, avec sa boue et ses cailloux, nous fait regretter nos bottes de marche. À chaque nouveau plateau, on découvre un nouveau bout de terre. Voilà que se profile Port-Louis, la capitale, ville industrieuse dont on aura seulement entrevu les bazars, fort animés au demeurant.

Le rythme est bon, notre sherpa nous trouve même un peu trop rapides. Nous dépassons un groupe de Sino-Mauriciens. Puis apercevons quelques macaques, qui nous font leurs simagrées.

Arrive la montée finale, qui nécessite le travail des mains et un bon sens de l'équilibre. Vertige garanti. Sur le faîte du Pouce, pas de remparts, de filet de sécurité. Bouche bée, nous parcourons l'horizon du regard. Sentiment d'euphorie partagé par tous les grimpeurs.

La tête dans les nuages, nous redescendons alors doucement. Revenus sur terre, nous prenons la mesure de l'aventure tout juste bouclée. Maurice nous a encore enjôlés. Pour peu, on n'en repartirait pas.

Source La presse

Pascal

Ile Maurice

Pascal

L'hôtel

Pascal

Plage de la Pointe d'Esny dans le Sud-Est de l'Ile Maurice

Pascal

Plage de la Pointe d'Esny, sud-est près de Mahébourg.

Pascal

Plage du Chaland - Hôtel Shandrani - Sud-est ile Maurice

Pascal

 

Pascal

Pascal

Si Cuba c est le paradis pour certain,alors je me demande ce que c est l ocean indien avec les Maldives ,l Ile Maurice ,les Seychelles....dommage que c est a 12 heures d avion de Paris ..un exemple de forfait de Paris ,10 jours en demi pension 1149 euros a l hotel  Bougaiville3 étoiles ( des vraies )ce qui fait 1600$ !!! on peut rêver...ma niece en revient ..elle avait loué   villa,piscine...img341/7571/img4456wj6.jpg

Pascal!!!!! là là tu me fais rêvesser... j'veux y allerGlisser et DéposerGlisser et Déposer

Je caresse ce rêve depuis une dizaine d'années.  Je souhaite un jour y aller.  J'ai recontrer un couple de Mauriciens l'hiver dernier qui m'ont donner vivement l'envie de réaliser ce rêve d'ici deux ou trois ans... il suffit de planifier...

Lena La La

Lena...faut absolument presque passer par Paris ...

- Entre autres transporteurs, Corsair dessert l'île Maurice deux fois par semaine au départ de Paris, elle-même reliée à Montréal jusqu'au 2 novembre. À noter qu'on transite alors par Orly et que les correspondances sont longues: de 10 heures (vol du jeudi) à 13 heures (vol du samedi) d'attente à Paris à l'aller, près de 6 heures au retour. En outre, le vol du jeudi fait escale à Moncton (N.-B.), vers Paris. Renseignements: www.corsairfly.com.

- Nouveau venu dans le club des voyagistes québécois qui offrent l'île Maurice, Vacances Tours Mont-Royal y propose plusieurs forfaits jusqu'en novembre avant de reprendre au printemps prochain. Dans tous les cas, les forfaits comprennent une nuit à Paris en quatre étoiles au retour, mais on peut tailler sur mesure son programme. Renseignements: www.vacancestmr.com.

- Les meilleures périodes pour voyager à l'île Maurice sont d'avril à juin ainsi qu'en septembre et octobre. La saison des cyclones va de décembre à mars.

- Destination coûteuse, l'île Maurice peut devenir relativement abordable en choisissant de loger chez l'habitant. Pour qui choisit plutôt d'y aller en grande, voici quelques adresses dignes de mention:

Merci Pascal de prendre le temps de nous faire parvenir pleins d'infos et de photos

monial

commenter