Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Turista reste la maldair du voyageur

Général

 turista, la "maladie des mains sales", reste la pathologie la plus fréquente des voyageurs, devant les infections respiratoires et les affections dermatologiques, selon une étude présentée jeudi dans le cadre du congrès du réseau Afat Voyages. Cinq pour cent des touristes consultent un médecin pendant leur séjour ou à leur retour, et dans 50 pc des cas, le motif de leur visite est la diarrhée, a expliqué le docteur Gérard Roussey, médecin conseil de Mondial Assistance, citant une étude du professeur Eric Caumes, président de la Société médecine de voyages.

Dans 5% des cas, la consultation débouche sur une hospitalisation. Le risque de décès est minime: il est de 1 sur 100.000 par mois de séjour dans le cadre du tourisme de loisirs, et de 1 sur 10.000 pour les voyages humanitaires. La moitié des décès liés aux voyages est provoquée par des maladies cardiovasculaires. "Il vaut mieux différer un voyage quand l'état de santé n'est pas stabilisé", a commenté le Dr Roussey. 25 pc des décès sont d'origine accidentelle. "Pendant les vacances, les gens oublient souvent les mesures de précaution de base, qu'ils respectent pourtant dans leur vie quotidienne", a-t-il expliqué, citant les "touristes qui louent une moto et conduisent sans casque". Seulement 1 à 3 pc des décès sont engendrés par des maladies infectieuses.

Plus généralement, les touristes attrapent rarement des maladies tropicales, à l'exception du paludisme, alors que ce sont généralement ces affections qui sont le plus redoutées, a-t-il dit. L'an dernier, 11,5 millions de Français ont voyagé à l'étranger, visitant 120 pays. Les 50 à 64 ans partent de plus en plus, alors que le risque de tomber malade pendant les vacances augmente avec l'âge. (belga)

Pascal

commenter