Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

aéroport de Pékin

Général

Chine: aéroport de Pékin ouvre son terminal géant
Par Guy Newey

Aéroport de Pékin

L'aéroport de Pékin a inauguré son nouveau terminal géant, de la taille de 170 stades de football, une infrastructure destinée notamment à faire face au demi-million de touristes attendus à l'occasion des jeux Olympiques en août.

Un avion de la compagnie régionale Shandong Airlines, en provenance de la ville de Jinan, a été le premier à utiliser sa piste, peu après 08H30 (00H30 GMT).  « C'est beaucoup d'excitation, c'est le plus grand terminal au monde. Nous sommes fiers de son design et de sa construction », a déclaré le président de l'aéroport Wang Jiadong.

Dans un premier temps, cinq compagnies, dont British Airways et l'australienne Qantas, y seront hébergées, puis 19 autres d'ici au 25 mars. Le terminal de plus de 3km, conçu par l'architecte britannique Norman Foster, ressemble à un dragon géant, symbole par excellence de la Chine, couvrant au total 98hectares, soit la taille de 170 stades de football.

Une démesure à l'image de la Chine actuelle en pleine renaissance. « Pour avoir une idée de son échelle, imaginez (cinq) terminaux de Heathrow sous le même toit, puis vous ajoutez 17% de superficie au sol », a expliqué cette semaine au China Daily M. Foster. « Ici la société change à vitesse grand V », a-t-il ajouté.

Une impression partagée par Walmir Florio, un homme d'affaires brésilien, s'apprêtant à prendre un avion pour la province du Shandong. « C'est comparable à n'importe quel endroit du monde et cela veut certainement dire qu'ils sont prêts pour les jeux Olympiques », dit-il.

Lancée il y a quatre ans, la construction a coûté 2,7 milliards de dollars et mobilisé quelque 50 000 ouvriers, dont trois sont morts dans des accidents du travail, selon les autorités. Plus de 10 000 habitants ont dû quitter neuf villages, dans le nord-est de Pékin, pour laisser la place au projet.

Le nouveau terminal allègera dans un premier temps la situation dans un aéroport où l'explosion du trafic a entraîné retards et attentes pour les passagers. L'année dernière, ils étaient 48 millions pour une capacité de 35 millions. Désormais, l'aéroport peut accueillir 76 millions de personnes.

« Tout est très, très bien. Cela n'a pris que cinq minutes pour récupérer nos bagages, ce qui est une grosse différence par rapport aux autres terminaux », témoigne Gerry Fakiris, un passager grec qui se trouvait à bord du premier vol. Le nouveau terminal doit aussi permettre de recevoir les 500 000visiteurs étrangers attendus pendant la période des JO en août.

Portée notamment par l'effet jeux Olympiques, la Chine en attire de plus en plus. De moins de 300 000 en 1978, le nombre de visiteurs en Chine est passé à 22 millions en 2006,dont la moitié de touristes, sans compter ceux de Hong Kong, Macao et Taiwan.

Les jeux Olympiques de Pékin ont précipité la transformation de la capitale et l'un des symboles de ces jeux, le Stade Olympique, surnommé le « nid d'oiseau », doit être achevé en avril.

(AFP)


commenter