Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

des vacances à Laval

Général

source: bonjour voyage

Des vacances à Laval?

Oui, c’est possible!
Par Véronique Leduc

Encore méconnue des touristes, la ville de Laval offre plusieurs activités et propose de jolis coins pour se reposer
Je dois l’avouer, j’étais de ceux qui croient que Laval n’a que quartiers résidentiels, autoroutes et grands centres commerciaux à offrir. Je suis donc partie pour une visite touristique de la troisième plus grande ville du Québec en doutant de son offre touristique et en emportant avec moi tous mes préjugés.

La ville située sur l’île Jésus, à quelques kilomètres de Montréal, est déjà assez bien connue pour la tenue d’événements d’affaires et a affiché cette année un résultat de 66,2 % de taux d’occupation, surpassant de 15 % les résultats de l’ensemble du Québec, mais selon Denis Giroux, directeur des relations de presse à Laval, il reste une grande place pour l’accueil de touristes de loisirs. «La ville n’est pas encore très connue pour ses attraits touristiques. Les Québécois devraient songer à Laval pour leurs vacances : ils seraient surpris de ce qu’ils y trouveraient! »

En effet, sous ses airs de grande banlieue, la ville de Laval propose des attraits touristiques autant culturels que naturels et autant gastronomiques qu’historiques, dont j’ai pu avoir un aperçu lors d'une journée bien remplie.

Premier arrêt : nature et culture

Le Centre de la nature offre de jolis panoramas en plein centre de la ville
Avec 30% de son territoire zoné vert, Laval offre aux touristes plusieurs lieux de ressourcement à proximité de la ville.  Le Centre de la nature de Laval et le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles sont probablement les deux principaux lieux naturels de la ville et ils offrent chacun toutes sortes d’activités pour profiter des grands espaces.

À l’est de Laval se trouve le Centre de la nature, un oasis vert de 1,7 par huit kilomètres en pleine ville qui propose pour les familles la visite d’une serre tropicale, l’étude des étoiles à l’observatoire astronomique, la visite d’une ferme, des tours de poney, la découverte d’une halte environnementale, des balades en mini-train et l’initiation à l’escalade et au ski alpin (pour les 5 à 8 ans). Et les sportifs ne sont pas en reste au Centre de la nature avec une piste cyclable, la possibilité de marcher dans les jardins, des pistes de ski de fond, des terrains de pétanque, la location de rabaskas, de canots et de kayak ainsi qu’une patinoire et de la glissade lors de la saison froide.

La chanteuse Annie-mots sera présente le 3 août au Village des arts et interprétera ses chansons sur les animaux
De plus, afin de mélanger nature et culture, le Centre de la nature propose cet été, du 11 juillet au 17 août, la 33ième édition du Village des arts. Au programme? Six fins de semaine d’activités culturelles. Selon les organisateurs, l’événement aurait accueilli l’an dernier pas moins de 10 000 visiteurs. Prenant place dans le Centre de la nature, l’événement propose une panoplie de spectacles pour enfants et pour adultes dont des fins de semaine aux rythmes latins, folkloriques, blues ou québécois. L’édition 2008 du Village des arts proposera aussi diverses expositions, des ateliers interactifs, de la danse et du cinéma en plein air…avec popcorn

Deuxième arrêt : gastronomie

Le quartier du Vieux Sainte-Rose offre plusieurs restaurants avec de belles terrasses, comme celle des Menus Plaisirs
Évidemment, avec près de 300 000 habitants, la ville de Laval n’a pas d’autres choix que d’offrir une vaste gamme de choix de restaurants et de boutiques d’alimentation pour satisfaire tous les palais! Ainsi, sushis bars, restaurants grecs, italiens, français et thailandais sont à l’honneur sur le territoire de Laval. Et c’est sans parler des fromageries, des pâtisseries, des marchés, du verger et du vignoble qui se trouvent sur le territoire!  Mais, sans contredit, le paradis des gourmets se trouve dans l’un des plus beaux quartiers de Laval : le Vieux-Sainte-Rose. Situé au nord la ville, tout près de l’eau, ce quartier historique accueille une dizaine de restaurants de haute gastronomie. L’endroit est agréable, les bâtisses sont jolies et de belles terrasses se trouvent à l’arrière des restaurants.

Lors de ma visite, j’ai pu découvrir le restaurant Les Menus-Plaisirs, ouvert depuis plus de 25 ans. L’endroit, presque toujours plein, dispose d’une très jolie terrasse d’inspiration européenne et propose un vaste choix de vins et un menu en table d’hôte qui reste accessible. Le restaurant est jumelé à une auberge du même nom qui prend place dans la bâtisse où est né le Curé-Labelle en 1833.

Le restaurant les Menus Plaisirs est ouvert depuis 25 ans, et il vaut le détour!
Pour les curieux qui veulent rentabiliser une visite dans le quartier, le Passeport des chefs sera de mise. Ce circuit gastronomique d’une durée de quatre heures, fait depuis trois ans de plus en plus d’adeptes qui apprécient goûter plusieurs cuisines en un seul repas. Ainsi, tous les jeudis soirs jusqu’en novembre, dès 18h30, les gourmets peuvent, après s’être préalablement inscrits, profiter d’un repas quatre services pris dans quatre grands restaurants du Vieux-Sainte-Rose. Les épicuriens feront leur choix parmi 32 suggestions de plats et pourront déguster différents vins tout au long du repas.


Troisième arrêt : histoire

Lors des visites historiques, les visiteurs peuvent découvrir entre autres, l'ancienne maison du bedeau
Le quartier du Vieux-Sainte-Rose, en plus de ses attraits gastronomiques, renferme aussi un intérêt historique indéniable. Établi près de la rivière des Milles-Îles en 1740, Sainte-Rose-de-Lima, aujourd’hui le Vieux-Sainte-Rose, laisse voir au visiteur qui le veut bien des dizaines de monuments et de lieux ayant été témoins de la vie de plusieurs personnages historiques et de certaines batailles patriotiques. Peu exploitées avant cette année, les richesses historiques de l’endroit sont depuis cette année prises en main par la ville et par des mordus d’histoires qui lancent la première saison des Itinéraires histoire et patrimoine. Pour sa première année, l’organisation La Route du patrimoine de Laval propose une brochure expliquant les 28 points d’intérêt du quartier, différents circuits historiques, des visites animées et des audioguides qui visent à faire découvrir de façon interactive le Vieux-Sainte-Rose.

1 réponse

Répondre

: le Vieux-Sainte-Rose. Situé au nord la ville, tout près de l’eau, ce quartier historique accueille une dizaine de restaurants de haute gastronomie. L’endroit est agréable, les bâtisses sont jolies et de belles terrasses se trouvent à l’arrière des restaurants.

Lors de ma visite, j’ai pu découvrir le restaurant Les Menus-Plaisirs, ouvert depuis plus de 25 ans. L’endroit, presque toujours plein, dispose d’une très jolie terrasse d’inspiration européenne et propose un vaste choix de vins et un menu en table d’hôte qui reste accessible. Le restaurant est jumelé à une auberge du même nom qui prend place dans la bâtisse où est né le Curé-Labelle en 1833.

Le restaurant les Menus Plaisirs est ouvert depuis 25 ans, et il vaut le détour!
Pour les curieux qui veulent rentabiliser une visite dans le quartier, le Passeport des chefs sera de mise. Ce circuit gastronomique d’une durée de quatre heures, fait depuis trois ans de plus en plus d’adeptes qui apprécient goûter plusieurs cuisines en un seul repas. Ainsi, tous les jeudis soirs jusqu’en novembre, dès 18h30, les gourmets peuvent, après s’être préalablement inscrits, profiter d’un repas quatre services pris dans quatre grands restaurants du Vieux-Sainte-Rose. Les épicuriens feront leur choix parmi 32 suggestions de plats et pourront déguster différents vins tout au long du repas.


Troisième arrêt : histoire

Troisième arrêt : histoire

Lors des visites historiques, les visiteurs peuvent découvrir entre autres, l'ancienne maison du bedeau
Le quartier du Vieux-Sainte-Rose, en plus de ses attraits gastronomiques, renferme aussi un intérêt historique indéniable. Établi près de la rivière des Milles-Îles en 1740, Sainte-Rose-de-Lima, aujourd’hui le Vieux-Sainte-Rose, laisse voir au visiteur qui le veut bien des dizaines de monuments et de lieux ayant été témoins de la vie de plusieurs personnages historiques et de certaines batailles patriotiques. Peu exploitées avant cette année, les richesses historiques de l’endroit sont depuis cette année prises en main par la ville et par des mordus d’histoires qui lancent la première saison des Itinéraires histoire et patrimoine. Pour sa première année, l’organisation La Route du patrimoine de Laval propose une brochure expliquant les 28 points d’intérêt du quartier, différents circuits historiques, des visites animées et des audioguides qui visent à faire découvrir de façon interactive le Vieux-Sainte-Rose.

Des personnages historiques, comme cette téléphoniste du milieu du siècle dernier viennent ponctuer les parcours
Ainsi, profitant d’un court extrait d’une des visites offertes, j’ai pu découvrir la première église de la paroisse qui date de 1856, la maison traditionnelle québécoise qu’habitait le bedeau, maintenant un salon de soins, ainsi que l’ancienne caserne de pompiers reconvertie en galerie d’art, le tout agrémenté des histoires de l’époque, des chicanes de clochers et des récits de comédiens transformés en personnages historiques.

« Nous avons décidé de monter ce projet dans le but de mettre en valeur les richesses historiques des noyaux culturels de Laval » a précisé Lysane Gendron, coordonnatrice du bureau des arts et de la culture de Laval. Ainsi, le projet s’étendra éventuellement à d’autres villages de Laval comme Saint-Vincent, Sainte-Dorothé et Saint-Martin.

Laval la surprenante
La capitale québécoise du magasinage, du chant choral et de l’horticulture est prête à accueillir les touristes qui veulent y passer la nuit. Avec ses sept hôtels majeurs totalisant 1600 chambres, son camping et son auberge dans le Vieux-Sainte-Rose, Laval offre un bon choix d’hébergement aux touristes.

Méconnue, Laval propose sans aucun doute autant d’attraits que d’autres régions du Québec pour lesquelles nous sommes prêts à parcourir des centaines de kilomètres. Et puis, la ville s’est donnée cette année pour objectif de devenir chef de file de l’industrie touristique en matière de développement durable, ce qui promet de belles initiatives.

Après une journée de découvertes, je dois l’avouer, je suis partie de Laval en me disant que je m’étais trompée sur son compte… Et j’ai repris ma route vers Montréal sans oublier de laisser mon sac de préjugés sur un banc de la station Cartier.

http://www.tourismelaval.com/

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

 

Les Menus plaisirs.....c'est MON resto a LAval, dans le vieux Ste-Rose.....J,adore cet endroit.

 

mamicitaGlisser et Déposer

en voyant le post je me suis dit dit : tient riki veut venir en tout inclu chez playacanaGlisser et DéposerGlisser et Déposer tu sais que vous êtes les bienvenues !!!Glisser et Déposer

je suis allé mangé justement au resto la vieille histoire à ste.rose , super bon !!! mais faut réserver presqu'un mois d'avance !!!

playacanaGlisser et Déposer

prépare toi! On devrait débarquer le 19 déc au soir! Chez toi c'est encore plus populaire que le resto la vieille histoire!!! C'est 6 mois à l'avance pour les réservations Glisser et Déposer

 

J'ai hâte de te revoir!

riki

 

il n'y a pas de problème ma chère !!!Glisser et Déposer la différence chez nous qu'avec le resto , chez nous c'est de la jeune histoireGlisser et DéposerGlisser et DéposerGlisser et DéposerGlisser et Déposer

playacanaGlisser et Déposer

Tes histoires sont toujours rafraichissantes!!!

riki

Effectivement, Ce parc est très jolie, tu peux y louer des kayaks.

Bonne visite

BuiBel

commenter