Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Nouvelles procédures aux douanes

Général

Publié le 03 mars 2009 à 05h00 | Mis à jour à 05h00

Nouvelles procédures de fouille à Montréal-Trudeau

À partir du 20 mai, les valises des voyageurs à destination des États-Unis seront pesées, photographiées, scannées et enregistrées. Elles pourront être récupérées rapidement par les douaniers américains de la salle de tri, située au sous-sol de l'immeuble.

 

Catherine Handfield
La Presse

À l'aéroport Montréal-Trudeau, les voyageurs à destination des États-Unis seront dorénavant fouillés par des agents canadiens avant de se présenter aux douanes américaines. Leurs valises seront photographiées et scannées pour permettre aux douaniers américains de les récupérer rapidement.

Ces changements à la procédure d'embarquement entreront en vigueur le 20 mai prochain à l'inauguration du nouveau hall des départs vers les États-Unis, qui est actuellement en construction (voir vidéo ci-dessus).

Aéroports de Montréal souhaite ainsi se conformer aux nouvelles exigences des autorités américaines envers les huit aéroports canadiens qui offrent un service de pré-dédouanement. Les passagers pré-dédouanés rencontrent les douaniers américains à l'aéroport de départ afin de désengorger les installations d'arrivée.

«Actuellement, quand ces passagers se présentent aux douanes, ils ont encore leurs valises avec eux et n'ont pas encore été fouillés; ils peuvent donc porter une arme», a expliqué hier James Cherry, président-directeur général de la société Aéroports de Montréal.

Dans le nouveau hall, la procédure sera inversée. Les voyageurs déposeront d'abord leursvalises, qui seront «pesées, photographiées, scannées et enregistrées». Ils seront ensuite fouilléspar des agents de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien. Et dans un dernier temps, ils se présenteront aux douanes.

Les douaniers américains auront accès aux photographies des valises. «S'ils veulent les inspecter, nous avons établi un système pour les récupérer rapidement de la salle de tri, située au sous-sol de l'immeuble», a poursuivi James Cherry, lors d'une visite guidée du nouveau hall.

Les valises, qui se déplacent sur des chariots individuels 10 fois plus rapides que les convoyeurs traditionnels, pourront être récupérées en l'espace de deux minutes.

«Les nouvelles installations à la fine pointe de la technologie répondront aux plus hautes exigences en matière de sécurité», s'est réjoui James Cherry, soulignant que l'aéroport Montréal-Trudeau était le premier en Amérique du Nord à se doter d'un tel système.

C'est aussi le premier aéroport canadien à se conformer aux procédures d'embarquement prévues dans l'Accord de pré-dédouanement, une entente conclue en janvier 2001 entre les Canada et les États-Unis.

La gare est prête

Le nouveau hall des départs vers les États-Unis occupera les deux premiers niveaux d'un nouvel immeuble vitré attenant au bâtiment principal de l'aérogare. Sa construction, qui a été entreprise à la fin de 2006, est achevée à 80%.

Cette nouvelle installation, qui était prévue dans le plan initial de l'aéroport, sera livrée à temps et respectera le budget initial de 300 millions, a indiqué M. Cherry. Le nombre de comptoirs et de bornes d'enregistrement sera accru de 50% par rapport aux installations actuelles, qui sont logées dans le bâtiment principal de l'aérogare.

«Pour les voyageurs, le parcours sera beaucoup plus simple et beaucoup plus court», a dit James Cherry.

Au sous-sol de l'immeuble, on retrouvera 500 places de stationnement intérieur, ainsi que la gare de la future navette ferroviaire, également en construction. «L'espace de la gare est en place, et nous sommes certains que le projet de navette entre le centre-ville de Montréal et l'aéroport se réalisera au plus tard en 2015», a dit Henri-Paul Martel, vice-président ingénierie et construction à Aéroports de Montréal.

Les étages supérieurs, qui appartiennent au promoteur Adomax, abriteront 275 chambres d'hôtel, un centre d'affaires, des restaurants et des salles de réunion. Aéroports de Montréal y louera un espace pour déménager ses bureaux administratifs, qui se trouvent actuellement au centre-ville.

La société a profité de ce changement d'adresse pour actualiser son logo datant de 1992. Le symbole principal, un cercle qui représente un avion de papier, se retrouve désormais au coeur du mot Montréal. La refonte du logo a coûté 15 000$.

1 réponse

Voici le lien de l'article:

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200903/02/01-832646-nouvelles-procedures-de-fouille-a-montreal-trudeau.php

Lison

commenter