Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Canjet C6892 Plainte Collective 07 Janvier 2014 Recherche De Clients Insatisfait.

Bonjour,

Moi et ma conjointe sommes revenus de Cayo Santa maria le 14 janvier dernier et suite a notre désastreuse expérience nous cherchons des voyageurs qui étaient sur le même vol que nous (C6892) afin d'entreprendre une plainte collective. Nous avons fait les démarches nécessaires auprès de transat et canjet, et notre seule réponse à été : «nous vous exprimons nos regrets de n’avoir pu vous satisfaire pleinement à l’occasion de ce voyage et nous souhaitons avoir le privilège de vous servir à nouveau très prochainement, cette fois nous en sommes confiants avec des services entièrement satisfaisants.» 

Pour ceux ayant vécu l'expérience avec nous, S.v.p me laisser savoir,

Qu'arrive t'il dans le cas d'une réponse négative? 
Je ne veux pas lâcher le morceux, certains on eu un crédit pour moins que ça!
 

Voici la plainte envoyée : 

 

Madame, Monsieur,

Nous revenons à peine d’un séjour d’une semaine à l’hôtel Eurostar de Cayo Santa Maria (Cuba), avec Nolitours (Vacances Transat). Nous y avons séjourné du 7 au 14 Janvier 2014.

Nous aimerions vous dire que ce fut une expérience désastreuse concernant le vol et les transferts vers le complexe hotelier.

Nous avons été redirigé vers l’aéroport de Varadero suite aux mauvaises conditions météo à destination. Je comprend que les conditions météréologiques sont hors de votre contrôle.

Nous avons quitté l’aéroport Montréal-Trudeau à l’heure prévue, soit 6h45. Nous devions faire escale à Colombus Island, aux Bahamas, pour ensuite repartir vers l’aéroport de Santa-Clara et arriver à destination à 12h40.

Une fois décollé de Columbus Island, nous nous sommes dirigé vers Cuba mais à notre grand désarroi, une vingtaine de minutes avant l’atterissage, nous avons été informé par le commandant de bord que nous allions atterrir à l’aéroport de Varadero à cause des mauvaises conditions climatiques qui prévalaient à l’aéroport de Santa Clara, ce qui rendait l’atterrissage impossible pour le moment. L’aéroport était soi-disant fermé.

Arrivé à l’aéroport de Varadero, il était autour de 13 h. De 13 h à 15 h, nous avons été force de demeurer dans l’avion. On nous avait dit qu’on aurait une mise à jour météo à toutes les vingt minutes concernant les conditions climatiques à Santa Clara. Ce qui n’a pas été respecté puisque nous avons eu ces informations seulement aux heures.

Autour de 15 h, un autre de CanJet est arrive en provenance de Toronto. Étant dans la meme situation que nous.

À la suite de l’arrivée de l’avion de Toronto, le personnel de bord a ENFIN decide de nous offrir un ridicule verre d’eau. Nous avons insisté pour acheter des produits de consommation (chips, chocolat…Clin d'oeil vendus à bord. Toutefois, les agents de bord ont refuse de nous vendre les articles car ils n’étaient pas autoriser à les vendre. Nous avions faim, il fallait donc prendre notre mal en patience. Le dernier repas avait eu lieu à 8h20 du matin.

À 16h30, les agents de bord se sont enfin decides de nous servir le repas reserve aux voyageurs qui devaient prendre ce vol de retour vers Montréal. IL ÉTAIT TEMPS DE S’OCCOUPER DE NOUS. ÇA FAISAIT PLUS DE 3 HEURES QU’ON ATTENDAIT ASSIS DANS L’AVION SANS QUE PERSONNE NE S’OCCUPE DE NOUS.

17h45, le commandant nous a fait savoir que nous allions sortir de l’avion, car il nous avait trouvé un «Lounge» privé pour tous les passagers en attente de réponse. Il devait y avoir une représentante Transat à l’intérieur de l’aéroport de Varadero qui nous indiquerait la suite des informations concernant notre vol. IL N’EN ÉTAIT RIEN, PUISQUE PERSONNE NE NOUS NOUS A ACCUEILLI, PAS MÊME LE PERSONNEL DE L’AÉROPORT N’A SU NOUS DONNER PLUS D’INFORMATIONS. D’AILLEURS, NOUS N,AVONS PAS EU DE «LOUNGE» PRIVÉ COMME LE COMMANDANT NOUS L’AVAIS MENTIONNÉ. Nous étions confine à s’asseoir sur les bancs de l’aéroport parmi la centaine de voyageurs détournés.

À 18 h, un des passagers de notre avion avait eu l’information d’un membre de l’aéroport de Varadero qu’il y aurait une annonce vers 18h30 à propos d’un service d’autocar qui nous conduirait à Santa-Clara.

18h30, toujours pas de nouvelles.

19h05, une source nous a dit que la temperature à Santa Clara s’améliorait et nous devions attendre l’appel pour l’embarquement qui devait être sous peu.

20h30, AUCUN VOL DANS L’HEURE PRÉCÉDENTE. Un message dans l’aéroport nous a dit que nous aurions une nouvelle annonce vers 21 h concernant le transfert.

FINALEMENT, les passagers du vol provenant de Toronto ont été appelé pour prendre un vol vers Santa Clara pendant que NOTRE VOL (C6 0892) arrivé deux heures plus tôt, était toujours cloué au sol. NOUS DEVIONS DONC ATTENDRE ENCORE UNE FOIS, TOUT EN VOYANT LES PASSAGERS DE Toronto PARTIR POUR SANTA CLARA.

21h, nous avons eu un appel de nous présenter à la GATE 2. Nous étions convaincu que c’était ENFIN NOTRE TOUR DE PARTIR APRÈS CETTE DÉSASTREUSE SITUATION.

Arrivé à la GATE 2, c’était le bordel. Une seule personne (cubaine) qui n’était affilié à Transat, reprenait nos cartes d’accès et nous a dit de redescendre au niveau inférieur afin de franchir les douanes. Nous avons alors, repris nos valises et à la sortie de l’aéroport, NOUS AVONS VU POUR LA PREMIÈRE FOIS LA REPRÉSENTANTE DE TRANSAT. Elle nous a donc indiqué que finalement, nous allions repartir en autobus, plutôt qu’en avion. Le trajet serait extrêmement long, soit plus de cinq heures, nous a-t-elle dit.

 

Par la suite, elle nous a assuré qu’un représensant nous attendrait à l’arrivée à notre hotel et que nos chambres seraient prêtes afin que le service soit extrêmement rapide.

Nous avons donc quitté l’aéroport de Varadero vers 22h10. AUCUN REPRÉSENTANT AVEC NOUS et SEULEMENT UN CHAUFFEUR CubaIN INCOMPÉTENT QUI NE CONNAISSAIT PAS LE TRAJET ENTRE Varadero et SANTA-CLARA. Ironiquement, le chauffeur, pour ne pas s’endormir nous a mentionné qu’il mettait l’air conditionné au plus froid pour ne pas s’endormir. Rien de bien rassurant et sécuritaire. Sur la route vers Santa Clara, il a meme pris le temps de s’arrêté un moment pour jaser avec une dame qu’il avait croiser sur le bord de la route, dans un village entre Varadero et Santa Clara. Une vrai blague ! On n’était déjà en retard de plusieurs heures, alors ce fut un peu trop.

À 60 km de Cayo Santa Maria, le chauffeur s’est littéralement perdu, ne sachant où aller. Il a procédé à de nombreux U-TURN sur une route étroite, menançant tous les passagers de tomber dans le fosse. Une autre perte de temps de plus d’une heure trente. Le chauffeur incompetent a meme réussi à se retrouver en sens contraire sur la route (100 km/heure). Heureusement, il était environ 3 heures du matin, donc peu de circulation sur la route.

Plus tard, le chauffeur a arrêté un autobus scolaire douteux qui se trouvait devant nous pour demander sa route car il ne savait pas où il s’en allait.

Nous avons craint pour notre sécurité, car un autobus scolaire boueux, à 3 heures du matin et notre chauffeur qui le talonnait, n’a rien de rassurant.

Finalement, arrivé à Santa Maria, toujours aussi perdu, le chauffeur cherchait encore et encore l’hôtel des premiers passagers où il devait déposer un couple. Après plusieurs conseils des passagers qui le guidaient et l’aidaient à s’orienter.

Enfin, vers 5 heures du matin, soit plus de 15 heures plus tard, nous sommes arrivé à notre hotel, TOUJOURS AUCUN REPRÉSENTANT TRANSAT. SEULEMENT 2 FEMMES À LA RÉCEPTION CHERCHANT À NOUS AIDER, SANS SUCCÈS. Malheureusement, le personnel de l’hôtel n’avait pas notre réservation malgré la preuve de notre billet électronique que nous avions en main.

La dame nous a donc demandé d’aller manger au snack 24 heures et de revenir 30 minutes plus tard. Il était donc 5h30 du matin. Nous avons donc reçu nos clés à ce moment-là. Nos valises devaient nous attendre dans notre chambre. Arrivé à notre chambre autour de 5h45 du matin, à notre grande surprise, nos valises n’étaient pas là. Nous avons dû recommuniquer avec la reception pour avoir nos valises et finalement, autour de 6h15 du matin, après 30 minutes d’attentes, nos valises sont finalement arrivées.

Étant donné la trop longue journée, cet énorme retard, l’incompétence d’un chauffeur d’autobus, le manqué de suivi, du service inexistant des représentants de Vacances Transat et CanJet, nous trouvons que nous avons été servi traité sans aucune considération, nous considérons avoir vécu le pire scénario que puisse imaginer un voyageur.

Nous sommes extrêmement frustré et déçu de votre service vraiment lamentable, où nous avons perdu plus d’une journée en raison de ces circonstances, la journée de l’arrivée, 7 janvier ainsi que le lendemain, 8 janvier puisque nous nous sommes couché autour 6 heures du matin.

Nous estimons le préjudice que nous avons subi. La perte de jouissance à cause de ce court voyage de sept jours, amputée deux jours.

Nous croyons que Vacances Transat/Nolitours et CanJet ont manqué à leur devoir envers leur clientèle, nous traitant comme des moins que rien et nous croyons fermement que nous méritons un dédommagement pour tout ce prejudice subi à cause de vous.

Nous réclamons donc un des dommages et intérêts de XXX $ par personne ce qui est l’équivalent des deux jours perdus que nous payés dans notre forfait, le dédommagement des repas à l’aéroport de Varadero plutôt que les repas de notre hotel que nous aurions dû avoir d’inclus.

En conséquence, nous nous mettons en demeure par la présente de nous dédommager dans les dix jours. En cas de réponse negative de votre part, nous nous verrons dans l’obligation de saisir la justice afin qu’elle tranche ce différend.

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Et enfin LA réponse de transat et canjet : 
 

 

Mr XXXXX,

 

La présente fait suite à la correspondance relative à votre récent voyage a Cubaréservé avec Vacances Transat.

 

Au nom de Canjet, nous désirons vous présenter nos excuses pour toute insatisfaction relative à leurs services et

 

pour tout désagrément causé par le délai du vol C6892 du 07 janvier dernier.

 

Malheureusement la complexité des opérations aériennes est telle que malgré leur volonté de maintenir l’horaire

 

original certaines situations, que ce soit d’ordre technique ou climatique, occasionnent des délais. Ceci dit, dans tous les cas, la priorité d’un transporteur est d’assurer la sécurité des passagers et des membres de l’équipage, même si un délai doit en résulter.

 

Enfin pour le transfert entre Varadero et Santa Clara, celui-ci n’étant pas prévus, les opérations de Cubanacan ont dû faire face rapidement à cet imprévu tout en essayant de trouver une solution des plus convenables. Nous sommes désolés si le chauffeur n’était pas dans son élément mais vous comprendrez que dans des cas comme celui-ci la priorité était d’amener les clients à leur destination finale.

En terminant, nous vous exprimons nos regrets de n’avoir pu vous satisfaire pleinement à l’occasion de ce voyage et nous souhaitons avoir le privilège de vous servir à nouveau très prochainement, cette fois nous en sommes confiants avec des services entièrement satisfaisants.

 

Veuillez agréer, Mr XXXXXX, nos meilleures salutations.

 

RÉPONSE QUI EST SELON MOI RIDICULE.. QU'EN PENSEZ VOUS?

Une simple plainte ne donnera rien

Envoyer une  mise en demeure  et calculé ce que vous croyez avoir droit  comme dédommagement ou  perte par rapport au temps perdu 

il y a surement des jugements semblable à votre mésaventure qui pourrait vous aider dans vos démarches

bonne recherche

 

CE que j'en pense...

Lâchez pas le morceau!

OUF! Quel périple! Faut avoir des nerfs à toute épreuve!

Chauffeur  n'était pas dans son élément en plus du reste!

VRaiment irresponsable! Mais c'est mon humble avis!

continuer plus loin , ca a pas de bon sens une affaire comme ca... bonne chance!

Merci pour vos réponses, et de constaté que je ne me plaint pas pour rien! 

Quelle démarches me conseillez-vous? 

Qu'est-ce que vous pensez par mise en demeure?

 

Merci pour votre aide, je ne sais plus trop quoi faire de la situation mais c'est certain que je ne lâche pas le morceau!

a mon avis vous devrez aller au petite créance.

 

Et comment que vous ne vous plaigniez pas pour rien!

Un vrai cauchemar....

Bonne chance dans vos démarches, et faites comme un pitbull....ne "déslackez" ma la mâchoire sur le morceau! wink

Correction: "déslackez" PAS.

Dans la page du lien que j'ai mis ci-dessous pour l'Office de protection du consommateur, cliquez sur "mise en demeure" dans le paragraphe qui commence par : "Si la compagnie aérienne refuse de vous rembourser"

On explique ce qu'est une mise en demeure et on fournit un lien menant à un modèle de mise en demeure.

 

 

 

 

Oh mon dieu, pas croyable!

Je n'y connais rien, mais je ferais une mise en demeure et plainte à l'OPC.

Voir la marche à suivre sur le site Web de l'Office de protection du consommateur :

http://www.opc.gouv.qc.ca/actualite/conseil/article/vol-annule-en-raison-du-mauvais-tempsnbsp-quels-sont-vos-recours/#.UvKC1uqYbmQ

 

vous avez fait la premièe étape qui consistait à  entrer en communication avec eux

par la formule de courtoisie

maintenant   la mise en demeure et le calcul des pertes

si vou sne bougez pas  il est certain que le transporteur ne vous fera pas de cadeau

bonne continuation

Merci pour l'info, 

Je vous donne des nouvelles dès que j'en ai! 

J'espère que ce ne sera pas si long, le délais de réponse devais normalement être de 7 jours et ça leurs a pris un vingtaine de jours! 

Je ne peux pas croire que tout ça est arrivé, pire expérience a vie, pourtant je suis un voyageur habitué! 

 

Dans un cas comme celui-ci, vous accuseriez Vacance Transat ou Canjet?

Pour qui réponde éventuellement plus rapidement, dans votre mise en demeure par courrier recommandé mettez les en demeure de vous répondre dans un délais de 5 jours si après une semaine pas de réponse inscrivé votre requète aux petites créances et là dans environ 1 ans vous serez convoqué pour témoigner... Bon courage et patience sont de mise...et attendez pas après les autres un recours collectif prendrais encore plus de temps...

Bonne chance !

marcelmayacool

Comme c'est Transat qui a un contrat avec Canjet, c'est le coordonnateur. Il se tournera vers son sous-contractant lui-même s'il en sent le besoin. Je mettrais Transat en demeure.

Wow quel cauchemar,je vous souhaites un très gros dédommagement car ça aucun sens.

officiellement  vous devriez mettre en demeurent celui qui vous a facturé

lui va appeler en garantie les autres parties

mais  rien ne vous empeche de mettre en demeure tous ce beau monde

Wow, je n'ose pas imaginer le stress et l'ambiance. Et s'il y avait des enfants à bord en plus... Disons que ça commence mal les vacances!

Vous nous tiendrez au courant de la suite. Mais je vais dire comme tout le monde ici, lâchez pas le morceau!

Je suis d'accord avec les autres, vous avez raison de vous plaindre! On s'entend que lorsqu'on se paie un voyage d'une semaine dans un tout inclus, c'est pour justement pas se casser la tête et se reposer.

Avec le genre de départ de vacances que vous avez eu, je gagerais que malgré vos 5 jours de repos par la suite, au retour vous étiez encore stressés et frustrés?

Oui la cause de tout ça a été la météo et ça on ne peut rien y faire, mais de la manière dont vous avez été traité et de la façon que cela a été réglé...c'est n'importe quoi!

Qu'y avait il de spécial comme météo a Santa Maria? Janvier, c'est pas le temps des ouragans/typhons??

Effectivement, une mise en demeure par courrier recommandé s'impose.

Chez les avocats, on donne 10 jours ouvrables de délai, à défaut de quoi des procédures seront intentées sans autre avis ni délai.

C'est certain qu'ils ne vous répondront pas dans ce délai mais, avec votre dossier, vous allez sûrement gagner votre cause.  Et donner suite....

N'acceptez pas une somme ridicule, c'est ce qu'ils vont vouloir vous offrir probablement.

Bonne chance.  Ah oui!  Ne vous embarquez pas dans un recours collectif....

boy, pas le fun ça!

le pire cauchemar qu'on peux s'imagnier et vous l'avez eu!

bon courrage

SUe

Par expérience, je te dis n'attends pas les autres et fonce seul pour toi.

Je peux t'assurer  qu'un dossier bien monté à la cour des petites créances, c'est gagnant.  Les juges sont très réceptifs. En allant sur www.jugements.qc.ca tu pourras lire plein de jugements en faveur de ceux qui ont été floués.

Si tu appelles à la proctection du consommateur ils te donneront un numero de dossier, tu pourras avoir accès au formulaire et en leur envoyant une copie de ta mise en demeure, ils feront un suivi de ton dossier.

Tu peux quand même avoir une copie de leur formulaire sans les appeler.

J'en reviens pas comme c'est désastreux. Bon courage!

july

Mais quelle histoire d'horreur!! Je suis désolée pour vous. Bonne chance yes

OMG je suis vraiment désolée pour vous tous et vous encourage à faire valoir vos droits à tout prix, c'est pas normal ce qui c'est passé, aucune considération de la part de Canjet et Transat, c'est vraiment de la malchance d'etre tombé sur des incompétents de la sorte, AYOYEEEEE

Quelle mauvaise histoire! Je le souhaite à personne. Je vous conseillerais toutefois de peut-être aller voir un avocat. Il s'agit d'évênements qui se sont passés à l'exétiruer du pays et il va être très facile pour Canjet/Transat de jouer la carte que la faute est aux autorités cubaines qui ont mal orchestrés le tout dans la gérance des aéroports et que Transat n'a aucun pouvoir sur la gestion des aéroports de l'ïle. Je pense qu'un avocat pourrait vous aidé à mieux vous préparer et connaître les responsabilités et obligations de Transat sur un forfait achetés au Canada, mais qui se déroule à Cuba.

L'argument de Vacances Transat disant que ce sont des "événements hors de leur contrôle" et que ça s'est passé "en dehors du Canada" est inadmissible.  La direction de Vacances Transat a été informée des risques inhérents au transport de leurs clients dans d'autres pays, notamment Cuba, où les standards et pratiques divergent du Canada, et où des facteurs extérieurs peuvent aggraver ce risque.  En connaissance de cause, Vacances Transat se doit de mettre en place un processus interne de gestion de crise, notamment la situation vécue par Chabs95.  Ce processus doit être communiqué clairement aux intervenants de "terrain", comme le personnel de bord de l'avion et le commandant de bord (ou un représentant) se doit d'informer ses supérieurs d'une situation de retard exceptionnel afin déterminer la marche à suivre.  Dans ce cas-ci, il semble y avoir un "disconnect" (manque de communication) entre les diverses personnes impliquées et beaucoup d'improvisation.  C'est inacceptable.  En bout de ligne, Vacances Transat savait, par expérience, qu'il y avait un risque et ils n'ont pas pris les mesures nécessaires pour en "mitiger" ou atténuer les conséquences sur leurs clients (les voyageurs).  Le fait qu'il y ait des éléments extérieurs n'est pas une excuse pour se libérer de leur responsabilité ou "imputabilité".  

Comme d'autres l'ont mentionné, je leur enverrais une lettre de mise en demeure.  

Voir si ca d`allure ; j`aurais capoter pis mon mari qui est pas patient envers les co aérienne.Ca aurait pas été beau ouf!!!!un vrai cauchemar. J`espère que les gens du meme vol que vous vont se manifester pour vous appuyez.Lachez pas angry

lujo

Merci pour vos nombreuses réponses, nous avons rédigé aujourd'hui une mise en demeure envers Vacances Transat. En espèrant avoir des nouvelles sous peu. Je vais vous donner des nouvelles lorsque j'en aurai.

 

 

Bonne chance

Ne lâchez pas Chabs95!

Vraiment l'enfer ce que vous avez vécu.  Je vous souhaite bonne chance.

Attention cependant, prenez le temps de vérifier les conditions vs les problèmes de température.  Pour avoir vécu des problèmes avec des vols cet hiver avec les problèmes de tempêtes je peux vous dire que les compagnies "ne sont aucunement responsable" quand il s'agit de conditions de température.  Donc à mon avis ils vont se rabattre sur ce point et peut importe ce que vous ferez vous n'aurez probablement pas grain de cause.

Par contre, si l'autre avion de Toronto a pu décoller, je ne vois nullement pourquoi le vôtre n'a pas pu le faire et vous pourriez probablement avoir quelque chose pour cela.  Malgré qu'encore là ils peuvent jouer sur les conditions de température vs le fait que l'avion était requise pour d'autres vols.  

Étant donné la réponse de Transat sans même vous offrir une compensation, je suis persuadée que leur cause "température" doit tout couvrir et pourra malheureusement probablement empêcher tout recours.

Oups "gain de cause"... et quelques autres erreurs de français.  Tannant de ne pouvoir corriger ses erreurs quand on les constate.  

Niko Tico, mieux un message intelligent qui contient des fautes que certains messages très bien écrits mais combien insignifiants smiley

Merci pour ta réponse NikoTico, nous n'avons pas compris pourquoi l'avion de Toronto a eu la chance de partir avant nous même s’ils étaient arrivés plusieurs heures après, il y a eu des éclaircies à Santa Clara c'est pourquoi ils ont eu le temps de partir. Mais je suppose que ces éclaircies n'ont pas été assez longues pour que nous embarquions nous aussi...

 

J'ai bien spécifié dans la mise en demeure que j'ai envoyé, que je comprenais que la météo n'était pas en leurs contrôles. Cependant, je les blâme de ne pas avoir offert un service convenable. Ils auraient bien pu nous faire faire le trajet en autobus dès 18h00 pour une arrivée à 22h00, cela aurait été déjà mieux et nous aurions perdu seulement 1 journée et non deux...

 

J'attends impatiemment la suite!

J'ai bien l'impression que l'avion de Toronto est partie tout simplement parce que l'avion était libre tandis que la vôtre devait repartir étant attendue pour un autre vol.  Il y a un vol problème ils n'en veulent pas 2.  

Cela me surprendrait par ailleurs que vous ne receviez pas compensation ne serait-ce que pour la piètre qualité de votre transport en autobus.

J'ai eu un coupon de 150 $ de Sunwing pour malheureusement avoir eu à passer une journée de plus sur la plage cryingwink en conservant ma chambre.  Ce n'était pas un problème pour moi mais ie conviens que pour d'autres cela pouvait l'être. 

 

Quel cauchemar, bonne chance dans vos démarches

Je suis désolée pour vous et tous les passagers de ce vol. ouf!

il y a un contrat entre un voyageur et son agence/grossiste et les services auxquels vous avez droit concernent ausi la SÉCURITÉ . OUi, les délais peuvent arriver pour cause d'intempérie, mais le chauffeur d'autobus de Cubanacan que vous avez eu n'était sûrement pas le SEUL et l'unique qu'ils auraient pu vous envoyer... La cie aérienne a voulu économiser en vous envoyant en autobus, eh bien, ce n'était pas le contrat que VOUS avez pris avec Transat et ce n'est pas aux voyageurs d'en assumer la responsabilité financière. Et qu'ils nomment dans leur réponse une «situation TECHNIQUE», alors qu'ils sont spécialisé en logistique de voyage, je trouve ça un peu large comme interprétation.

!Un dédommagement est long à obtenir mais je vous encourage à tenir bon!Et surtout, n'attendez pas après le règlement dans les prochains mois, soyez patiente

J'ai vécu sensiblement la même chose le 11 janvier dernier.On devait partir de l'hôtel Ancon à 14h30 le samedi.Mais,pluie verglaçante à Montréal le samedi matin,donc départ retardé pour Santa Clara. Départ retardé à 21h30 de l'hôtel pour partir en avion à 4h00 dans la nuit.

Mais en arrivant à l'aéroport,brouillard à couper au couteau.Départ retardé à 5h00 du matin,mais impossible de partir car l'avion devant venir de Montréal est atterri à Varadero.Mais nous ne le savions pas.Entretemps,un vol de Sunwing qui devait partir le soir,n'est pas arrivé non plus.Retour des passagers à Cayo Santa Maria en bus.

Nous,nous sommes restés à l'aérogare.Dormis sur les bancs,par terre.Repas servi à 6h00 du matin.On reçoit l'information que nous devrions décollés vers 10h00.

Mais le brouillard ne se dissipe pas malgré le soleil.Vers 9h00 une représentante de CaribeSol nous apprend que nous partirions de Varadero.Donc,balade en bus de 3h30.

Lunch servi à bord du bus.Et,surtout,belle balade car c'est un coin de Cuba que je ne connaissais pas.Pleins de belles images et de beaux paysages.

Départ de Varadero à 16h00....arrivée à PET à 19h30 et à la maison à 22h30.....

J'aime mieux arriver plus tard qu'en corbillard.......smileyyes

Quand ce sont les conditions climatiques qui dictent l'horaire des avions,on n'y peut rien.

Demandez aux américains de la Côte est des USA avec le lot de tempête de neige qu'ils ont depuis le début de l'hiver.

Ce sont les aléas des voyages.....

 

Salut Charoc, 

Est-ce que tu as fait une plainte à la compagnie aérienne?

Dans notre cas, l'une des représentante à destination nous a dit de faire une plainte au retour... même si c'étais du à des conditions météo... On essaye toujour... Qu'est-ce qu'on y perd? 

Par contre tout ce qui c'est passé pour toi à été lors du retour... Donc aucune journée de soleil de perdu... Par contre j'aurais mieux aimé faire le trajet en plein jour... la nuit c'est pas mal long ;)

Quand un TO, une agence de voyage ou un transporteur n'a pas de plan "B", c'est de la négligence pure et simple. Tout le monde est au courant des délais et imprévus possible. On prend les gens pour des valises.

Et puis quand les Cies disent que ça coute cher et qu'ils ne font pas d'argent, ils n'ont juste qu'a vendre des matelas. Paraît que c'est payantsad

@Chabs95

Non, rien entrepris pour le moment.

Danduc - pas mal moins évident que tu le penses de gérer ça.   Car ça veut dire des avions au sol qui ne servent pas juste pour au cas où il y aurait de mauvaises conditions météo.  Ils en ont probablement une en cas de bris mais avec de la mauvaise température il en faudrait combien?  Combien de vols cancellés?  Aussi encore faut-il qu'il y ait une plage horaire pour le départ à l'aéroport.

Les compagnies réservent leurs heures avec les aéroports des mois d'avance et les gros aéroports sont bookés assez serrés.  

L'avion qui est pris à un endroit à cause de mauvaise température est attendue pour assurer les vols de d'autres passagers.  Tu as un vol de massacré avec une gang de gens pas contents sauf que si tu ne fais pas revenir l'avion tu auras une autre gang de pas contents et voilà pour l'effet domino.  

C'est enrageant de manquer des vacances et de vivre des conditions d'enfer - je l'ai vécu en janvier - mais j'ai été à même de comprendre qu'ils ont fait leur possible pour nous aider.  Je plains sincèrement les employés qui avaient à gérer ça, c'était l'enfer pour eux.

Quand ont fait enrager des clients, on s'attend qu'ils les dédommages. De toute façon, les entreprises peuvent passer ça dans des postes budgetaires que les individus n'ont pas droit.

Juste pour vous tenir au courant, 

Transat n'a pas voulu savoir grand chose... Après une mise en demeure et plusieurs plaintes, leurs dernière offre à été un crédit de 100$ offert en Novembre.. (et oui nous sommes allés en janvier.) c'est décourangeant! 

Heureusement, on repart pour changer nos souvenirs de ce périple...!

Dommage par contre... je n'ai pas été satisfait! 100$ c'est rien pour eux.... 

J'imagine que vous n'avez pas déposé de plainte à la Cour des petites créances ou à l'OPC (selon votre cas). 

Quand on ne dépose pas de dossier à la Cour, ils ne bougent pas.....  

C'est gentil de nous avoir donné la suite.  Merci.

Dommage que vous n'ayez pas poursuivi.... c'est terrible ce que vous avez vécu.

commenter