VAR

Les animaux à découvrir dans le Sud

28 janvier 2020
Blogueur invité

L’un des endroits les plus propices à l’observation d’animaux inhabituels dans leurs habitats naturels est assurément le Sud. Je me souviendrai toujours du matin où je me suis fait réveiller par des singes hurleurs au Costa Rica. Au début, je ne comprenais pas d’où venait ce son si étrange, alors je suis sortie sur la galerie de mon petit hôtel et j’ai aperçu ces grosses bêtes noires, assises sur des branches d’arbre, qui discutaient tout bonnement entre eux, ou plutôt qui hurlaient tout bonnement entre eux. À cet instant, je me suis sentie si privilégiée d’être témoin de cette vie sauvage que je me suis dit qu’aucun zoo n’arriverait à reproduire un tel spectacle. Le Costa Rica est un pays qui possède une faune particulièrement abondante. En plus des singes hurleurs, on peut y voir, avec un peu de chance, des singes-écureuils, des singes-araignées et des capucins vaquant tous librement à leurs occupations, sans jamais se sentir bien menacés par notre présence.

singe écureuil au Costa Rica

Une autre destination réputée pour sa variété inouïe d’animaux exotiques, qui sont tous plus fascinants et magnifiques les uns que les autres, est sans aucun doute le Mexique. En raison de sa grande biodiversité, le Mexique est un sanctuaire d’une richesse incroyable pour toutes sortes d’animaux. Si vous visitez le Yucatan, par exemple, il serait normal d’y apercevoir des quetzals, ces oiseaux absolument resplendissants, vêtus d’un manteau vert émeraude et d’un ventre rouge vif, et dotés d’un plumage « mosaïque » iridescent. Vous pourriez aussi découvrir une colonie de flamants roses gracieusement installée au centre d’un lagon ou encore rencontrer un coati, ce drôle de petit mammifère au nez pointu, qui est aussi commun dans son pays que les ratons laveurs le sont dans le nôtre.

quetzal au Yucatan

En Jamaïque, on peut apercevoir le lamantin. Ce curieux animal, aussi appelé « vache marine », est maintenant en voie d’extinction, mais il est facilement repérable dans les eaux peu profondes, comme les rivières se jetant dans la mer. En République dominicaine, c’est plutôt l’inoffensif iguane rhinocéros, ressemblant à une petite bête préhistorique, qui risque de croiser notre chemin.

vache marine en Jamaïque

On trouve également une grande variété d’animaux étonnants dans les Antilles, notamment le manicou, aussi connu sous le nom d’« opossum ». Il s’agit d’un petit mammifère nocturne de la grosseur d’un chat, mais avec des oreilles de souris, un petit nez pointu et une queue aussi longue que celle d’un singe. En Guadeloupe, c’est l’agouti qui pourrait nous surprendre, un petit rongeur sans queue, qui vit généralement dans les troncs d’arbre et qui arrive à sauter sur des distances d’environ 6 m.

Il ne faut surtout pas oublier tous les extraordinaires mammifères marins qui peuplent la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique, comme les dauphins joueurs, les élégantes baleines, les immenses tortues de mer et toutes les espèces de poissons multicolores qu’on peut facilement découvrir en faisant de la plongée sous-marine ou même de la plongée en apnée.

tortue dans les Caraïbes

Faire un voyage dans le Sud n’est pas uniquement synonyme de piña colada sur le bord de la mer au coucher de soleil, mais également - et surtout - de spectacle naturel hors du commun, qui promet de nous éblouir et de nous émouvoir au point de voler la vedette à ce roman fantastique qui devait nous divertir durant nos vacances!


18 novembre 2015
Guides Voyages

Venise (partie 1)

Avec ses 150 canaux, ses 400 ponts et ses superbes palais et places datant des XVIe e ...


Lire l'article
9 septembre 2015
Conseils de voyage

Peur en avion? Lisez ceci.

Je vais vous faire une confidence. J’ai une peur bleue de prendre l’avion. Même si je ...


Lire l'article
8 août 2018
Blogueur invité

Visiter Israël : entre découvertes et histoires

Ce petit bout de pays abonde d’histoire cachée entre les pierres de ses murs anciens. ...


Lire l'article