VAR

Mexico pour les gourmets

29 octobre 2019
Blogueur invité

La première chose que je fais lorsque j’arrive dans un pays étranger est d’aller visiter un marché agricole, parce que je considère que c’est à cet endroit qu’on a accès à la plus grande dose de culture. Et Dieu sait à quel point le Mexique regorge de marchés traditionnels, tous plus riches les uns des autres. Et ce qui est d’autant plus intéressant, c’est que chaque région du Mexique possède ses propres traditions culinaires, toutes distinctes et fascinantes.

Mais peu importe la ville où vous vous trouvez au Mexique, la visite du marché local sera assurément une expérience riche en culture. 

Dans la région d’Oaxaca, on remarque les influences espagnoles, africaines et caraïbéennes en découvrant les étals d’avocats et de tomates, ainsi que d’autres fruits et épices d’origine autochtones. On retrouvera aussi plusieurs producteurs de fromages, héritage européen, mais proposant des recettes uniques au Mexique, que comme le Queso fresco, le Panela, ou le délicieux fromage Oaxaca. Tandis que dans la région du Yucatan, c’est l’achiote qui est au centre de la cuisine, une épice rouge vif donnant un goût unique aux plats, comme le célèbre conchinita pibil (porc braisé dans une sauce épicée).


Par contre, il y a des ingrédients de base, qui sont utilisés dans pratiquement toutes les régions du pays. Le maïs en fait partie en étant au coeur de la cuisine mexicaine, on s’en sert entre autres, pour faire les tamales, les sopes et les tortillas. Ensuite, il y a les piments bien sûr, une variété infinie, servant d’assaisonnement dans la cuisine traditionnelle, et ce, sur tout le territoire du Mexique. Et que l’on soit dans le sud, le nord ou le centre du Mexique, la cuisine a toujours une importance primordiale dans la vie des gens, elle est source d’amour et est faite dans le respect des traditions et de l’héritage ancestral. Dans la fabrication du Mole par exemple, les grains seront encore moulus à l’aide d’un rouleau de pierre, même si c’est plus long et plus exigeant, et les tortillas seront faites à la main, et ce à la dernière minute pour qu’elles soient toujours le plus fraîches possible.


Pour goûter au meilleur de la cuisine mexicaine, il suffit de marcher dans la rue et de s’arrêter dans un des nombreux kiosques offrant une panoplie de mets traditionnels. La cuisine de rue étant omniprésente dans tous les coins du Mexique. Les marchés ont généralement une section réservée aux petits restaurants familiaux aussi, où il est possible de goûter à une variété de recettes comme les tacos, parfois farcie au poulet mariné et roulé comme des cigares, ou sous la forme des enchiladas (petit déjeuner typique) recouverts d’une salsa verde ou rojo. Vous risquez d’y trouver des petites crevettes salées également (merveilleuse avec la cerveza à l’heure de l’apéro), ainsi que des chapulines (sauterelles frites) ou alors, les merveilleux mélanges de fruits et légumes déposés dans un petit sac, recouverts de jus de lime et assaisonnés avec de la poudre de chili!  

Bref, quelle que soit la région où on se trouve au Mexique, l’offre alimentaire sera toujours luxuriante et succulente. On n’est pas surpris que la cuisine mexicaine soit officiellement inscrite au patrimoine culturel de l’UNESCO depuis 2010, elle est extrêmement riche et variée !

Parmi les spécialités gourmandes, on retrouve;

-Les Tortas; un sandwich dans un pain blanc croustillant, généreusement garni de viande grillée, de fromage et d’avocat.

-Les Churros; une pâte frite recouverte de sucre et de cannelle farcie au Dulce de Leche ou servie avec une trempette au chocolat! Dangereusement bon!

-Les mélanges de fruits et de légumes agrémentés de jus de lime et d’épices! La collation idéale de l’explorateur!

-Elotes; un épi de blé d’Inde grillé et décoré de mayonnaise, de fromage et de piments.

-Chicharrones; peau de porc frite...la collation la plus cochonne de l’univers!

-Les Tacos! Ces derniers se trouvent un peu partout dans le pays et ce sous plusieurs formes. Le plus populaire est le Al Pastor qui viendrait de Mexico City. Ensuite, il y a mon préféré, le Campechanos qui consiste à mélanger deux viandes (souvent le boeuf braisé et le chicarron/porc) et accompagné d’un oignon grillé et parfois de feuilles de Papalo (la meilleure herbe au monde selon moi!).

Émilie Gauthier
Auteure & Blogueuse


12 juillet 2019
Nouvelles de Voyages à Rabais

C'est le grand retour de nos Alertes de prix!

Nos ALERTES de prix GRATUITES, simples et illimitées sont de retour! Parce que vous a ...


Lire l'article
22 janvier 2019
Sponsorisé

Vivez le Grand Luxe au Soleil!

Mets raffinés, majordomes, menus d'oreillers, décors enchanteurs... Si vous aimez la ...


Lire l'article
1 septembre 2015
Conseils de voyage

Pourboire et cadeaux pour un voyage dans le sud

Tous les voyageurs le savent, la femme de chambre est l’étrangère qui entre le plus d ...


Lire l'article