Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Résumé Occ. Gr. Playa Turquesa

Général

Occidental Grand Playa Turquesa – 20 au 27 janvier 2008

 

Vol : Départ d’Ottawa, WestJet, très bonne compagnie. Employés très sympathiques, bonne collation à bord sans frais (demi-sandwich, craquelins, fromage, et tartelette), services de breuvage et collations. WestJet a également des petites télés sur les sièges, ce qui permet de regarder la télé pendant une bonne majorité du vol (une heure avant l’arrivée par contre, tout arrête!). Léger retard au départ, et au retour, mais rien de trop long. À l’aéroport, rapide et efficace.

Check-in : Comme c’était notre deuxième voyage, nous nous sommes assis à l’avant de l’autobus, pour être les premiers au check-in. Je montre le email que j’avais envoyé quelques jours avant, et le monsieur me dit « Oui, je m’en suis personnellement occupé ». J’avais demandé une chambre au deuxième étage, avec un lit king. Arrivée à la chambre, c’est effectivement un deuxième étage, mais deux lits. Bon, pas la fin du monde. Le lendemain, il nous a offert de nous mettre dans le bloc 500 (nous étions dans le 700), mais comme c’était au premier, on a décidé de rester où l’on était. Chambre propre, sans insectes, mais de petites fourmis se sont manifestés vers la fin de la semaine. Femme de chambre charmante qui nous laissait de petites notes.

Nourriture : Égale à elle-même. Vous trouvez toujours quelque chose à manger. Déjeuner au buffet, très bonnes omelettes (pas de jus fraîchement pressé cette fois), churros seulement deux fois dans la semaine (ils sont tellement bons). Buffet principal fermé le midi, il fallait aller à celui sur la plage (plus pratique de toute façon). Sur la plage, stand à pizza et crème glacée, bar, et stand à hot-dog et hamburger. Les restos à la carte sont bien, mais ils ont changé de place. L’Italien est devenu le Cubain, le Cubain est devenu le Méditerranéen, et le Méditerranéen est devenu l’Italien. En ordre de préférence, Cubain-Asiatique, Italien, Grill et Méditerranéen. Le service était impeccable partout, on s’occupait très bien de nous. Par contre, il y a des groupes de musique qui tentent de vous vendre des CD lorsqu’on soupe, mais on ne s’est pas fait achaler nulle part.

Bars : Tous ouverts, tous actifs, remplis d’employés hyper gentils. Roberto au bar du lobby, sympathique comme tout, même chose pour Jorge qui est rendu au Don Bartolo. J’ai découvert la « carte » des drinks, alors, j’en ai essayé quelques-uns. Mon conjoint a demandé des cartons de jus de mangue à notre départ au bar de la plage, et ils étaient très heureux de lui donner (jus de mangue contre des batteries). Si vous apportez des choses, vous pourriez repartir avec des extras, c’est moi qui vous le dit (et pas juste du jus). Les cappuccinos sont excellents partout!

Mer : Alors, c’est là que le bât blesse. Il ventait beaucoup cette semaine, et c’était plus froid pour se baigner. Le truc : Allez faire un tour de catamaran, vous êtes trempés ensuite et beaucoup plus facile de se baigner dans la mer. Nous avons fait un peu d’apnée sans voir grand chose. Nous n’avons pas fait de piscine, car l’eau était froide, mais elles étaient toujours aussi populaires.

 

Nous nous sommes mis amis avec un conducteur de catamaran, Elmer. Il est très sympathique. Nous n’avons pas eu besoin de réserver de tour après deux jours, nous y allions quand on voulait. On leur emmenait de la pizza, et de la crème glacée, ils étaient très contents (quand tu te fais dire God bless you, ça te revire assez à l’envers merci). Il nous a amené voir la plage du Luna Y Mares et du Paradisus. C’est très beau à cet endroit aussi. Il nous a raconté plein d’anecdotes sur lui et sa famille. Nous lui avons laissé des souliers neufs, et quelques trucs. Il était très content.

Divers : Il y avait un band qui jouait tous les soirs avant les spectacles et après les spectacles. Très bonne musique, et entraînant. Les spectacles sont répétitifs, mais tout de même bien. Par contre, amenez un jeu de cartes. Les soirées sont longues si vous n’allez pas à la discothèque (nous n’y sommes pas allés). Contrairement à la dernière fois, on s’est fait achalé un peu plus. Un garde de sécurité qui voulait qu’on lui achète des souliers, un autre sur la plage qui voulait nous vendre des cigares, jusqu’au monsieur qui remplissait notre mini-bar qui voulait avoir nos palmes de plongées. Pratiques à ce qu’il paraît pour eux, alors, prenez-en note. Moi, je tenais à conserver les miennes!

 

Bref, un beau voyage, même si la température est un peu plus venteuse en janvier, mais nous sommes bien contents d’avoir manqué toute la neige ici!

 

Si vous avez des questions, ça me fera plaisir d’y répondre!

commenter