Forum | Voyages à Rabais®

Arnaque?

Général

Salut tout le monde,

Je suis revenue du Blau costa verde lundi avec un souvenir très désagréable.  J'aimerais avoir votre opinion là-dessus.  Nous avions fait notre check out et tout était ok.  Par la suite, nous étions dans le lobby et le gars de la réception a demandé à mon conjoint d'aller le voir.  Il a dit qu'il manquait 2 serviettes dans notre chambre.  Mon conjoint, qui se débrouille bien en espagnol lui a dit de le suivre et d'aller voir nos valises avec lui, ce que le gars a refusé de faire.  Mon conjoint est alors allé tout seul ouvrir nos valises pour montrer qu'on était de bonne foi et il est même retourné à la chambre avec la femme de chambre pour vérifier.  Finalement, le gars a dit que même si on ne les avait pas volées, elles n'étaient plus dans la chambre et il nous a fallu débourser 10 pesos.  Nous sommes-nous faits arnaquer?

mimi06

Arnaques à Cuba
Extorqué de 40$ avant de partir!

(Journal de Montréal) Martin Bisaillon

Le Journal de Montréal Un autre touriste québécois affirme avoir dûpayer 
à cause de prétendues serviettes de bain disparues de sa chambre d'hôtel.
Cuba serait-elle devenue l'île de l'arnaque ?
C'est en lisant le Journal de dimanche relatant les déboires d'une famille
de Repentigny ayant été arnaquée, en raison de serviettes présumément
volées, que M. Doris Charlebois s'est rendu compte qu'il avait peut-être
été victime de la même combine.

Le 14 janvier, l'homme de 37 ans, sa conjointe Martine Allard et leurs
deux
jeunes enfants s'apprêtaient à quitter la station balnéaire de l'hôtel Playa
Pequero, près de Holguin, à Cuba, au terme d'un séjour d'une semaine.
C'est alors que les choses se sont gâtées. «Un employé de l'hôtel est arrivé au
moment où je montais dans l'autocar.


Il  a demandé à notre groupe lesquels d'entre nous avaient occupé la chambre
2403. J'ai répondu que c'était ma famille. Le type m'a alors annoncé qu'il
manquait des serviettes dans notre chambre et que je devais débourser
immédiatement 40 $, sinon je ne quitterais pas les lieux», raconte M.
Charlebois.

Pas de serviette

> Pour démontrer son innocence, M. Charlebois a ouvert ses valises devant
tout  le monde : elles ne contenaient pas les serviettes.
En compagnie de sa famille, le résidant de Bois-des-Filion s'est ensuite
installé dans le bus et a tranquillement attendu son départ, croyant avoir
mis un terme à un fâcheux malentendu.
Mais un deuxième Cubain s'est amené pour réclamer à M. Charlebois et à une
autre dame, cette fois, de payer pour de prétendues serviettes disparues.
Devant leurs protestations, l'homme de l'hôtel est resté de marbre. Il les a
même menacés de leur faire manquer leur avion s'ils ne payaient pas les 40
$ de dédommagement.

De guerre lasse, les deux malheureux ont finalement cédé.

«J'ai payé 40 $ pour prendre mon vol et ne pas retarder les personnes dans
le bus. Ce qui m'insulte est que j'ai passé pour un voleur devant mes
enfants et les autres touristes, alors que je n'ai absolument rien à me
reprocher», fulmine M. Charlebois.

Enquête

À Tour Mont-Royal, l'agence qui a vendu le forfait voyage à la famille
Charlebois, on est surpris par cette histoire.
«C'est la première fois que j'entends parler d'une chose pareille. Mais si
 M. Charlebois a été arnaqué, il peut porter plainte et on va l'aider», a
dit  Giovanni Perez, agent de voyages.

Jointe à Montréal, Mme Dany Paquette, directrice de l'Office du tourisme

de Cuba, a promis de faire une enquête à propos de cette affaire.
Cette mésaventure laisse un goût très amer au principal intéressé.
«Dommage pour les Cubains mais je ne retournerai plus dépenser mon argent
là-bas. J'ai l'impression de m'être fait rouler», conclut-il.
Ce petit séjour de rêve qui s'est terminé en queue de poisson a coûté à
Doris Charlebois 6000 $.

 mbisaillon_at_journalmtl.com
 http://www2.canoe.com/infos/societe/archives/2006/02/20060202-082800.html

Ce n'est parce que l'on est à Cuba que le vol est permis
Les délinquants doivent être punis

Chaque hôtel devrait avoir le système de cartes pour les serviettes. Tu  échanges tes cartes contre des serviettes. À la fin du séjour, tu remets tes cartes . Ils ont la preuve que les dites serviettes ont été remises.Si les hôtels ne veulent pas contrôler leurs serviettes c'est leur problème mais ils n'ont pas à anarquer les touristes.C'est de plus en plus courant des arnaques auprès des touristes ,Punta Cana il y a deux ans  aves les taxes de départs ,Cuba avec les serviettes , le surplus de poids pour les valises.....Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont attirer les touristes.

Glisser et Déposeren parlant de surcharge de bagages, ils sont très brillants, ils pèsent sur la balance et les gens ben plutôt que de retarder les gens en ligne faufile un 5 ou un 10 cuc pis tout passe.

Concernant les serviettes c'est courant, mais la boss des représentantes de TMR war Marie-Ange, et la consule est Mme Louise Di Tomasso elle est toujours logée au club caméleon derière la scène, je connais le coin comme lefond de ma poche. Mais n'oubliez pas ils essaient sur tout même les téléphones que vous faites, vérifiez bien votre signature et la date du téléphone, j'ai un ami qui a été obligé de payé un téléphone de 11 CUC qu'IL NA JAMAIS FAIT et en plus ce n'était même pas sa signature, quel bordel, il faut toujours se méfier. Moi comme on me connaît bien on essaie rien.

faites attention mais aussi ce n'est pas seulement Cuba.  

Arnarque.... Moi, en République l'an passé, on voulait me charger 50-60$ pour l'utilisation du téléphone. . . que je n'avais pas utilisé! Le réceptionniste me dit : oui oui, vous avez appeler en République! Hum! Connais pas personne moi ici !!! je me suis battue, et en demandant à parler au gérant, ils m'ont dit : ahh....non non, ok, c'est un mélange avec le couple qui occupait votre chambre avant vous.

Cette fois-ci, même chose, on veut me charger un bon montant pour des appels au Canada. . . je revois ma bataille de l'an passé....et le réceptionniste est très arrogant à mon égard, en me disant calmez-vous madame ! Vous avez appelé au Canada vous devez payer! Je vais consulté mon amie, qui me dit, non, je n'ai pas fait d'appel. Je reviens, et lui réitère le fait que nous n'avons pas appelé. Et là, voyant mon entêtement, il me redemande mon numéro de chambre, et là, il me dit : ah ! 7211 ! Vous m'avez dit 7111 tantôt ! Ben oui toi.......toute la semaine j'ai dis 7211, et là pour le check out, je change de numéro soudainement ? Pfffff!

Il pourrait bien me charger un usage abusif de soleil aussi ... ça me dérange pas... peut-être aussi un usage abusif d'eau de mer ... je serais pas contre non plus ... dites moi pas que ça va venir comme le lunch dans l'avion asteur faut emmener nos ziploc avec notre tite sadwich pas de croute pis nos carottes bio... ils vont pas couper les prix mais vont trouver le moyen de nous charger... faudra apporter nos serviettes, nos draps déjà qu'on apporte nos débarbouillettes... c'est de l'arnaque total .... etc.   hi hi c'est vendredi l'esprit ce relache... et je vais partir en voyage pareil...

Dora !Glisser et Déposer Tu as bien raison. . . on va partir pareil ! Bon, j'avoue que j'aimerais mieux ne pas avoir à apporter de draps ou de serviette là !Glisser et Déposer 

Mais bon...je me dis qu'ils s'essayent..ça peut devenir un bon side line !Glisser et Déposer

Le plus drôle c'est que le poids des valises baisses plus faut en ajouter dedans...

Donc on se fait pogner de tous les bords ...

Mon bikini...  ma brosse à dent ... un drap ... une serviette... un sadwich ... deviendrons à la mode avant longtemps... finalement avant longtemps nous serons tous des sans maillots... hi hi hi c'est encore vendredi... !

Ah.........c'est pas fou ça. . . voyager léger ! ! Juste une sandwich et un drap !Glisser et Déposer

Oui...c'est toujours vendredi ! !!

HG....toi , tu sembles bien concentrer !Glisser et Déposer

Le vendredi après deux heures pour moi c'est le week end... dommage mon patron m'oblige à travailler... je choisi que ce soit pas trop fort... hi hi hi ...

Dora, je fais de mon mieux. . . mais ne devrions nous pas tous avoir congé le vendredi après-midi ? ? Je serais pourtant prête à travailler plus tard les autres jours. . .mais vendredi. . . . oh! c'est pas facile !

Mais comme je reviens de voyage, et que j'ai apporter une bouteille de rum à mon équipe, une petite dégustation s'impose Glisser et Déposer Drette là!

L'an dernier j'ai négocié de terminer à 16heures... l'été nous terminons à 14 hr ...  c'est quand même pas si pire... mais ciboulette que c'est long le vendredi...

Nous avons eu une situation similaire Au las Dunas . Nous y étions a la relache 2007. Il manquait toujours de serviettes dans les chambres car il y avait beaucoup de monde et ils étaient encore en rôdage . Lorsqu'on arrivait a notre chambre , il nous manquait toujours des serviettes . Je téléphonnais la réception et ils me répondaient qu'ils avaient un problème de laveuse. Je leur disais que je ne voulais pas de problème au check out . Ils me disaient de ne pas m'inquiéter. Finalement . au check out ,ils nous disent qu'il manque des débarbouettes que nous n'avons pas eu de la semaine! Nous avons refuser de payer. Ils fesaient semblant tout a coup de ne pas comprendre. Ils nous ont finalement laisser partir sans problème.

Nous ca nous est arrivé au Bahia principe a Punta Cana. Nous avions commandé du vin en bouteille au restaurant du Buffet , le serveur nous a dis qu'il allais en cherché au restaurant a coté. Nous avions gardé notre recu qui devais etre facturé à notre chambre. Los de notre check out nous avions ete facture pour 2 bouteilles a des restaurants différents le meme soir. Nous avons expliqué que nous allons pas souper a 2 restaurants en lui montrons les recus, il ne vous rien savoir. Il a fallu parlé à notre réprésentant qui a réglé le probleme avec l'hotel. Moral gardé vos recus précieusement et vérifier les montants qui vous sont facturés.

Playa varadero 1920 en mars 2006

a la banque de l'hotel, a toutes les fois que nous changions notre argent canadien en pesos cubain la tite madame derriere , nous prenait 2,  3,  4 pesos de la fois, je trouvais que le taux de change fluctuait beaucoup dans une journée, j'ai donc décider de lui demander un recu, et tout d'un coup elle s'était trompé, elle m'a remis les sous manquant.

Moral de l'histoire:  toujours demander un recu pour n'importe quoi, mais a la banque.

commenter
Répondre