Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez clavardage

Costa rica

Je projette le Costa Rica pour printemps 2015 J'hesites entre un circuit organisé, voyage de groupe ou par moi même.  Je veux voir le plus de chose possible....faune, flore, volcans, plage et à moindre coût.  Vous avez déjà acheté le corcuit via VAR? Vos commentaires?

Je suis allé en tout inclus au Allego Papagayo si vous faites une recherche , résumé Costa Rica vous tomberai sur mon résumé

Idéalement c,est prérable d,y aller par vous m^me car beaucoup de chose a voir i ya un bon réseau d,auberge a tous les prix

Des sites pour vous préparé www.vert costa rica et www.tout costa rica et www arenal

marcemayacool

 

J'ai passé deux semaines en RIEN D'INCLUS et j'y retourne en février prochain pour un mois. Voici le résumé que j'avais fait en février 2013 :

 

Deux semaines. Arrivée à Libéria où nous attend un 4X4. Première nuit près de l'aéroport à l'hôtel Boyeros, un oasis de verdure en pleine ville avec un resto ouvert 24 heures. On réserve déjà notre dernière nuit à cet endroit et un taxi pour l'aéroport (20 $US) à 5 heures du matin.

Le lendemain, départ pour les plages du Pacifique. Conchal hôtel, 9 chambres Délicieux! Playa Conchal limpide, chaude et rafraîchissante à la fois. Il faut dire qu'il fait au moins 35 °C. Heureusement, c'est sec avec de bons vents. On visite Playa Tamarindo, Las Baulas, Playa Grande et on bouffe au Papaya de l'hôtel Conchal (guacamole divin), au El Fourno ( pizza pas pire mais une suffit pour deux), à l'Oasis de l'hôtel Brasilito au bord de la mer (apéro bien assis dans des transats).

Après 4 jours, on part vers Santa Elena (Monteverde). Route qui monte, qui monte, en lacet, bordée de précipices mais offrant des paysages d'une beauté saisissante. Arrivée au Sunset hôtel (7 chambres). Un arc-en-ciel et un crachin nous indiquent que nous sommes tout près de la "cloud forest". Vitalis nous accueille chaleureusement. Chaque matin, il nous préparera un copieux déjeuner avec fruits, toasts, oeufs brouillés, marmelade dont celle d'ananas, café negro ou con leche à volonté. Même le matin où nous quittons très tôt pour une expédition, il nous promet un déjeuner à notre retour. Promesse tenue!

Réserve de Monteverde: coup de coeur pour ses arbres du genre Avatar, ses colibris et ses oiseaux, ses orchidées, ses parfums, son pont suspendu, etc.

À Santa Elena (10 minutes de la réserve de Monteverde), on a bouffé au Morpho's, au Tree House, chez Stella Bakery où les mangeoires sont visitées par les geais bruns, le tangara évêque, le motmot à couronne turquoise, etc. 

On a fait la trail du Bajo del Tigre, magnifique, où on a pu voir un amardillo, un toucanet, et moult oiseaux de toutes les couleurs.

On redescent vers Tarcoles (encore la même route!!!!) , une ville et un fleuve abritant plusieurs milliers de crocodiles. Découverte du Cerro Lodge où nichent des groupes d'ornitholoques super équipés. Nous logeons dans un bungalow dont la toilette donne sur un jardin tropical! Une visite guidée dans la réserve Carara s'impose! Il fait toujours très chaud. On marche beaucoup... les singes hurleurs signalent leur présence. Les cigales aussi (bruyantes comme un "weed-eater à gaz"). On arrête le temps de bouffer une barre tendre, de boire beaucoup beaucoup et de remercier notre guide et nous voilà repartis dans d'autres trails de ce parc immense.

Les autres jours, on visite la côte, jusqu'à Playa Esterillos Este avec pause-bouffe et bière surtout à Jaco.

Après quelques jours, c'est le temps de remonter vers Libéria dont nous repartons. Aucun hôtel de réservé. On passe par Orotina: c'est samedi, jour de marché. Ça grouille de monde et les étals sont colorés et pleins de fruits, de légumes, de noix de cajou et de macadamia. J'achère un fruit du sapotier (ça goûte la crème caramel!) et le marchand m'offre des bonbons au café. Les Ticos sont très gentils et surtout très souriants.

On suit notre intuition et on découvre ainsi le lodge Ensenada près de Manzanillo. Des bungalows avec hamac et vue sur les couchers de soleil du golfe de Nicoya! Une splendeur! Le concert des singes hurleurs nous réveille. On les croirait sur la galerie! Mais non... leurs cris portent loin ;-) 

De magnifiques trails pour les "birders" que nous sommes et pour les maniaques d'équitation. On mange bien. Toujours le fameux gallo pinto (riz et haricots noirs) accompagné d'oeufs, de fruits, de café. De quoi passer par-dessus le dîner! 

Retour à Libéria. Saucette dans la piscine du Boyeros. On bouffe au Lib: pâtes carbonara avec une bouteille de Fuzion!!!! Déjeuner sur le pouce à 4h30 du matin! La serveuse nous prépare un sac avec 4 savoureuses bananes. 

Et c'est la fin!



Remarques générales: fait chaud mais on n'a pas trop eu de moustiques. Toujours avoir de l'eau avec soi. D'ailleurs, l'eau est bonne à boire. Il faut impérativement barrer sa voiture, ne rien laisser de visible à l'intérieur, ne pas stationner ailleurs que dans un stationnement avec gardien (on a pris quelques libertés hors des villes....). En montagne, il y a du crachin (imper et casquette de mise). Il y fait plus frais aussi mais pas de quoi traîner sa doudoune! Un polar suffit (à Monteverdu du moins). Les plages sont belles mais il y manque de l'ombre et le sable noir brûle les pieds! Les prix dans les restos ressemblent à ceux d'ici mais disons que payer 40$ pour 2 plats de pâtes et 3 verres de vin chaud dans un casse-croûte sur le bord de la route, on a trouvé ça cher! Par exemple, au lodge Ensenada, les déjeuners étaient 8$, les dîners 12$ et les soupers 18$. La taxte de 13% et le service de 10% sont par contre inclus. Il y a des McDo et des Subway...... (où nous n'avons pas mis les pieds). Mieux vaut essayer les cassados (repas complet) dans les sodas (restaurants locaux). Très bons, nourrissants et moins chers. La bière locale, l'Imperial' est très bonne (de 2 à 3 $US la bouteille). Les $US sont pas mal acceptés partout de même que les colons (1 000 colons valent environ 2$). Guichets automatiques partout. Je pense n'avpoir rien oublié.... Ah! si.... les photos: http://flickr.com/gp/binlap/PZ948a/

 

Très beau résumé Gitane, moi ce qui m'empêche de visiter le Costa Rica sont les serpents et j'ai vue dans tes photos qu'il en avait sur la plage ... est-ce que tu en vue beaucoup.

Si tu savais comme j'ai la frousse des serpents! J'en ai fait des cauchemars pendant des semaines avant de partir.... Celui sur la plage était un "cas rare". Ce sont des serpents de mer qui vivent dans l'eau mais avec les changements climatiques, ils étaient venus mourir sur la plage (Conchal) étant donné que l'eau était trop chaude pour eux.  Tout le reste du voyage, j'ai fait de la randonnée (Monteverde, Carrara, etc.),  je n'ai rien vu!!! Et j'étais en état d'alerte maximale, tu peux me croire. 

La plus belle preuve: on repart au Costa Rica mais un mois cette fois!

J'apporte mes bottes de pluie jusqu'aux genoux.... ma meilleure arme contre les serpents ;-)

Le "reste du Costa Rica" vaut tellement la peine! Et on n'a qu'une vie à vivre. Faut pas mourir avec (trop) de regrets.... SVP Ne te prive pas!!!!!

 

 

Merci pour ton encouragement, ca me soulage de voir que tu as aussi  peur que moi.

 

Même que je vois plus de couleuvres au Québec et que j'ai même vu un "grey ratsnake" d'au moins trois pieds de long dans un parc en Ontario... C'est bien pour dire!

commenter