Forum | Voyages à Rabais®

sujet : un jour..désire de partage

Général

Remettons les choses en perspectives si vous voulez bien!!!

Je crois ici qu’il y a erreur d’interprétation énorme concernant Cuba et qu’une réflexion serait nécessaire pour bien du monde ici sur les jugements qui sont exprimés.

 

Pour la plupart des gens qui critique le fait que les Cubains se promènent avec des cellulaires, qu’ils sont habillés avec des vêtements de marques, c’est simplement parce que ce que vous connaissez de Cuba est en relation avec le fait que vous êtes en contact avec une petite partie de la population cubaine, soit celle travaillant dans les hôtels correspondant à la partie riche de Cuba et aux potentiels arnaqueurs.

Comme dans toutes les sociétés, la variété des gens qui composent les peuples est beaucoup plus diversifiée que la façon dont vous en parlez ici.   Il est toutefois bien normal, dépendant des endroits qu’on fréquente, de développer ces opinions qui représentent une vision erronée de la réalité sociale de ce pays dans son ensemble.  Votre contact se limite à la minorité : les mieux nantis de ce pays et certains malhonnêtes aussi.  C’est comme si vous voyager à Paris et que vous vous limitiez aux cartiers riches de là bas, sans jamais voir ce qui se passe ailleurs.  Vous allez développer une opinion erronée, basée que sur une minorité sociale qui auront des valeurs fortement différentes de la moyenne des gens.

 

J’ai plus de 26 voyages à Cuba, un passé riche là bas à tous les niveaux.  J’ai connu autre chose que les hôtels et les gens qui y travaillent et croyez-moi, vous ne devriez pas juger que par ce que vous voyez en voyage dans les hôtels ou un peu alentour et ouvrir vos horizons pour mieux évaluer vos jugements. 

Bonjour Azule,

Avec ton expérience a Cuba nous ont va a Varadero au mois de Décembre et cette année ont à décider de donner plus de pourboire a l’hôtel et de garder le maximum de cadeau pour donner dans la rue. Étant donner que la classe supérieure se trouve aux alentours de la ville ou peut-on aller prés de Varadero pour donner nos cadeaux. Je veux donner aux personnes qui sont le plus en besoin et je compte sur toi pour me guider. C’est mon 4ieme voyage a Cuba et l’an dernier l’ors d’une visite a la Havane et l’ors d’une excursion dans un village ont a compris que le besoin et l’appréciation des cadeaux se faisait plus sentir pour le monde dans le besoin. Les pesos convertible sont tu aussi bon pour le peuple qui sont loin du monde hôtelier ou doit on les convertir en pesos du peuple. Merci de ton aide

DanieldGlisser et Déposer

Bonjour Daniel,

Dans le coin de Varadero, peut-être des personnes connaissant plus les villages à l'extérieur de Varadéro pourront t'aider à ce niveau.  Je me souviens avoir fait un jeep safari et avoir passé par des campagnes cubaines tout juste de l'autre côté de varadero.  Mais je ne connais pas le nom de ce village.  Aussi Varadero étant une péninsule purement touristique, si tu peux aller plus loin en voiture, dans les villages avoisinants la ville de Mantaza, tu y trouveras facilement des gens moins nantis.

Tes pesos convertibles sont bons pour tout ce beau monde.  S'ils veulent convertir en pesos Cubain, ils pourront le faire facilement.  Mais bon nombre de denrées ne sont disponible qu'en pesos convertibles pour les cubains alors aucun problème à ce niveau. 

Tu dis être à ton 4e voyage à Cuba.  Je ne sais pas si c'est ta première fois à Varadero.  Cette destination est particulièrement représentative du monde arnaqueurs dont les gens font états de Cuba, la péninsule étant purement touristique. Les Cubains y sont particulièrement très bien habillés et possèdent en majorité tous des cellulaires à la dernière mode!

Bon voyage à toi!

Azule!

Donc partez du fait que votre opinion pour la plupart ici est limitée à une infime partie de la population et aussi à une méconnaissance des conditions profondes de vie là bas au niveau de la liberté de développement humain et social.  Dites-vous aussi que l’opinion que les Cubains ont de vous est tout aussi catégorisée, parce qu’ils sont aussi en contact avec une infime partie de gens qui proviennent du Canada, ceux pouvant se payer des voyages dans le sud.  Dites-vous aussi que leurs comportements avec vous vont avec ce qu’ils ont appris de nous et l’image qu’ils se font de notre mode de vie et de notre richesse tant monétaire que notre liberté humaine de choix dans la vie!!!!

 

A preuve, parlez avec un Cubain du fait qu’il y a des itinérants qui n’ont rien dans la rue ici par exemple et ils auront de la difficulté à leur faire croire cela, ils ne comprendront pas cette situation parce que ce qu’ils voient à tous les jours ne ressemble en rien à cela.  C’est la preuve que nous jugons et faisons nos opinions en fonction de ce que nous connaissons, sans pouvoir prendre en compte qu’on a pas une vue globale et que ce jugement est fondé sur une minorité. Cela vaut autant pour nous envers les Cubains que les Cubains envers nous. 

Donc vous serez d’accord que l’opinion qu’on développe envers les gens dépendent des endroits et des conditions dans lesquelles on les rencontre et ce qu’on y voit, sans pouvoir tenir vraiment compte du reste autour et baser nos opinions sur autre chose que notre système social ici par la méconnaissance des autres systèmes pouvant amener à une attitude différente des gens. Ce qui est en partie tout à fait normal.

 

Après ce que je viens de vous dire, si on va plus loin que ce qui précède, au lieu de simplement critiquer le fait que plusieurs puissent avoir des cellulaires, ou des vêtements signés, pourquoi ne pas essayer de comprendre les raisons de ce matérialisme que les Cubains ont, au détriment parfois du reste plus essentiel?

 

J’ai été confronté à cela à travers mon expérience, j’ai questionné bien des priorités des gens là bas.  J’ai été fortement en désaccord avec leurs priorités, jusqu’au jour, suite à plusieurs discussions, j’ai mieux compris les raisons de ces choix mais aussi à force de vivre ce quotidien aussi pendant longtemps.

 

Je vais tenter de vous l’expliquer, mais pour comprendre, il faut ouvrir vos horizons et comprendre qu’ils sont limités dans leur développement en tant que personne où la valorisation en tant que personne humaine n’est pas accessible par leur système social qui est opposé au notre.  Je fais abstraction ici de tout le côté manipulateur et arnaqueur de certains, concentré exclusivement aux sites touristiques.

 

En tant que Québécois ici, vous allez pouvoir réussir à être quelqu’un dans cette société et jusqu’à un certain point à être reconnu et valorisé.  Cela dépend des efforts que vous déployer dans votre vie et des choix LIBRES que vous ferez et des ressources à votre disposition pour y arriver. Vous pourrez en tout temps faire valoir vos droits humains, dénoncer des injustices, faire vos propres choix dans vos objectifs de vie et avoir accès à des ressources pour y arriver.  Votre succès et votre développement dépendront de milliers de facteurs qui passent par votre motivation, vos études,  etc…. 

Ce n’est pas du tout la même chose à Cuba.  Leurs choix sont limités, leur liberté d’action est limitée, leur développement est limité aussi.

 

La vie n’est pas plus facile ici sur plusieurs points, elle est par contre totalement opposée et basé sur un système social libre et complètement différent.  Ici, comparativement à Cuba, il n’y a pas de mur indestructible vous empêchant de vous développer, de vous sentir valorisé en tant qu’humain et de sentir cette valorisation dans votre vie suite à vos efforts et les possibilités que nous offre notre société et notre système social.

 

ICI vous pouvez agir selon vos choix et avez les outils pour travailler à devenir la personne que vous désirez être socialement avec la possibilité d’y arriver, non sans peines ni échecs, mais vous y avez socialement accès.  A Cuba?????  Pas mal plus difficile non?

 

Notre valorisation personnelle ne passe DONC pas systématiquement à travers des bijoux et du linge signé, pas plus que par des cellulaires pour la simple et bonne raison que nous nous réalisons en tant qu’être humain d’une autre façon au départ.  Le matériel arrive avec le temps et le niveau de vie que l’on a et les choix que l’on fait d’avoir ceci ou cela.

Les Cubains, à défaut de pouvoir se réaliser en tant qu’être humain par le système social IMPOSÉ là bas comparativement à nous, de pouvoir se développer, d’avoir une liberté de choix et d’action dans leur vie, vont tenter de trouver une valorisation par d’autres moyens.  Cet autre moyen qui pour une minorité est accessible, c’est de porter du beau linge, de pouvoir pour certains avoir un cellulaire et toutes les autres choses matérielles que nous reprocheront aux Cubains d’avoir et de vouloir ici.

Pour la majorité d’entre nous à première vue, cela semble complètement insensé et si on conserve notre vision initiale basée sur nos valeurs sociales ici, vous avez tout à fait raison.

 

Par contre, si vous prenez conscience qu’un Cubain n’a pas accès à ce potentiel de développement social par la réalisation de soi-même et y voir des résultats passant par la possibilité de voyager, d’améliorer ses conditions de vie par un meilleur salaire selon les efforts fournies, le niveau d’étude, de choisir du comment il veut vivre sa vie, d’appliquer la liberté de choix, vous pourrez peut-être comprendre qu’il cherchera sa valorisation à travers l’apparence, la fierté d’être bien habillé, la fierté de posséder certaines belles choses quitte à sacrifier des biens essentiels (enfin, considéré essentiel par nous et notre vie mais dont ils se sont toujours passés dans leur vie et par choix continue de s’en passer pour obtenir autre chose parce qu’ils vivent déjà sans tout cela depuis toujours).  Exemple : sacrifié les biens que nous considérons nécessaires, comme du papier de toilette pour ne citer que cet exemple, pour consacrer son argent à l’atteinte du but de pouvoir s’acheter une belle chaîne en or un jour. Moi j’ai compris cela, je l’accepte et le respecte même si c’est parfois encore difficile à concevoir pour moi qui, naturellement va toujours prioriser mon essentiel dans mon quotidien avant de penser m’offrir une chaîne en Or.  Mais la différence entre moi et eux, c’est qu’un jour, d’une façon ou d’une autre, en priorisant mes choix, je vais pouvoir réussir à obtenir cette chaîne si elle est si importante pour moi, sans que j’aie à sacrifier mon essentiel quotidien.  Pas eux, c’est le seul moyen de l’obtenir.

Maintenant, concernant les listes de demandes faites par les Cubains à certains touristes, dites-vous une chose : si vous étiez dans un système social comme celui de Cuba, vous feriez la même chose si vous le pouviez, auprès des gens pour qui vous sentez que vous pourriez obtenir ces choses. Cette situation est directement responsable des touristes qui offre cette possibilité depuis plusieurs années.  Le cubain qui reçoit le signal de cette possibilité, humainement ne refusera pas ça…voyons…C’est un comportement humain tout à fait normal. 

 

J’ai quelques amis cubains avec le temps et  ce qu’ils attendent de moi n’est certainement pas du matériel, puisqu’ils savent très bien que je n’aie pas la possibilité et l’intention de le faire.  Ces amitiés se situent à un autre niveau, un niveau de partage humain, celui dont les Cubains sont capables parce qu’en dessous de tout ce désire de matériel, socialement entre eux ce qui prime sont les valeurs humaines d’entraide et de support.  Moi je m’enrichis de cela avec eux, ça me ramène à des valeurs plus essentielles ici.  Un jour un ami m’a dit, alors que j’étais fortement en situation dépressive en raison de difficultés et d’injustice au travail m’a dit : lo que no me mata me fortalece (ce qui ne te tue pas, te rendras plus forte).  Ouch, c’est cette personne Cubaine, dans les conditions de vies pas mal plus difficiles que moi à tous les niveaux me dit une telle chose vis à vis mes difficultés et me supporte?  Pas pire pentoute je trouve!!! 

Pour les arnaques et tout le reste afin d’obtenir ce matériel dont ils rêvent pour certains, ne perdons pas de vue qu’il y a des gens profiteurs et  malhonnêtes partout sur cette terre.  A Cuba, ils visent le tourisme bien évidemment et c’est bien normal.  Mais ce n’est absolument pas la majorité de ces Cubains qui agissent de la sorte et qui manipuleront pour demander ou obtenir des faveurs de toutes sortes.  Ils sont juste concentrés aux endroits ou ça marche!!!  Il faut savoir les détecter et ne pas embarquer dans ces jeux.

 

Voilà mon opinion, ma vision qui j’espère amènerons certain d’entre vous à mieux comprendre et mettre en perspective votre vision un peu étroite des raisons de cette situation à Cuba.

 

Azule. 

BRAVO!!!!!!!

Madouce

UPGlisser et Déposer

Mille fois "Bravo" Azule ! Glisser et Déposer ...

Ça dénote une culture et une ouverture d'esprit qui t'honnore.

Tu rejoins parfaitement mon texte (et merci de me l'avoir signifié Glisser et Déposer)

Je crois que tu as tout dis ce qu'il y a avait à dire... En espérant que plusieurs auront le goût d'en connaître davantage sur leurs choix de destinations.

Sudiste.

 

Je reste d'accord avec Lougi , mais ça ne m'empêche pas d'être aussi en accord avec vous.......car a mon avis , dans la vie....tout n'est pas noir ou blanc......

Bonjour PetitDoux,

Vous avez entièrement raison, tout n'est pas noir ou blanc.  Le but de ce partage de ma part ici visait plus le but de s'ouvrir au pourquoi des choses, non pas nécessairement de les excuser mais bien de les comprendres et mettre en perspectives les opinions faciles qu'on a parfois d'un milieu sans en connaître profondément les racines et les raisons.Glisser et Déposer

Ce qu'expriment les gens ne sont pas des mensonges, loin de là, mais il y a des raisons qui peuvent nous faire comprendre le pourquoi de bien des choses dans la vie et ainsi pouvoir mieux les aborder de façon plus ouverte.

Bonne journéeGlisser et Déposer

Tout a fait d'accord avec vous......c'est rempli de bon sensGlisser et Déposer

Merci Azule, ce que vous écrivez rejoint mes pensées, cependant , il est à noter que cela est également pour les autres pays entre autre, lors de mon dernier voyage au Mexique à Riviera-Maya....malgré que ce peuple peuvent avoir accès à tous, c'est pas tous le monde qui y peuvent se le payer, y compris l'eau courant, pas besoin de se promener très loin à proximité de la playa Del Carmen on réalise tout ça!

Et oui comme toujours, les mieux nantis seront ceux qui peuvent cotoyer les touristes.....

BuiBelGlisser et Déposer

au Québec aussi y'en a et le différence.c'est quand  c'est l'hiver ceux qui se gèle sans toi font ben plus pitié que ceux qui sue au soleil... 

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis.  Ce que j'ai écris concernant Cuba n'est pas une question de riche ou pauvre, mais plutôt les raisons qui font que les cubains se valorisent dans leur vie d'une telle façon, soit celle de privilégier de belles choses matérielles et que pour certains, dont la plupart travaillant dans le tourisme, tenteront d'y avoir accès, soit de façon très honnêtes et humbles et d'autre en étant arnaqueur, voleur, manipulateur et profiteur auprès du tourisme.  Mais ces gens demeurent une minorité à travers le pays.  Bref, le monde du tourisme partout dans le monde est une chose et provoque un contexte social particulier qui ne touche pas la majorité des gens de ce peuple.  Ca n'excuse en rien les mauvais comportements pour ceux ayant eu de mauvaises expériences, mais à tout le moins ça les expliques.Glisser et Déposer

Chaque pays a sa réalité, son système et son histoire qui les caractérisent et qui motive leurs comportements sociauxGlisser et Déposer.

Tu as tout à fait raison mais tu fais abstraction à un point extremement important:

ici nous avons toutes les ressources disponibles pour répondre aux besoins des sans-abris.  Besoins extremement primaire tu me diras mais ils peuvent facilement se nourrir et dormir au chaud.

Mais rien n'empeche les gens d'offrir temps ou argents pour nos pauvres... 

Glisser et Déposer bien dit et bien réfléchit...chacun sa place sur cette terre..Glisser et Déposer

Merci pour vos interventions et réactions sur ce texte.

Lorsque j'ai vu le sujet "un jour" ce matin devant mon café, que je me suis mise à lire les commentaires, cela m'a interpellé et j'ai eu envie de partager à ce sujet pour tenter d'apporter plus de perspectives aux réactions. 

Mon texte était long, les mots se bousculaient dans ma tête et j'ai passé une bonne partie de ma matinée à composer ce texte et le publier ici Glisser et Déposer.

Si celui-ci fut apprécié, j'en suis donc heureuse!

Bonne soirée!

Azule

 

Glisser et Déposer Vous rejoignez ma pensée sur la vie des Cubains, mes amis, ma deuxième famille.

Azule,

Très intéressant point de vue et très bien amené ici.

Bonne journée, Lena

 

Bravo Azule Glisser et Déposer tout a fait d'accord avec toi! Glisser et Déposer

Je suis parfaitement d 'accord mais, je tien a apporter une nuance. Comme beaucoup de gens je voyages au soleil d abord et avant tout pour prendre une pause de mon quotidien , prendre du soleil respirer l air marin et 7 jours c est pas beaucoup. Je part la plupart du temp en basse saison et a petit budget . Donc ma connaissance de Cuba se limite a se que je vie dans les ressorts. C est dans cet optique la que j'ai exprimer mon opinion.  Pour moi les petites semaines (2 ou 3 fois par année avec un budget de 600 GROS max) sont un grand bonheur et je tricotte fort pour me les offrirs. Un jour quand j aurais le temps et les $ je souhaite pouvoir sortir des tout inclus et aller voir le Vrai Cuba et son peuple respirer leur histoire mais aujourd'hui la maintenant  mes séjours sont pour le repos et la plage et bien que je pourrais prendre mon budget total voyage pour voyager autrement mon choix est de partir me reposer qq fois par année plutot  qune seule.Je trouve génial la passion que vous entretenez pour se pays et son peuple et c est grâce a des interventions comme la votre que l'idée de voyager le sud autrement prend de plus en plus de place dans mes futur projet,

Merci

Anne Marie

Azule,

Je ne sais pas quoi dire à part que c'est tellement vrai et que j'adore votre (vos) commentaire(s) à ce sujet, et que j'aurais voulu avoir autant d'expérience que vous auprès des cubains. Vous avez de la chance.

Un gros merci!

Alphee

juste une question comme ca! Pourquoi vous vous sentez obligé de justifié  votre amour pour cuba et les cubains?qui donne le plus ,pourquoi tu donne ,qui fait le plus pitié....voyons     ceux qui les aimes et ceux qui les aimes pas ....de toute facon vous allez vous faire juger  anyway .  c est plate mais c est comme ca.  mais quand je vous lis c est plus fort que moi ....vos justification d amour,on dirait un concour de savoir qui les aiment le plus ,qui donne plus et surtout qui a le plus d amis cubains  c est jamais comme ca au sujet des mexicains,dominicains,éthiopiens ,brezilien,québécois etc

c est mon opinion

C'est un peu drôle ton intervention, puique dans ce post, il n'y est pas question d'aimer ou pas les cubains, ni question de justifier l'amour pour eux plus que d'autres... mais bien seulement d'exposer le pourquoi de comportements sociaux d'une culture, dans ce cas-ci cubaines et les raisons qui les motives.  Cette intervention fait suite au poste : un jour

J'ai exprimé ce que je connais de cette culture et son fonctionnement, et les gens ont exprimer leur accord ou pas c'est tout.

Je ne crois pas 1 seconde qu'il soit question ici de celui ou celle qui a le plus d'amis Cubains à Cuba! 

commenter
Répondre