Nouvelle compagnie aérienne

Général

https://www.lapresse.ca/affaires/2020-07-07/un-nouveau-transporteur-aerien-quebecois-nait-en-pleine-crise.php#

Drôle de moment pour se lancer dans ce marché avec des marges profits minuscules. Avec trois avions, cela risque d'être difficile. On l'a vu au cours des années, les plus petits joeurs se font soit achéter ou mettre hors-service(comme Canjet). Entk, je le souhaite bonne chance! Plus de compétition est toujours meilleur pour le consommateur! 

Pour le sud, 3 appareils, c'est peu.  Mais Nolinor existe depuis 1992.  Très présente en Fly In Fly Out, en nolisement, en cargo et en citerne.

Elle n'est pas nouvelle et c'est une excellente compagnie dans ce qu'ils font.

Par contre, se lancer dans la catégorie Sud, est-ce que ça va fonctionner ???

Peuvent-il avoir un réel impact avec 3 appareils, bien sûr un autre joueur de plus ne fait pas de tort.

La disponibilité et horaire des vols sera assez limité.

Ca reste une excellente nouvelle. Surtout si l'achat de Transat pas Air Canada finit par être officiel.

Et 3 avions c'est suffisant pour offrir une bonne gamme de destination pour le sud.Les avions volent 7 jour sur 7 a la journée longue.

Les plus vieux comme moi ,surement Rose Lilas va sen souvenir,des compagnies comme Royal aviation ou Canada 3000 offrait des vols nolisés pour beaucoup de destination sud avec peu d'appareil,bien sur avant de faire faillite apres le 11 septembre 2001.

C'est toujours une bonne chose d'avoir le maximum de concurrence possible.Bien sur avec un service correct.


et il y a eu QUEBEC AIR….

ta raison ricsan,j'ai pris Québec Air pour aller a Paris en 1986,quelques moi avant la fermeture.C'étais de toute beauté. 

Un BAC 1-11 de couleur bleue.

Voici l'avion de Québecair que j'ai pris en 1986.Un vieux,tres vieux DC-8


wow……...il était assez long.……..il devait y avoir beaucoup d espace entre les sieges a cette époque

Oui,c'étais une autres époque,beaucoup d'espace.

Sauf que la personne a coté de moi fumais la pipe,imagine.

J’ ai plutôt entendu près d’ une dizaine d’ appareils car il en ont passé deux à Sunwing quand les 737 Max ont été cloués au Sol

Une autre ancienne cie aérienne québécoise, Wardair, mon premier vol a été avec eux au début des années 80, un boeing 747, on pouvait fumer dans l'avion à l'époque


Wardair n'était pas une compagnie québécoise. 

Il y a eu également Zoom Airline, en janvier  2009 je devais voler avec eux, finalement ils ont fait faillite a la fin 2008.


Nous sommes finalement partie avec Skyservcies.....et ils ont fait faillite également 1 ans plus tard!

@SpaMoi

Merci de nous rappelez notre âge Lol

J'avais pris Wardair en janvier 1983 dans un Lockheed 1011 pour Acapulco.

Avec toutes les exemples de petites compagnies qui n'ont pas réussit dans ce marché ultra compétitif et dominé par 4 grand joueurs, je pense qu'une des seules façons pour cette petite compagnie de réaliser son pari, c'est d'offrir un produit et/ou des destinations complètement différentes que ce que Air Canada, Air Transat, Sunwing et West Jet. Je pense pas qu'il y aille une voie vers la rentabilité si la compangnie focus sur des marchés qui sont déjà bien très déservis (p. ex. Cancun, Varadero ou Punta Cana). Par exemple, ll y a déjà 21 vols directes pour Montréal-Cancun par semaine en haute saison, soit l'équivalent de 3 par jour. Toutefois, avec le coronavirus, je pense qu'il pourrait avoir un marché pour des voyages dans le sud plus hors des sentiers battu... À suivre!

commenter
Répondre