Publications de Gordon

Créer une nouvelle discussion

Après mes échanges avec Sunwing, j'ai effectivement inscrit une plainte en ligne à l'Office des transports du Canada.  Mes attentes sont très basses quant aux résultats de cette démarche.  Par contre, je suis très curieux d'en apprendre plus sur le processus de traitement de cette plainte par l'Office : délais, information reçue, argumentation, raisons de l'acceptation ou du refus, etc.

Cette expérience pourrait m'être utile pour une occasion future.



commenter
Répondre

@avocado

Je vous fais part de mon expérience de décembre dernier avec Sunwing. Le vol de Sunwing en partance de Québec vers Holguin devait partir le dimanche à 17h25, finalement il est parti le lendemain matin à 6h00, soit un retard de plus de 12 heures. L’information donnée aux voyageurs était à l’effet que l’avion qui devait nous amener à Holguin aurait eu des problèmes mécaniques et n’a pas pu se rendre à l’aéroport de Québec pour embarquer les passagers. J’ai fait une réclamation à Sunwing en vertu du Règlement sur la protection des passagers aériens. Je vous fais un copier-coller de la réponse que j’ai eue de Sunwing :

«Thank you for your submission. I apologize for this flight disruption and any inconvenience this may have caused. The Airline has reviewed the details of this flight disruption and determined the delay that affected your flight was due to and inflight operational requirement which caused the aircraft to make an unscheduled stop. The delay was deemed INSIDE THE CONTROL OF THE CARRIER BUT TAKEN FOR SAFETY REASONS and as per the Air Passenger Protection Regulations, no compensation will be provided»

J’ai essayé d’avoir au moins un coupon de rabais applicable sur un prochain voyage, mais Sunwing a refusé.


commenter
Répondre

@sammy

Savez-vous si les clients du Bachata peuvent encore utiliser certaines installations du Senator (les bars et le snack-bar du midi) comme dans le temps du Riu Merengue ?

Merci

commenter
Répondre

Je persiste et je signe.  Le trajet en bus entre l'aéroport et le Brisas Guardalavaca prend près de 30 minutes de plus que pour se rendre au Luna y Mares.

Allez-y et vous verrez !

commenter
Répondre

Bonjour,

J’ai fait ces deux hôtels l’hiver dernier. Le Luna y Mares est plus près de l’aéroport, environ 30 minutes de moins de trajet que le Brisas Guardalavaca. La plage est plus belle au Luna y Mares, mais les chambres sont mieux au Brisas (j’étais en mini villa). La nourriture se ressemble aux deux places. Les deux hôtels possèdent de belles et propres installations. Je suis un couche-tôt, donc je vais rarement aux spectacles. Il y a une marché de gugusses près du Brisas. Pas loin, il y a aussi un service de location de scooter et d’auto. Le Brisas n’est pas très grand, donc on ne marche pas trop.

J’ai aimé un peu plus le Luna y Mares, mais à 440$ de différence, je serais prêt à faire quelques concessions….

Bonne réflexion et bon voyage

commenter
Répondre

@McMcMontreal

Que la personne soit payée directement par Sunwing ou par une agence dont Sunwing loue les services ne change pas grand chose aux yeux des touristes.  

Cependant, je suis d'accord avec vous sur le fait que l'argent US va revenir en force à Cuba comme c'était jusqu'en novembre 2004 avant l'arrivée du CUC.  Le CUC est d'ailleurs, selon moi, une aberration. Je ne connaît pas un seul pays au monde qui ait les moyens d'avoir deux système monétaires.

Les économistes des régimes totalitaires ont parfois de drôles de décisions.  Ça devait être l'idée de Fidel....


commenter
Répondre

Oui, on peut acheter en argent canadien, des billets seulement, pas de pièces de monnaie.

Le type en avant de moi a payé avec un billet de 5.$ canadien. Je n'ai eu le temps de voir de quelle façon le change lui été rendu.

commenter
Répondre

DES NOUVELLES FRAÎCHES

Je suis arrivé à Holguin le 16 décembre avec 50 pesos, à peu près la moitié dans mes poches avec mes autres devises et l’autre moitié dans mon bagage de cabine. Je suis reparti le 22 décembre avec 15 pesos dans mes poches. Personne ne m’a fouillé ni posé de question. Je n’ai pas vu de chien renifleur à l’aéroport.

Par contre, dans l’autobus qui nous ramenait à l’aéroport, le guide Cubain employé de Sunwing, nous conseillait d’échanger nos pesos avant de partir de Cuba car bientôt le CUC disparaitrait et Cuba garderait seulement la monnaie locale, soit le CUP.

Passé la sécurité, on ne peut pas payer avec des CUC. J’ai acheté une bouteille d’eau que j’ai payée en argent US et l’employé m’a remis le change en US.

commenter
Répondre

Même si les autorités cubaines semblent affirmer qu’ils ont des chiens renifleurs, dépisteurs de CUC, je suis passablement sceptique ! Je crois que c’est une fumisterie pour faire peur aux touristes et les inciter à changer leurs CUC (à vil prix je présume ) avant de quitter Cuba.

Je suis conscient que les chiens ont un odorat très développé, mais de là à pouvoir différencier les CUC à travers les dollars US, les dollars canadiens, les Livres Sterling, les Euros, les Roubles, etc, j’ai un sérieux doute !

Je serai à Cuba du 15 au 22 décembre prochain, j’ai hâte de voir ces fameux chiens à l’aéroport….

commenter
Répondre