Forum | Voyages à Rabais®

Résumé sur le Amigo 26 juin au 3 juillet 2015

~~Voici un résumé d’une collègue de travail d’une de mes amies au Amigo, moi je suis déjà allé en basse saison section villa comme elle et je n’ai jamais vécu ceci maintenant hôtel À ÉVITER :
 Club Amigo Atlantico, Guardalavaca, Cuba.. Emplacement directement sur la plage, 4 piscines, 7 restaurants, 10 bars, 3 buffets, trois repas par jour et collations
Or, rendu sur place, dès le départ, j’ai été à même de constater qu’il y avait quelque chose qui clochait. Ce n’était pas 7 restaurants, mais plutôt 2, pas 3 buffets, mais 1, pas 4 piscines, mais 2. Je me suis vraiment demandé comment je pourrais manquer 3 repas par jour en plus d’avoir des collations.
Voici ici, quelques évènements , triés parmi plusieurs , qui ont rendu ma semaine désastreuse.
Qualité du service/manque de nourriture
1.     Nous avons été reçus par un personnel impatient et brutal. Mon tour arrivé de m’enregistrer, j’ai demandé, d’avoir la clef du coffre-fort et l’homme m’a répondu, sur un ton bête : “ tu reviendras demain“. Par la suite, lorsqu’on m’a reconduite à ma chambre j’ai dû demander 2 fois à l’homme de faire attention à ma valise qu’il a échappée à 2 reprises. J’avais demandé une chambre non-fumeur (je suis asthmatique), mais à l’ouverture de la porte j’ai malheureusement du constaté que ce n’était pas le cas.
2.     Durant mon séjour, les deux seules serviettes que j’avais dans ma chambre sont restées sales. Malgré mes demandes répétées à la dame du ménage, je n’ai jamais eu de propre.
3.     Le 2e matin (dimanche le 28-6), je me suis rendue au snack-bar le Guatiao pour déjeuner à 9 :40. Malgré avoir signalé à la serveuse que j’étais prête à commander,  elle n’est jamais venue me voir. À 10 :05 je me suis levée pour aller lui reparler et elle m’a répondu qu’il était trop tard, que le chef quittait à 10:00. Elle m’avait vue, mais elle était seule et n’a pas eu le temps. Je lui ai donné 2 CUC et demandé si elle pouvait me donner n’importe quoi; elle a trouvé des rôties, mais il ne restait plus de beurre, confiture ou autre.
4.     Je  n’ai pas été capable d’obtenir une réservation pour resto avant le jeudi soir, puisqu’à trois reprises je me suis rendue au bureau des réservations et la dame était absente (malgré les heures affichées).
5.     Le dimanche soir, au buffet, lorsque ce fut enfin mon tour, il n’y avait pratiquement plus rien. Quelques fonds de salade et des gâteaux. Un homme qui était juste devant moi a pris les 2 plats de fromages disponibles et les a mis dans un sac. Les gens de l’hôtel les voient faire, mais l’est laisse faire.
6.     C’est la même situation au snack-bar ou à 2 reprises pour souper la seule  chose à offrir était des sandwichs avec des restants de jambon du matin, alors que, juste avant moi les Cubains demandaient 7-8 hamburgers qu’ils rangeaient dans des sacs.
7.     A seulement une occasion dans la semaine (le jeudi) j’ai pu manger 3 repas. Les autres jours soit il n’y en avait plus ou il y avait trop de monde en fil.
 La sécurité manquante
 Tel que mentionné plus haut, voyageant seule, la sécurité était pour moi primordiale.
 Quoique très présente autour du complexe, je ne peux en dire autant à l’intérieur du site.
1.     Samedi le 27, je me suis fait bousculer, injurié par un groupe de Cubains qui voulaient passer devant moi au buffet. Je me suis plainte à l’hôtel, mais la situation s’est reproduite le lendemain,  alors pour moi il n’était plus question d’y retourner.
2.     De dimanche a mercredi, chaque soir il y avait des rassemblements de Cubains qui criaient, parlaient fort, ce chicanaient, tout près de ma chambre, cela jusqu’au petit matin. (Villas no 2106). J’ai aie parlé à votre représentant qui a eu comme simple réponse : “ je suis désolée, j’ai vraiment honte de ces Cubains “.
3.     Je suis allé à la plage que 2 fois seulement, car, à chaque fois,  les Cubains me demandaient mes vêtements, de l’argent, ou de rapporter de la nourriture et de la bière du bar. En fait, la dernière fois que j’y suis allé (le mercredi), un homme semblait avoir compris que j’étais seule et n’a pas cessé de me suivre et faire ses demandes de nourriture, bière, argent, jusqu’au moment où je lui parle de la sécurité; que je ne voyais pas, par ailleurs. 
4.     De retour à ma chambre ce même mercredi, vers 15 :00, il y avait un papier qui avait été glissé sous ma porte qui indiquait, dans un mauvais anglais que quelqu’un viendrait me voir le lendemain matin à 10 :00 et je devais lui remettre 80 CUC cash. Aucune signature. Je me suis immédiatement dirigé au lobby pour obtenir de l’aide du représentant. Il devait y être jusqu’à 17 :00, mais avait déjà quitté. Je me suis retourné  vers la personne de l’hôtel. La dame ne semblait pas vraiment comprendre. J’ai demandé de voir son patron, mais la seule personne que j’ai pu rencontrer n’est qu’un jeune gardien qui ne comprenait rien. Finalement une dame québécoise à qui j’ai montré la note a offert de m’aider.
 
Je le répète, cette liste ne représente que quelques un des éléments ayant contribué à faire de cette semaine un désastre. Je vous épargne les éléments de propreté et d’hygiène, de personnel exaspéré, de manque de glace et de boisson alcoolisée, l’attente de plus de 90 minutes de nos bagages à l’arrivée.
 Je tiens à porter votre attention le prix que j’ai déboursé, soit 895$ pour ce voyage, ce qui, admettons-le, n’était pas un prix à rabais.
 Alors non seulement je n’ai pas mangé à ma faim, mais je n’ai pas bien dormi de la semaine.
 

Tout simplement épouvantable !

Je considerai cet hotel en mars cette annee car le prix pour 2 semaines etait tres abordable.  Mais finalement je n'ai pas fait de voyage.  En lisant de tels commentaires je suis content de ne pas etre alle.  Je suis qqun qui realise le fait que Cuba n'est pas un pays riche et j'aurai essayer de celebrer le fait d'etre entoure par des cubains et etre dans un resort pas luxueux.  Mais je pense que certaines limites ont ete depassees.

Monalisa, merci d'avoir pris le temps de nous donner la situation  qui existe dans cet hotel de Cuba. Ils n'auront jamais de touristes Americains dans ce enroits infectes.  Pour dceux qui n'aime pas voir les Americains ca va etre surment l'endroit ou aller. lol Grace a vous j'espere que les forumeurs seront au courant de la situation de l'Amigo et vous n;'etes pas la seule a avoir eu une semaine desastreuse. 

Vous avez choisie le pire hotel de Cuba faut pas se plaindre en plus ,il n'y a absolument rien de surprenant dans votre histoire,une semaine normale quoi.

La prochaine fois augmentez votre budget et vous pourrez augmenter vos attentes...

L'hotel le moins cher de Cuba vous deviez surement  vous attendre a y voir des Cubains en vacances me semble.

gazou2000, si vous avez bien lu, ce n'est pas Monalisa qui est allée à cet hôtel mais une collègue de travail d'une de ses amies....  

Si cette personne a passé par un agent de voyages, je ne comprends pas qu'il lui est vendu cet hôtel....  Depuis le temps que les commentaires sont mauvais !!!!

C'était beaucoup mieux que ça auparavant, je ne sais pas comment ils ont réussi à laisser leur hôtel se dégrader de la sorte. C'est le seul de ce genre dans le secteur, fort heureusement. Y a même une agente de voyage qui, sur un autre site de voyage, dit avoir été agressée sexuellement par le masseur! Ça ne peut pas être le gouvernement qui ordonne ce genre de truc. Soit y a une sorte de mafia, une organisation de fauteurs de trouble qui est implantée à cet endroit-là, ou encore c'est dû au laxisme des administrateurs, mais si c'est juste à cause de ça, c'est vraiment navrant!

Comme le dit Rose-Lilas et electrifield ce n'est pas moi qui revient de cet hôtel moi je suis allé il y au moins 5-6 ans et c'était pas du tout comme ça! Je l'avais même suggéré à un couple d'amis avec leurs 3 enfants dans le temps et ils avaient passé de belles vacances mais c'est sûr que lire ça ils ne retourneraient pas.

Elle a passé par un agent de voyages mais les agents de voyage ne peuvent pas non plus connaitre tout les hôtels!

Les Tours Operateurs devraient faire quelque chose ,ils devraient envoyer des gens pour voir ce qui se passent et arrêter de les vendre!

C'est plate à dire mais ça empire depuis que les Cubains vont dans les hôtels!

Ah c'est pas vous qui y avez séjourné ,un tchum d'un tchum c'est facile de tout inventer c'est même pas vous qui y a passé la semaine ,c'est facile d'en rajouter dans ce temps la .

Je viens de voir sur Trip Adivor et les critiques sont en général mauvaises, 3 ième sur 3 hôtels à Guardalavaca.

Et selon les résumés qu'il y a eu ici sur VAR, cet hôtel s'est pas mal détérioré depuis quelques années.

Alors j'ai tendance à croire Monalisa.

@ gazou la collègue de ma copine je la connais aussi ce que vous avez lu c'est le résumé de la plainte qu'elle fait, ceci n'est pas inventé du tout! Je ne mettrais pas un écrit si je n'étais pas certaine !!!!

Si j'avais su qu'elle voulait aller là je lui aurais déconseillé et ce n'est pas une personne qui fréquente les forums!

 

Cet hôtel est en perdition depuis environ 3 ans de pire en pire, j'ai bien vu les locaux emplir des sacs de bouffe et des tables avec assez de bouffe pour nourrir un village Hôtel a eviter

Nous sommes allés en 2014 fin mars et au final, sans avoir de grosses attentes, nous avions bien aimè notre semaine. Je trouve cela triste de voir qu'un endroit peut se détériorer à ce point et en si peu de temps. 

commenter
Répondre