Cigarette électronique/ Cuba

Général

Bonjour, quel sont vos expériences avec une cigarette électronique à Cuba.  Je trouve ridicule de recommencer à fumer pour 7 jours car c’est banni ou confisqué aux douanes.

Fin novembre dernier, me suis fait confisquer mes 2 vapoteuses. J'avais écris au Consulat de Cuba à Montréal pour m'informer. Ils m'avaient répondu (par écrit) que je pouvais les apporter. J'avais gardé avec moi cette réponse écrite sur mon téléphone... au cas où. Ça n'a rien changé, ils ont confisqué  😠 

moimessouliers a quel aéroport de cuba qu' il  on confisqué vos vapoteuses moi a Cayo coco dernier fois février 2022 jamais eu de problème et aussi a  Santa Maria mes vapoteuses son dans mon bagage a main.

Mes vapoteuses sont petite pas des grosses comme souvent on voit 

À l'aéroport de Holguin. Les miennes aussi étaient petites. Ça n'avait rien à voir avec leurs tailles..

Elles étaient dans mon bagage à mains avec moi, pas en soute..

au mois de juillet je retourne a Cayo Coco et  en décembre Holguin on verra ???????? 

Cuba  interdisent les cigarettes électroniques et les vaporisateurs personnels, qu’ils soient dans les bagages de cabine ou les bagages enregistrés. Les cigarettes électroniques et les vaporisateurs personnels seront confisqués aux douanes si les voyageurs en ont en leur possession à leur arrivée à Cuba

Merci, j'avais cette information.  Je cherche plus à savoir l'expérience des vapoteurs vs cette règle.

Ça ne changera rien à la règle établie, mais je vais le dire quand même. La cigarette électronique (l'objet) elle même ne représente aucun danger. Ils disent que c'est ce que tu pourrais mettre dedans (cannabis) qui pourrait l'être. 

Quand je fumais du tabac je roulais mes cigarettes, avec du papier à rouler bien sûr. C'est comme si à l'époque ils avaient saisi mon papier à rouler prétextant que j'aurais pu rouler autre chose que du tabac...
Allô la Police...

À Cayo Coco, la semaine dernière une voyageuse s'est vue confisquée sa vapoteuse dans son bagage à main.  On lui a dit qu'elle pourrait la récupérer lors de son retour pour Montréal.

On m'avait dit la même chose. J'avais gardé les papiers qu'on m'avait remis toute suite après la saisie (marques, modèles, couleurs etc.), En vain, lors de mon retour à l'aéroport, ils ne retrouvaient plus mes 2 vapoteuses..  

Est-ce que ça retarde le départ du groupe vers l'hôtel ?  Si c'était à refaire, vous en apporteriez ?

Évidemment que ça a retardé le départ du groupe vers l'hôtel. Ils m'ont (avec une autre Québécoise) gardé une bonne heure à compléter un paquet de paperasse, confisquer mon passeport etc.

Je parle quand même assez bien espagnol, à un moment je leur ai dit : Bon, gardez mes 2 vapoteuses, et laissez moi partir, c'est tout (comme lorsqu'ils saisissent les briquets)..

Cette épisode s'est produite lors de la dernière semaine de novembre dernier. En janvier je suis retourner à Cuba... sans vapoteuse.

Merci pour l'info.  C'est ce que je fais faire de mon côté aussi.

D'autre part. La FDA responsable de la sécurité des aliments aux USA ordonne l'arrêt de la vente des produits de vapotage JULL.  Une autre bonne raison d'arrêter cette pratique qui est loin d'être sans risque pour la santé.

https://www.wfsb.com/2022/06/23/fda-orders-ban-all-jull-electronic-cigarettes/

SVP ne tirer pas sur le messager.

On est jamais trop informé. Le Dr Juneau est une sommité en la matière

https://www.journaldequebec.com/2019/11/26/cigarette-electronique-il-faut-arreter-la-desinformation-soutient-un-cardiologue-montrealais

Se servir d'un article de 2019 n'est peut-être pas la meilleure façon de commenter l'actualité récente...

Les principaux liquides contenus dans les produits de vapotage sont la glycérine végétale et le propylèneglycol. Ils sont jugés sans danger en ce qui concerne leur utilisation dans de nombreux autres produits de consommation tels que les cosmétiques et les édulcorants. Cependant, la sûreté de l'inhalation à long terme des substances contenues dans les produits de vapotage est inconnue et est toujours en cours d'évaluation. Les produits chimiques utilisés pour aromatiser les produits de vapotage sont utilisés par les fabricants d'aliments pour ajouter de la saveur à leurs produits. Bien qu'ils soient sécuritaires pour la consommation, ces ingrédients n'ont pas été testés du point de la sécurité en ce qui concerne l'inhalation. Il n'y a aucune combustion pendant le vapotage, mais le processus de vapotage exige que le liquide soit chauffé. Ce processus peut entraîner la création de nouveaux produits chimiques tels que les formaldéhydes. Certains contaminants (p. ex. nickel, étain, aluminium) peuvent également se retrouver dans les produits de vapotage et ensuite dans la vapeur. La quantité de substances (notamment la nicotine) à laquelle s'expose une personne qui vapote dépend : de la puissance des piles du type du dispositif de vapotage des réglages du dispositif des composants internes du dispositif du type de liquide de vapotage et de la quantité de nicotine des modes de comportement des utilisateurs de l'expérience de l'utilisateur du vapotage Il a été démontré que l'utilisation de produits de vapotage à une puissance et à une température plus élevées peut produire davantage de ces substances.Note de bas de page6Note de bas de page7Note de bas de page8Note de bas de page9 Un lien a été établi entre certains de ces produits chimiques ou contaminants et des effets néfastes sur la santé. Toutefois, ils sont normalement présents à faible concentration dans la vapeur et à un niveau beaucoup plus bas que dans la fumée de cigarette. Nous en apprenons encore davantage sur les effets du vapotage sur la santé. Les effets à long terme du vapotage sur la santé sont inconnus. Cependant, il y a suffisamment de preuves pour justifier les efforts visant à empêcher les jeunes et les non-fumeurs d'utiliser les produits de vapotage.

Pour plus d'information:  https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/tabagisme-et-tabac/vapotage/risques.html

Le mieux c'est d'arrêter d'utiliser cette cochonnerie.

Micky La personne veut savoir si elle peut apporter sa cigarette électronique à Cuba.

pas si c’est bon pour la santé.


commenter
Répondre