Virus Coronavirus

Général

Bonsoir je me demandais si ça peut vous empêcher de voyage avec ce nouveau virus qui semble être pris très au sérieux par le gouvernement. Je ne veux pas aller en Chine, mais je me demande juste, est ce que ça doit nous alarmer pour nos voyages dans le sud pour les prochains mois. 

Vous en pensez quoi. 

ben non, les chinois vont peu à cuba


Je ne parlais pas juste des chinois, il y a des gens qui ont été contaminé au Canada aussi en revenant de voyage, donc il peut en avoir un peut partout dans le monde aussi.

alors ayez toujours un bon masque sur la bouche et lavez vous les mains régulièrement avec un antiseptique... faut pas capoter quand même....


bof 2000 sur 7 milliards ca fait combien ca???

Doctissimo:

Face à l'épidémie de coronavirus chinois, le port d'un masque est essentiel pour les personnes malades et peut être recommandé dans les régions fortement touchées par l'épidémie, mais n'est ni utile ni efficace pour le reste de la population, soulignent les autorités sanitaires.


Le seul "inconvénient" pour l'instant, c'est les gens qui ont acheté un vol avec Air China car l'appareil, en quittant Cuba, s'en va en Chine et, au retour, part de la Chine pour prendre des passagers à Cuba.  Alors, ces vols seront annulés très bientôt.

Mais, il ne faut pas paniquer avec ça.....  Si non, on ne sortira plus de la maison, si on pense aux cas déclarés au Canada.

Résultats de recherche d'images pour « corona »

4 cas au Canada : 3 en Ontario et 1 en CB 

Faut pas paniquer avec ça , plus de chance d’attraper la grippe ici.... 


J'ai deux voyages de réservé pour mars et mai.  Ce qui m'inquiète de n'est pas les pays où je vais aller.  C'est plutôt le temps passé dans l'avion.  C'est un endroit très confiné avec certaines personnes qui ont voyagé un peu partout dans le monde.  

On ne sait pas encore pendant combien de jours dure l'incubation de ce virus.

Alors, je vais me fier au destin et me croiser les doigts..... 


Les masque :

« Ils n’apportent pas de garantie à 100 % », renchérit Satoshi Hiroi de l’Institut de santé publique d’Osaka. N’étant pas complètement collés au visage, ils laissent en effet passer de l’air non filtré. « Vous pouvez donc inhaler le virus s’il y a un espace entre le visage et le masque », explique le chercheur.

commenter
Répondre