Forum | Voyages à Rabais® Comparez Constatez Voyagez

Résumé Hôtel pelicano (Cayo Largo)

Hôtels sud

Hôtel Pelicano, Du 16 au 23 mars 2018 J’étais à l’hôtel Pelicano que je considère comme un 3* vétuste. S’il en tenait qu’à moi, tout serait rasé pour une bonne mise à niveau. On m’a dit qu’ils entamaient des rénovations en novembre… Je leur souhaite la meilleure des chances.


Les bâtiments de chambres sont vieux (aspect). Les bâtiments de service également (vieux toits), etc. Le sol en ciment avec les fausses rainures (de type faux fini) en forme de pseudo pavé uni est souvent inégal. Il y a plusieurs ajouts mal faits de pseudo accès pour fauteuil roulant. Les employés sont blasés. Ils sont expédiés par bateau et/ou avion de la Havane pour 20 jours. Après, ils sont en congé pour 10 jours. Il y a un laisser-aller généralisé sur l’île de Cayo Largo selon la discussion avec une représentante d’un grossiste. Aucun superviseur, tout le monde ce qu’il lui chante, et ce, autant dans les hôtels que ceux qui sont postés au petit village où se trouve la marina et les autres services. La désorganisation règne en maître.


La plage de l’hôtel sublime ! Malheureusement, dès le petit matin, plusieurs places réservées en raison d’un racket de chaises et de parasols amovibles payé à gros coups de pourboires. Évidemment, les palapas sont aussi pris d’assaut, même si plusieurs restent à côté au soleil… en plus de prendre un parasol collé dessus !?!?!?! Je ne suis allé à la plage que le premier matin après avoir vu ce petit manège. Le reste de la semaine, en matinée, je restais étendu sur un transat au bord de la piscine sans toutefois m’y baigner. J’allais à la plage comme j’ai l’habitude de faire, soit de 15h à 18h. Les imbéciles matinaux ont toujours l’habitude de quitter à partir de 15h. En ce qui me concerne, c’est la meilleure période pour aller à la plage, peu importe l’endroit où je vais, c’est comme ça (soleil moins chaud, eau de la mer plus chaude, de la place sous les palapas).


En ce qui concerne ma chambre, j’en avais demandé une au 2e étage, ils m’ont foutu au rez-de-chaussée. Comme c’est gentil, surtout qu’il n’y a eu personne au-dessus de la mienne durant toute la semaine. Quelques chambres au 2e étaient pourtant utilisées… La clim était insuffisante, mais pas grave, la chambre était relativement fraîche naturellement. Pas de porte patio, mais deux portes battantes vitrées en partie supérieures uniquement, le bas étant en bois, ce qui confère une opacité appréciable au niveau de l’entrée de lumière. Une des deux portes était inégale par rapport à l’autre et avait un jour de quelques cm dans le bas qui laissait pénétrer l’air… Vétuste je disais plus haut.


Une bonne partie de la clientèle était québécoise. Une clientèle honteuse qui arrose tous les employés de pourboires à qui mieux mieux. J’avais honte pour eux et d’être Québécois. Ceux qui ne se prêtent pas à ces jeux, cela nous vaut un service sans sourire et sans dévouement. Les employés des bars se permettent même de rouspéter à nos demandes spécifiques (j’aime les cuba libre dans un verre de 2,5cm de diamètre par 6cm de haut, pas dans un verre à vin, ou pire, un petit verre en plastique jetable comme ceux qu’on nous donne pour aller à la plage). Il me semble que ce n’est pas déraisonnable comme demande ! À chaque fois j’avais droit à un air d’exaspération et des paroles inaudibles, et ce, aux deux bars où je pouvais commander… Quel service !


Buffet : Le choix n’était pas exhaustif, mais la nourriture était savoureuse et délicieuse. Rien à redire de ce côté. Restos à la carte : J’y vais jamais, c’est la même bouffe qu’au buffet, mais montée et présentée dans une assiette.


J’ai pris une excursion de plongée en apnée à 95 CUC. La visite se résume ainsi : arrêt à l’île aux iguanes, première plongée à un récif, visite dans une piscine naturelle, repas de langouste sur le bateau (interminable, car il a fallu attendre que les deux corniauds du bateau mangent après tous les passagers en plus de les attendre pour qu’ils fassent la vaisselle !) De plus, le second du capitaine n’arrêtait pas de boire de la bière, peu rassurant… Cela m’a paru durer 1h30-2h. Deuxième plongée à un deuxième récif voisin d’à peine 1000m du premier… puis retour au bercail. À mon humble avis cela valait 45-50 CUC, tout au plus.


La navette pour se rendre à la marina n’est plus gratuite, il faut débourser 5 CUC pour un aller-retour. J’ignore pourquoi il faut payer pour le retour, car, il n’y a aucun contrôle de ticket ou de paiement. N’importe qui peut prendre la navette de retour, y compris ceux qui s’y sont rendus par taxi. S’il y a plus de 4 personnes dans un taxi (type minifourgonnette), c’est 2 CUC par personne. Donc, 2 CUC pour aller et 0 pour revenir. Qui empoche les 3 CUC perçus en trop que l’hôtel nous prend ? Du grand n’importe quoi ! Au niveau des horaires, ils ne sont pas flexibles, donc nuls à c... Trois départs en matinée pour aller et trois en après-midi (avec des espacements de deux heures chacun ) pour le retour! Bravo !


Je n’ai que passé que par Playa Sirena où je ne me suis pas baigné, ni loué un transat au coût de 2 CUC. J’ai fait le tour de la pointe vers le nord pour revenir de l’autre côté jusqu’à la marina. J’en ai profité pour photographier et faire de l’apnée dans les lagons où j’ai pu voir des étoiles mer énorme. Une fois à la marina (vers 14h), je voulais aller jusqu’à la plage Paraiso, mais il faisait très chaud, sans aucun vent. 20 min de marcher aller et 20 au retour pour un total de 40 min alors que la navette par bateau est à 15h ou 17h, mon choix s’est rapidement arrêté pour prendre du repos à l’ombre du casse-croûte et attendre la navette de 15h.


Pour conclure, j’ai aimé la plage de l’hôtel et m’y reposer. Pour le reste, Cayo Largo n’est pas prêt de sitôt de me revoir. Tout y est vétuste et mal organisé, il en va de même pour l’aéroport qui est vétuste et beaucoup trop petit. J’ai de la difficulté de savoir que plusieurs clients sont des clients répétitifs de plusieurs années. La majorité des vols de retour sont en soirée et on nous oblige à quitter la chambre pour midi. Pourquoi alors les check-in ne sont-ils pas avant 15h ? Mon vol de retour était pour 20h15 ! Pour garder ma chambre jusqu’à 16h, il m’en coûtait l’équivalent de 40$, ce que j’ai refusé de payer.


Ma conclusion, cet hôtel est un 3*, sans plus.

Ce que j’ai aimé :

• La distance aéroport/hôtel (11 minutes).

• La petite taille du site.

• La proximité des services les uns par rapport aux autres (dans le même axe linéaire).

• Les aliments sont savoureux et délicieux malgré le peu de choix.

• Accès WiFi peu cher (1 CUC pour une heure).


Ce que j’ai moins aimé :

• Hôtel, bâtiments et installations vétustes. Des rénovations majeures s’imposent, au mieux, tout devrait être rasé tellement ce n’est plus aux normes de 2018.

• Toutes les chaises utilisées sur l’ensemble de l’hôtel sont trop basses par rapport aux tables. C’est très inconfortable.

• La salle de bain de la chambre mal conçue.

• Les matelas usés à la corde.

• La piètre qualité de la literie.

• L’horaire de passage irrégulier des femmes de chambre.

• Les différentes parties inégales du sol selon les sections et les pseudos ajouts de rampes d’accès mal conçues pour les personnes à mobilité réduite.

• Coffret de sureté payant (2 CUC / jour).

• Attitude blasée des employés.

• Barman et barmaid peu souriants(es) si on leur fait une demande spéciale.

• Les Québécois qui arrosent les employés de pourboire pour tout et pour rien.

• L’espace réduit au minimum dans le restaurant buffet le midi (une station de nourriture et une section de salle à manger utilisée).

• Les horaires d’ouverture du buffet. 13h le midi et 19h le soir, c’est beaucoup trop tard. 12h et 18h serait mieux.

• Le peu de choix de nourriture et la répétitivité de cette dernière.

• Le racket des chaises et des parasols à la plage (réservation et corruption à coups de pot de vin).

• Les douches de plage qui ne fonctionnent pas.

• Les horaires peu nombreux et peu flexibles des navettes pour se rendre à la marina et à la plage Sirena (3 pour aller et 3 pour revenir). De plus, les employés de la navette sont rustres et malpolis.

• Le laisser aller généralisé de tous les Cubains qui travaillent sur cette île sans aucun supervision directe de supérieurs immédiats et aucune discipline. C’est à croire qu’ils sont envoyés là comme punition. Ils font ce qu’ils veulent et se foutent de tout, surtout à la marina.

• Check out à midi alors que la majorité des vols de retour sont en soirée.

oh un voyage de rêves ;-) Merci pour le résumé bien détaillé , plus je lis sur Cayo Largo et plus je me dis que cette destination n'est vraiment pas pour moi .

merci pour cet excellent résumé, c'était une destination que je prévoyais, mais surement a un autre hôtel, mais disons que je suis pas prête a aller a Cayo Largo après avoir lu votre récit.  Je reconnais Cuba avec le racket de chaises et les pourboires

EN EFFET UN VOYAGE DE REVE....WOW .....VOUS N AVEZ PAS LU DES COMMENTAIRES AVANT D ALLER LA.....CÉ UN TRES BON RÉSUMÉ    MERCI

Bonjour Rotremjr et merci pour votre résumé très complet.

J'y suis allé au début des années 2000, 2 années de suite et c'était juste wowww mais pour toutes les choses que vous avez décrite, c'est en plein pour ça que je n'y retourne pas. Leurs rénos qu'ils font à chaque année (en nov) ce sont des petites retouches de peinture....comme vous dites si bien, toute l'ile est vraiment dû. C'est bien beau la mer et la plage qui est vraiment magnifique mais ça me prend plus que ça. Si un jour, ils viennent qu'à faire de vrais rénos, peut-être  😏

Merci encore



Merci pour votre résumé, vous décrivez très bien la réalité.  Il a plusieurs années j'étais allée à l'hôtel Playa Blanca à Cayo Largo et c'était très mal entretenue et là j'en passe et comme vous dites les employés étaient blasés.  Il y avait un grand manque de volonté et d'intérêt et les employés s'en fichent parce qu'ils recoivent pleins de cadeaux et de pourboires peu importe.  Les plages, la mer, la nature, c'est beau mais pour le reste faut pas avoir de grandes attentes.

@riscan Oui, j'ai consulté et recherché les avis avant de partir, mais très peu de gens sont visiblement capables d'être objectifs. En plus, un couple d'amis m'a chaudement recommandé cette destination, qui, somme toute, est surévaluée par plusieurs.


@caballo et Bronzee

Merci de votre honnêteté

Merci pour votre résumé.   Je connais pas cette destination, mais je sais après l’évalutation Que vous en faites cet hôtel n’est pas pour moi!  J’ai déjà lui que cet hôtel était en majoritaire Italienne?

Y-a-il un hôtel qui serait mieux?  J’ai souvent entendu parlé que le Sol était bien??

Vous avez entièrement raison lorsque vous dites:  Les Québécois qui arrosent les employés de pourboire pour tout et pour rien!!!   Et c’est bien pour cela que le service a Cuba est  déficient!!!   Ils n’ont pas besoin de se forcer a offrir un service a la clientèle!

Moi ma chambre c’est super IMPORTANT.......après tous nous y dormons en moyenne 8 heures....alors ça me prend un bon lit et c’est d’ailleurs pourquoi Cuba n’est pas ma destination favorite.... ouf parfois ça fait pitié les matelas :((

C’est bien dommage qu’ils bâtissent des hôtels, mais oublie de les entretenir au fur et a mesure !!!

J’aimerais bien voir Holguin et c’est bien ça qui me retient.


OMG! si vous allez lire mon résumé de mon voyage à Cayo Largo la semaine du jour de l'an vous y lirez plusieurs commentaires similaires.  Cayo Largo perd des plumes au fil des années.  C'est dommage car la plage est merveilleuse.... mais à cause de tous ces commentaires mon expérience récente, je ne suis pas prête d'y retourner.  J'étais au Villa Iguana.  j'ai fait une plainte et une réclamation aux petites créances qui fut somme toute, bien réglée.

Cayo Largo n'est pas une destination pour tout le monde. Je suis d'accord avec vous sur plusieurs points mais pas tous. En voyage, nos attentes ne sont pas toutes pareilles et un irritant pour un peut être une banalité pour un autre.

Je suis un habitué de Cayo Largo mais du Sol, je n'ai rien à redire sur le service ni sur l'attitude des employés. Cet hôtel aussi est vieillot, le site est propre, la bouffe moyenne (il ne faut pas être trop difficile coté nourriture).

J'y vais pour la tranquillité, les plages vierges, la nature et revoir les mêmes visages d'une fois à l'autre (employés ou autres touristes).

Il faut vraiment savoir à quoi s'attendre lorsqu'on choisi cette destination. Malgré tout ce que vous énoncé, il y aura toujours des inconditionnels comme moi qui retourneront à Cayo Largo.


Ça coûte combien un ‘’voyage ‘’ pour cet endroit ??

Dans un au fil de discussion vous dites à quelqu'un comment faire une recherche. Faites de même et vous verrez les prix. 😝

Beau résumé, rotremjr, je ne suis jamais allée à Cayo Largo.  

Cet endroit ne m'a jamais attiré.

Il faut faire attention avec les résumés, pour certaines personnes, si elles ont eu du 

plaisir avec les géo qui faisaient une bonne animation, ils sont satisfaits de leur voyage.

Pour d'autres c'est la nourriture qui est importante ou le confort, la plage etc.

Moi, je regarde la moyenne sur TA, cela donne une bonne idée.  

Bonjour

Votre premier commentaires est que:

Dire que le Pélicano doit  être rasé c'est un peu fort, simplement de la peinture et un peu d'amour et changez les matelas, il y a une superbe piscine, un Rachon avec vu extraordinaire, belle salle de spectacle, une très belle architecture style Espagnol, vieux toits a-t-il plu dans votre chambre, en passant je séjourne qu'une fois de temps en temps au Pélicano Nous préférons le Iguana hôtel 18 ans.


Autres commentaires

Une bonne partie de la clientèle était québécoise. Une clientèle honteuse

Vous êtes qui pour nous  juger !!!  et pour nous traiter ainsi ... Oui je suis Québécois et oui je leur donnes des pourboires.

Ok c'est assez,  êtes vous un concurrent qui  vient du Mexique, les commentaire; pas trop de bon commentaire sur la sécurité même à Cancun  et le gouvernement ont peur pour Riveria Maya. 

La RÉPUBLIQUE PAS DE PROBLEME vous devriez y aller


merci

Marc André



 



Pourquoi aller là?????  Pourquoi pas se payer un vrai luxe...que des hôtels bidons bas de gammes....économisez pour du luxe et non de la merd.. ...

commenter