Publications de alakazou27

Créer une nouvelle discussion

Résumé voyage Mexique

Général

Bonjour, voici un résumé de mon  voyage au Mexique du 10 octobre au 7 novembre. Départ de Montréal pour un vol de nuit avec AeroMéxico, malheureusement ils ne partent pas de Québec en ce moment. C’était ma dernière option, car je n’aime pas voyager de nuit, mais comme j’ai eu 4-5 annulations ou changements de trajets (par exemple : vol prévue : Québec-Toronto-Puerto-Vallarta qui se transforme plutôt deux jours après l’achat (sic) en un vol avec correspondance de 8 heures à Houston, Detroit ou Los Angeles... et je n’avais nullement l’intention de transiter par les États-Unis), ces changements ont été autant avec Air Canada qu’avec Westjet. C’est pourquoi j’ai opté pour AeroMéxico. Très bon service cordial à bord. Je portais masque et visière.

Rendue à Puerto-Vallarta, mon chauffeur de taxi m’attendait. Je prends toujours le même, car il conduit prudemment avec les vitres montées et comme son taxi est récent, il y a des ceintures de sécurité. Nous portions le masque. Si je prends la peine de vous mentionner tout cela, c’est que je suis tombée sur des chauffeurs qui roulaient en fou, les quatre vitres baissées et n’avaient pas de ceintures. J’arrivais à destination avec le coeur à l’envers d’avoir eu peur tout le long, pas attachée (route étroite, sinueuse avec souvent de profonds précipices sur le côté), les deux oreilles bouchées et les cheveux grimpés deux pieds dans les airs...

Ma destination était un village nommé Rincón de Guayabitos situé à environ 1:15 de l’aéroport. Je connaissais le lieu y allant deux fois par année pour parfaire mon espagnol. Je voyage toujours seule et je suis solitaire, alors la distanciation sociale, je connais. C’est l’histoire de ma vie. J’avais loué un studio d’un proprio qui en a 8 situés dans deux bâtiments séparés. Je savais avant de partir qu’ils n’étaient pas loués en ce moment, donc peu d’interactions possibles avec d’autres personnes. 

J’avais fait mes devoirs avant de partir, me donnant jusqu’à 24 heures avant le départ pour tout annuler si je ne le sentais pas. Ce village est un des 89 autres de la municipalité de Compostela, qui elle est située dans l’état de Nayarit. J’ai vérifié les chiffres des cas actifs  de cette municipalité pendant des semaines avant mon départ. Lorsque je me suis décidée 24 hrs avant le départ prévu, il y avait 19 cas actifs dans toute la municipalité de Compostela. Aussi, les hôpitaux n’ étaient pas en surcharge et j’avais l’assurance voyage de la Croix bleue.

Mon séjour en tant que tel a été semblable aux précédents, à part le port du masque obligatoire dans les commerces. 

La plage y est magnifique, 3,7 kilomètres de sable doré sans aucune pente pour entrer dans l’eau, idéale pour les familles avec de jeunes enfants. La clientèle était mexicaine en totalité, sauf moi. J’ai adoré mon séjour. Les gens sont si gentils et tellement joyeux. J’ai facilement réussi à me trouver un petit spot toute seule sur la plage et j’ai fait de longues marches en zigzaguant pour respecter la distanciation. En aucun moment je n’ai eu des craintes ou me suis sentie envahie. Ça m’a fait du bien d’oublier un peu mon confinement dans mon 1 1/2 dans le Vieux-Québec... et surtout ça m’a redonner l’espoir qu’on allait finir par s’en sortir un jour. 

Je respecte le confinement de 14 jours dans l’appartement que ma fille a dans le sous-sol de sa maison à Edmonton en Alberta. Je réponds au questionnaire de l’application « ArriveCan » chaque jour concernant de possibles symptômes  (c’est sur une base volontaire). Par la suite, j’ai un vol avec Air Canada: Edmonton-Toronto-Québec. Voilà. Si vous avez des questions, ne vous gênez pas et pour les lanceurs de tomates, passer votre tour. Merci 😊

Merci beaucoup Alakazou27 pour ce magnifique compte rendu.

Tu fais bien de te changer les idées et de ne pas te retrouver dans le Vieux Québec ces jours-ci.  Ça semble vraiment très triste.

Profites de ce beau et bon temps en famille.  Même en quarantaine.

Et bon retour au Québec bientôt.



Bien moi je suis impressionné de lire toutes les démarches que tu as fait pour réussir ton voyage.

Merci pour ton compte rendu dans un premier temps, puis dans un deuxième temps bien je vais bouger moi aussi de mon côté, tu me donnes le goût de foncer  et pousser la note...un peu!!!

Bonsoir seadanyan, Merci pour vos bons mots. Je vous dirais concernant mes démarches, que le désir de continuer à voyager est très fort chez moi, mais je dois être en contrôle de la situation, autant que cela se peut naturellement considérant un virus que l’on ne peut pas voir. Mais comme je l’ai mentionné dans un autre post, je suis à la lettre les consignes depuis le début de la pandémie. Pourquoi ? Parce que je pense à mes enfants et que je veux pouvoir continuer à vivre, pas juste exister. Et, pour moi un des élément que je considère comme vivre est de pouvoir voyager. 

Merci Rose-lilas3, oui je profite des voix plus que de la présence de ma famille, car je ne suis pas en contact physiquement avec eux. On se parle du haut en bas des marches 😊 Mais, c’est mieux que toute seule  dans mon mini-studio à Québec.

Quel beau résumé de toutes les adaptations et précautions et des détails utiles , merci  Alacazou27. 

Je me demande comment ça peut  être de passer un 4-5 h avec masque et visière assise dans un avion ?! Vous  pourriez en parler ? Avec des lunettes et un masque, il y a souvent  de la buée dans mes lunettes 😑 ...

Et vos avions étaient-il remplis à capacité?

J’étais  déjà surnommée « Miss lingettes désinfectantes  » bien avant les reportages de Marketplace CBC , il y a quelques années et je nettoies toujours les  espaces autours de mon siège dans les avions. Mais ce qui me fait peur, ce sont ceux qui ne « croient pas » à la Covid-19 et prennent des risques idiots dans l’avion et l’aéroport...  En avez-vous été témoin? 

Vous semblez avoir pu en profiter. Je suis contente de lire celà. Vous lire me donne envie de rejoindre le soleil...

Je sais que vous utilisez le même condo avec cuisine, quand vous allez à Guayabitos, mais... Avez-vous été dans des restaurants ? Comment se comportaient les serveurs et cuisiniers? Y avait-il du Purel obligatoire partout,  comme ici? 

Bon retour au Canada... Profitez bien des voix familières !  😀

Bonjour RoseKitty, je vais essayer de répondre à vos questions :

1- concernant le fait de porter un masque pendant 4-5 heures : je porte aussi des lunettes et parfois je devais les enlever à cause de la buée, mais mon truc a été d’avoir plusieurs sortes de masques différents. Un qui attache derrière la tête, l’autre derrière les oreilles, ainsi ça t’empêche d’arriver à destination avec les deux oreilles qui veulent te tomber 😛 mais le moins dérangeant à mon goût est le masque chirurgical. Tu l’oublies

2-Ce n’était pas la première fois que je prenais l’avion depuis le début de la pandémie ayant été dans l’Ouest canadien en juin, et à part le vol d’AeroMéxico qui était plein, tous les autres étaient à moitié   vides. Pour revenir du Mexique, nous étions six passagers.

3-De ce que j’ai pu constater de mon siège, les gens portaient le masque. J’ai vu une agente de bord avertir un jeune homme d’inclure son nez dans le masque, car il ne le portait que sur la bouche. Concernant les mesures sanitaires prises par chaque compagnies, (elles sont différentes, certaines comme Air Canada te donne un petit sac avec tout le nécessaire, d’autres seulement une lingette désinfectante, mais tu peux sentir et voir, car il y a comme une poussière blanche par terre , que l’avion a été désinfectée avant l’entrée des passagers) tout est inscrit sur le site internet de la compagnie lors de la réservation. Ils prennent cela à coeur, c’est leurs emplois qui sont en jeu... Depuis le début de la pandémie j’ai voyagé avec Air Canada, Westjet, AeroMéxico et Swoop.

4-Oui je suis allée dans les restaurants et oui il y avait du purel en entrant dans tous les commerces. Les masques sont obligatoires et tu dois passer sur un tapis désinfectant aussi. La grosse majorité respecte les consignes, mais comme, ici il y a quelques-uns qui sont moins « by de book » mettons. Et là encore, j’ai beaucoup parlé de ce sujet avec les gens de la place et en général ils m’ont dit avoir très peur du virus, ils dénoncent ceux qui ne font pas attention et pour eux aussi, en plus d’être une question de santé, c’est aussi la question de leurs emplois  qui est en jeu. Pas de touristes égale pas de manger sur la table. J’ai remarqué aussi une différence sur la plage. Avant, c’était les poignées de main à profusion, les « amène-toi ici que je te prenne dans mes bras », maintenant c’est fini, on se salue sans s’approcher. Et c’est parfait ainsi 😊 

Finalement je profite bien des voix de ma famille, mais comme mes petites-filles sont ados, elles me textent et m’envoient plutôt des Snapchat à partir de leur chambre 😁



Un grand merci pour vos réponses, @Alacazou. 

Oui .. je me souviens de votre voyage dans l’ouest , j’avais lu avec grand intérêt tous vos messages ici, puisque nous avons dû reporter notre voyage qui était prévu à Edmonton dans la même période  (à cause de conflit d’horaires de mon fils dû à la  COVID-19) .  

Merci pour vos idées sur le changement de masques! J’avais pas pensé à ça! J’imaginais avoir le même durant de longues heures... pénibles 😉 

Vous me rassurez sur le fait qu’il y a respect des consignes et du Purel partout dans ce coin du Mexique 👍... ça donne espoir qu’un jour je pourrai revoyager... En ce qui concerne les grandes accolades et poignées de mains de moins, je suis contente de lire que ca n’a pas affaibli la joie de se rencontrer des Mexicains ... 

J’ai une passion pour les voyages et j’avoue que ça me manque...

je suis revenue en fin février de Cuba, j’ai dû canceller quelques autres voyages cette année, : je devais repartir en avril dans l’ouest pour voir mon fils, en Juin pour Hawaïi (un voyage pour lequel j’avais fait des recherches  et les réservations au Fairmount, un 5 étoiles majestueux... et en novembre, comme chaque année, au Mexique ou dans le sud en tout inclus... 

cette année m’a démontrée qu’on ne doit rien prendre pour acquis... 

mais qu’on doit continuer à rêver... 

Bonjour Alakazou27,

Comme cela m'a fait du bien de vous lire et imaginé les km de mer avec le soleil, le sable et le bruit des vagues ainsi que la présence des mexicains. Grâce à vous, ce matin, j'ai pu un peu voyager. Je suis en télé travail à temps plein et aussi aidante naturelle pour mes parents très âgés (plus de 88 ans) qui demeure avec moi. Je m'impose vraiment un confinement très stricte ne voulant pas amener aucun virus autant pour eux que pour moi. Mon fils de 31 ans fait lui aussi excessivement attention...il demeure avec nous tous. Quoiqu'il trouve cela très difficile. Je me dois de lui donner exemple. Je correspond avec beaucoup de gens de la Jamaïque. Ils me donnent des nouvelles  de la météo, de leur difficulté à s'en sortir économiquement à cause de la pandémie. Mias je voulais que vous sachiez que vous m'avez fait du bien de pouvoir m'évader un '' ti peu '' de toutes mes charges qui repose sur mes épaules en ces temps difficiles. 

Prenez bien soin de vous et de vos proches,


Sylvie. B.  

Bonjour SBenard, tant mieux si j’ai pu vous faire voyager un peu ce matin. Je vous dirais que votre situation de confinement ressemble beaucoup à ce qu’à été la mienne. De mon coté c’était pour protéger ma fille enceinte, et après sa petite nouveau-né. Tous mes enfants ont fait très attention pour protéger leur soeur.

Je ne connais pas la JamaÏque, mais j’imagine que leur situation doit être semblable à celle des Mexicains. Avant la pandémie ils vivaient déjà au jour le jour, c’est-à-dire si je fais de l’argent aujourd’hui, on achète des aliments pour le souper, et si je n’en fais pas, on mange juste des tortillas et des desserts, car c’est ce qui coûte le moins cher, alors ils ont vécu l’arrivée des premiers touristes comme un vent d’espoir. Ils étaient gentils déjà, mais là encore plus 😁 

Étant une personne qui doit avoir le contrôle sur tous les aspects de ma vie (déformation dû à une agression très violente), ça me fait un bien fou de voir le lâcher prise qu’ils ont sur la vie. Ils sont naturellement très joyeux et sur la plage les rires retentissent de partout. Dès qu’il y a de petites vagues, ça part en famille dans l’eau en se tenant par la main. Très peu savent nager. Ça crie, ça rit, de vrais enfants ! Ça me fait du bien à l’âme 😊 À chaque voyage, je garde ce sentiment de bonheur pendant plusieurs semaines  en repensant aux jours passés là-bas. C’est pour cela que je voyage.

Alakazou27,

Comme tu le dis si bien les Jamaïcains sont exactement comme les mexicains, en ce sens que la grande majeure partie de leur revenu relève du tourisme. Ceux avec qui je correspond sont aussi des pêcheurs et des cultivateurs. Toutefois, avec les nombreuses tempêtes tropicales qu'ils ont eu ces derniers temps ceci a fait qu'ils n'ont pu aller pêcher et beaucoup ont vu leurs récoltes perdues. Ce qui est très triste car en plus de la pandémie, les éléments naturels ont nuît à leur subsistance quotidienne. Je suis comme vous, je garde précieusement mes souvenirs de voyage que j'ai eu dans leur communauté, et je les encourage du mieux que je peux en leur mentionnant que la situation n'est que temporaire.  Nous sommes choyés d'être en santé. Reposez-vous bien parmi les vôtres. Ce sont de beaux moments à chérir pour une grand-maman.


Sylvie B. 

Merci Alakazou de venir nous parler de votre voyage. Et de répondre aux questions de RoseKitty qui m'intéressaient aussi.

Les voyages me manquent tellement!!!!

Mais de rien intrépide, et si vous avez d’autres questions ne vous gênez pas, j’ai pas grand chose à faire de ce temps-ci 😊

Merci alakazou27 de venir partager ton expérience de voyage.

Ça fait du bien de te lire
J'admire ton positivisme face à la pandémie, au confinement enfin lors de tous tes messages.

Bon retour au Québec bientôt.

Y aura-t-il également des mesures à prendre  ou papiers à remplir lors de ton retour chez toi?

Bonjour marief, merci pour vos bons mots. Concernant votre question sur les mesures ou papiers à remplir lors de mon retour à Québec, il n’y en a pas. En tout cas, pas au moment où je vous réponds, ce qui ne veut pas dire que ce sera la même chose d’ici le 22, jour de mon retour. Entre la plupart des provinces canadiennes il n’y a rien d’exigé,  mais attention car il y a des exceptions, comme le Nouveau-Brunswick par exemple qui impose un confinement aux gens qui arrivent dans leur province.  C’est pourquoi il est important de vérifier avant le départ les mesures imposées dans la province d’arrivée. C’est ce que je vais faire la veille, considérant que nous sommes dans un temps de pandémie où les règles changent constamment.

Merci pour votre excellent résumé.

Bon retour

Merci rabais 😊

Merci Alakazou pour votre compte-rendu! Ça fait du bien, on n’en lit pas souvent 😊 

Mais de rien zazou61, c’est exactement ce que je me disais avant de partir qu’il n’y avait plus de résumé de voyage à lire 😊

Parmi les mesures à suivre et demandées par le Gouvernement canadien aux personnes revenant de l’étranger : avant d’arriver il faut répondre à un questionnaire sur l’application ArriveCan. Rendue aux douanes, les mêmes questions sont demandées, avez-vous des symptômes? Quel est votre plan d’isolement (adresse, qui va pourvoir à vos besoins, est-ce une résidence où vivent des personnes à risque etc.). Ils vous suggèrent de faire le suivi journalier sur l’application, mais cela est sur une base volontaire et finalement je viens de recevoir un appel du Gouvernement du Canada où on me demandait encore mon plan de confinement. Voilà 

commenter
Répondre

Bonjour RoseKitty, je vais essayer de répondre à vos questions :

1- concernant le fait de porter un masque pendant 4-5 heures : je porte aussi des lunettes et parfois je devais les enlever à cause de la buée, mais mon truc a été d’avoir plusieurs sortes de masques différents. Un qui attache derrière la tête, l’autre derrière les oreilles, ainsi ça t’empêche d’arriver à destination avec les deux oreilles qui veulent te tomber 😛 mais le moins dérangeant à mon goût est le masque chirurgical. Tu l’oublies

2-Ce n’était pas la première fois que je prenais l’avion depuis le début de la pandémie ayant été dans l’Ouest canadien en juin, et à part le vol d’AeroMéxico qui était plein, tous les autres étaient à moitié   vides. Pour revenir du Mexique, nous étions six passagers.

3-De ce que j’ai pu constater de mon siège, les gens portaient le masque. J’ai vu une agente de bord avertir un jeune homme d’inclure son nez dans le masque, car il ne le portait que sur la bouche. Concernant les mesures sanitaires prises par chaque compagnies, (elles sont différentes, certaines comme Air Canada te donne un petit sac avec tout le nécessaire, d’autres seulement une lingette désinfectante, mais tu peux sentir et voir, car il y a comme une poussière blanche par terre , que l’avion a été désinfectée avant l’entrée des passagers) tout est inscrit sur le site internet de la compagnie lors de la réservation. Ils prennent cela à coeur, c’est leurs emplois qui sont en jeu... Depuis le début de la pandémie j’ai voyagé avec Air Canada, Westjet, AeroMéxico et Swoop.

4-Oui je suis allée dans les restaurants et oui il y avait du purel en entrant dans tous les commerces. Les masques sont obligatoires et tu dois passer sur un tapis désinfectant aussi. La grosse majorité respecte les consignes, mais comme, ici il y a quelques-uns qui sont moins « by de book » mettons. Et là encore, j’ai beaucoup parlé de ce sujet avec les gens de la place et en général ils m’ont dit avoir très peur du virus, ils dénoncent ceux qui ne font pas attention et pour eux aussi, en plus d’être une question de santé, c’est aussi la question de leurs emplois  qui est en jeu. Pas de touristes égale pas de manger sur la table. J’ai remarqué aussi une différence sur la plage. Avant, c’était les poignées de main à profusion, les « amène-toi ici que je te prenne dans mes bras », maintenant c’est fini, on se salue sans s’approcher. Et c’est parfait ainsi 😊 

Finalement je profite bien des voix de ma famille, mais comme mes petites-filles sont ados, elles me textent et m’envoient plutôt des Snapchat à partir de leur chambre 😁



commenter
Répondre

Bonjour, voici l’information sur le site du gouvernement du Canada : 

Les personnes en isolement doivent rester à l'intérieur. Veuillez prévoir un lieu de quarantaine ou d'isolement avant votre arrivée au Canada. Dans la plupart des cas, il peut s'agir de votre propre demeure ou d'un lieu situé dans la région que vous visiterez au Canada. Si ce n'est pas possible, vous devriez trouver une autre solution en fonction de vos moyens financiers. Trouvez un lieu adéquat où vous : vous n'aurez pas de contact avec des personnes vulnérables, notamment des personnes qui : sont âgées de 65 ans et plus ont des problèmes de santé sous-jacents ont un système immunitaire affaibli vous ne serez pas dans un milieu de vie de groupe, comme : des résidences d'étudiants des établissements de soins de longue durée des camps industriels vivre dans le même toit que des familles nombreuses ou que plusieurs personnes où il y a un contact étroit et des espaces communs partagés vous pouvez rester au moins 14 jours vous avez accès aux nécessités de subsistance, notamment à de l'eau, à de la nourriture et à des médicaments et au chauffage pendant les mois d'hiver Il est possible de demeurer avec une personne vulnérable si la : personne est un adulte consentant personne est soit le parent ou l'enfant mineur dans une relation parent-enfant

commenter
Répondre

Mais de rien zazou61, c’est exactement ce que je me disais avant de partir qu’il n’y avait plus de résumé de voyage à lire 😊

commenter
Répondre

Parmi les mesures à suivre et demandées par le Gouvernement canadien aux personnes revenant de l’étranger : avant d’arriver il faut répondre à un questionnaire sur l’application ArriveCan. Rendue aux douanes, les mêmes questions sont demandées, avez-vous des symptômes? Quel est votre plan d’isolement (adresse, qui va pourvoir à vos besoins, est-ce une résidence où vivent des personnes à risque etc.). Ils vous suggèrent de faire le suivi journalier sur l’application, mais cela est sur une base volontaire et finalement je viens de recevoir un appel du Gouvernement du Canada où on me demandait encore mon plan de confinement. Voilà 

commenter
Répondre

Merci rabais 😊

commenter
Répondre

Bonjour SBenard, tant mieux si j’ai pu vous faire voyager un peu ce matin. Je vous dirais que votre situation de confinement ressemble beaucoup à ce qu’à été la mienne. De mon coté c’était pour protéger ma fille enceinte, et après sa petite nouveau-né. Tous mes enfants ont fait très attention pour protéger leur soeur.

Je ne connais pas la JamaÏque, mais j’imagine que leur situation doit être semblable à celle des Mexicains. Avant la pandémie ils vivaient déjà au jour le jour, c’est-à-dire si je fais de l’argent aujourd’hui, on achète des aliments pour le souper, et si je n’en fais pas, on mange juste des tortillas et des desserts, car c’est ce qui coûte le moins cher, alors ils ont vécu l’arrivée des premiers touristes comme un vent d’espoir. Ils étaient gentils déjà, mais là encore plus 😁 

Étant une personne qui doit avoir le contrôle sur tous les aspects de ma vie (déformation dû à une agression très violente), ça me fait un bien fou de voir le lâcher prise qu’ils ont sur la vie. Ils sont naturellement très joyeux et sur la plage les rires retentissent de partout. Dès qu’il y a de petites vagues, ça part en famille dans l’eau en se tenant par la main. Très peu savent nager. Ça crie, ça rit, de vrais enfants ! Ça me fait du bien à l’âme 😊 À chaque voyage, je garde ce sentiment de bonheur pendant plusieurs semaines  en repensant aux jours passés là-bas. C’est pour cela que je voyage.

commenter
Répondre

Bonjour marief, merci pour vos bons mots. Concernant votre question sur les mesures ou papiers à remplir lors de mon retour à Québec, il n’y en a pas. En tout cas, pas au moment où je vous réponds, ce qui ne veut pas dire que ce sera la même chose d’ici le 22, jour de mon retour. Entre la plupart des provinces canadiennes il n’y a rien d’exigé,  mais attention car il y a des exceptions, comme le Nouveau-Brunswick par exemple qui impose un confinement aux gens qui arrivent dans leur province.  C’est pourquoi il est important de vérifier avant le départ les mesures imposées dans la province d’arrivée. C’est ce que je vais faire la veille, considérant que nous sommes dans un temps de pandémie où les règles changent constamment.

commenter
Répondre

Mais de rien intrépide, et si vous avez d’autres questions ne vous gênez pas, j’ai pas grand chose à faire de ce temps-ci 😊

commenter
Répondre